10/06/2024 76 articles francesoir.fr  4 min #250204

[Live] Elections européennes : la participation frôle les 20% à la mi-journée, légère hausse par rapport à 2019

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

AFP

Emmanuel Macron

F. Froger / Z9, pour France-Soir

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées, annoncées par le président Emmanuel Macron face à la victoire historique de l'extrême droite aux européennes dimanche, un coup de poker qui plonge le pays dans un profond flou politique.

Trois semaines éclairs s'ouvrent avant le premier tour le 30 juin puis le second le 7 juillet, juste avant les Jeux Olympiques de Paris (26 juillet - 11 août).

Face à la "montée des nationalistes", le chef de l'Etat a expliqué vouloir "redonner" aux Français "le choix de notre avenir parlementaire par le vote" en prononçant la dissolution de l'Assemblée nationale, la chambre basse du Parlement.

"J'ai confiance en la capacité du peuple français à faire le choix le plus juste pour lui-même et pour les générations futures. Ma seule ambition est d'être utile à notre pays que j'aime tant", a affirmé M. Macron, dans un message posté lundi sur le réseau social X.

C'est un "coup de tonnerre" autant qu'un "coup de poker", au moment où "il y a une très forte volonté de la part des Français de sanctionner le président de la République", souligne la sondeuse Céline Bracq, directrice générale de l'institut Odoxa.

Car le vote sanction vient d'atteindre des records. Emmenée par Jordan Bardella, la liste du Rassemblement national (RN, extrême droite) a triomphé avec 32% des voix, très loin devant la candidate macroniste Valérie Hayer (14,5%) et la liste du socialiste Raphaël Glucksmann (14%).

Avec la dissolution, Emmanuel Macron fait "un pari extrêmement risqué" même s'"il y aura certainement des comportements de vote très différents" entre législatives et européennes, estime l'historien Jean Garrigues. "Ces élections vont mettre les Français devant le fait accompli: est-ce qu'on veut un gouvernement RN?"

Le Rassemblement est "prêt à exercer le pouvoir", a affirmé dimanche Marine Le Pen, avant une réunion du bureau exécutif avec Jordan Bardella, sur un format mimant un conseil des ministres.

Emmanuel Macron a de son côté réuni le gouvernement dans la soirée. Le chef de l'Etat doit se rendre lundi à des cérémonies dans le centre du pays, mais il a aussi promis de s'exprimer cette semaine pour dire "l'orientation" qu'il croit "juste pour la nation".

"Le président a pris les devants de quelque chose qui paraissait à chacun inéluctable", veut croire un membre du gouvernement, à cause du score de près de "40%" pour "l'extrême droite", souligne-t-il, en additionnant RN et le parti Reconquête (5,3%).

- "Coup de massue" -

Stéphane Séjourné, ministre des Affaires étrangères et patron du parti Renaissance, a lancé un appel "à la mobilisation de toutes les forces républicaines". "Les députés sortants du champ républicain pourront ainsi bénéficier de notre investiture s'ils sont en accord avec le projet présenté", a-t-il annoncé.

"On ne veut plus de +en même temps+. On paye la facture du macronisme là-aussi quand même", a répliqué le chef de file des députés socialistes Boris Vallaud, à l'AFP.

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a lui estimé qu'"un rapport de forces a évolué" entre les partis de gauche après les européennes avec la position décrochée par Raphaël Glucksmann devant la candidate de La France Insoumise (LFI, gauche radicale) Manon Aubry (9,1% à 10,1%).

Les prises de paroles seront particulièrement scrutées au sein de la gauche, qui en 2022 avait réussi un tour de force en faisant entrer 151 députés grâce à une alliance, la Nupes, qui a implosé à l'automne dernier.

Est-ce qu'une entente similaire peut être envisagée? L'équation sera délicate à résoudre tant la gauche française s'est abîmée dans ces européennes par des coups de boutoir entre socialistes et "insoumis", ces derniers ayant déjà lancé leur campagne dimanche par un rassemblement improvisé à Paris.

Certains chez LFI espèrent une entente à gauche pour reconduire a minima les députés sortants de la Nupes.

"Nous allons mener campagne pour aller à Matignon", a lancé le coordinateur de LFI Manuel Bompard, favorable à poursuivre la "démarche de rassemblement entamée" en 2022, même s'il accuse le Parti socialiste de lui avoir "tourné le dos".

D'autres prises de parole seront particulièrement attendues, notamment dans le camp présidentiel. La présidente sortante de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet est l'invitée d'une chaîne de télévision lundi matin, et l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, candidat potentiel pour 2027, n'a toujours pas réagi aux conséquences de ces élections.

En attendant le temps est suspendu à l'Assemblée nationale. "Tout le programme est annulé. C'est un peu le coup de massue. Personne n'avait vu le coup venir", glisse une source parlementaire

 francesoir.fr

 Commenter
newsnet 2024-06-10 #14144

stratégie guidée par un algorithme,
ça se voit

newsnet 2024-06-12 #14160
En France les merdias ressemblent de plus en plus à ceux de l'ex Union Soviétique :
Ils écrivent TOUS la même chose !
Et on vous fait croire que la presse est indépendante !
Presque toute la presse et tous les merdias sont aux ordres et obéissent au pouvoir.
Il n'y a plus aucun…
Articles enfants plus récents en premier
22/06/2024 elucid.media #251002

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

La dissolution de Macron est déjà un quasi-coup d'État ! - Emmanuel Todd

publié le 22/06/2024 Par Olivier Berruyer

Emmanuel TODD est anthropologue, démographe et historien. Il revient à nouveau sur Élucid pour proposer son analyse inédite des récents évènements : Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il pris cette décision de dissoudre l'Assemblée ? Sommes-nous face à un Machiavel ou un Néron ? En réalité, le nihilisme des élites (dont Macron est une forme d'inca

21/06/2024 mintpressnews.com  6 min 🇬🇧 #250955

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

Israel Turns Gaza Conflict into Record Arms Sales

Robert Inlakesh  

For the third consecutive year Israeli weapons sales hit a record high in 2023, reflecting a trend in which there is a direct correlation between Palestinian deaths inflicted and the amount of revenue generated by Israel's weapons industry.

Despite calls from leading human rights groups and UN experts for nations to halt weapons transfers to Israel, the flow of military equipment continues largely unimpeded.

21/06/2024 reseauinternational.net  4 min #250914

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

Macron : une interminable fin commence

par Jean de Joinville

Au soir du dimanche 9 juin, le résultat des élections européennes en France a confirmé la victoire attendue du Rassemblement national qui, avec 31,4% des suffrages, augmente son poids de douze sièges au parlement européen quand le parti présidentiel en seconde position avec 14,6% en perd cinq. 30 à 13... Joli score ! Trois jours après la diffusion en boucle d'images flatteuses du président de la République française le 6 juin sur les plages de Normandie au milieu des grands de ce monde réunis pour la commémoration le 80ème anniversaire du débarquement anglo-américain, le retour sur la terre des vivants est rude pour Emmanuel Macron.

20/06/2024 investigaction.net  20 min #250881

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

Législatives 2024 : déjouer la manipulation

Jean-Pierre Page

Dans le contexte de la crise politique sans précédent que nous connaissons, la montée du néofascisme auquel nous assistons, en France et ailleurs, est une menace d'une gravité extrême, une conspiration contre les peuples. Le capital est à la recherche d'un moyen lui permettant de trouver le répit dont il a besoin, y compris en recourant aux solutions les plus extrêmes dont la guerre et, dans l'immédiat, par la technique bien connue des deux fers au feu.

20/06/2024 reseauinternational.net  26 min #250837

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

Qu'est ce qu'être français au Xxie siècle ? L'extrême droite aux portes du pouvoir

par Chems Eddine Chitour

«Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne». (général de Gaulle)

«Nous sommes Français, nos ancêtres les Gaulois, un peu Romains, un peu Germains, un peu juifs, un peu Italiens, un peu Espagnols, de plus en plus Portugais, peut-être, qui sait, Polonais et je me demande si déjà, nous ne sommes pas un peu Arabes.

18/06/2024 arretsurinfo.ch  8 min #250744

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

« La guerre civile a déjà commencé »

Par Jacques-Marie Bourget

La guerre civile a déjà commencé. C'est celle que Macron mène déjà depuis des années dans une France devenue le paradis mondial des millionnaires, alors que grimpe le taux de mortalité infantile et que la part de citoyens qui vivent sous le seuil de pauvreté ne cesse d'augmenter. L'explosion à venir, celle qui pourrait intervenir si le RN parvenait au pouvoir, aiguisant toutes les tensions du pays, ne serait que le corollaire de celle-ci.

18/06/2024 voltairenet.org  10 min #250723

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

La France face au changement d'ère

par Thierry Meyssan

Alors que la France s'apprête à des élections législatives anticipées, ses partis politiques se coalisent les uns contre les autres, s'accusant de céder à des formes différentes d'extrémisme. L'inquiétude qu'ils manifestent et la violence qu'ils suscitent ne sont pas à la hauteur de l'enjeu. Chacun relève les erreurs passées des autres, mais aucun n'analyse les raisons de la profonde crise de société que traverse le pays et avec lui tout l'Occident.

18/06/2024 basta.media  17 min #250712

Une nouvelle campagne électorale démarre en France pour les législatives anticipées

« La crise politique que nous vivons prouve la réussite du combat civilisationnel mené par Vincent Bolloré »

Vincent Bolloré et son empire médiatique ont porté la montée de l'idéologie d'extrême droite dans l'espace public, explique l'historien des médias Alexis Lévrier dans un entretien pour The Conversation.

The Conversation  : Selon le journal Le Monde, le ralliement du président de LR, Eric Ciotti, au RN a été d'abord le projet d'un homme, Vincent Bolloré, propriétaire, entre autres, de CNews et du JDD, médias catégorisés à l'extrême droite.

Se réfère à :

1 article