08/07/2024 mondialisation.ca  5min #252175

 Législatives : Mélenchon savoure la victoire du Nfp, Bardella fustige Macron pour avoir «jeté» la France à gauche

Les législatives: un «coup d'État démocratique»?

Par  Pierre Duval

Les électeurs du RN ne sont pas les seuls à trouver étrange le résultat soudain des élections législatives du second tour. La presse internationale titre: «Les experts sont étonnés»; «Grosse surprise, contre toute attente, l'alliance de gauche du Nouveau Front Populaire a remporté les élections législatives»; «La victoire surprise de l'alliance de gauche maintient l'extrême droite de Le Pen hors du pouvoir».

Un changement radical des sondages vers 19 heures avant le résultat final. Jusqu'à vers 19 heures hier, les sondeurs donnaient le NR victorieux des législatives. Le quotidien suisse, La Tribune de Genève,  annonçait à 18h57: «Le Rassemblement national (RN) serait en tête du second tour avec 228 sièges, selon Ipsos». «Le Rassemblement national (RN), avec les alliés d'Eric Ciotti, serait en tête du second tour des élections législatives anticipées, avec 228 sièges à 18h55, selon les premières estimations d'Ipsos. Suivent le Nouveau Front populaire (NFP), avec 161 sièges, puis la majorité présidentielle Ensemble, avec 124 députés, et les Républicains (LR) et divers droite, avec 50 sièges», publiait le quotidien suisse. Le média belge, RTL,  titrait: «Le Rassemblement National en tête, majorité absolue incertaine». Puis, basculement à 20 heures tout en admettant  la surprise: «une surprise et un pari réussi pour le Nouveau Front populaire qui devient la première force politique du pays».

«Les experts sont étonnés»  titre Bild. «Surprise inattendue», martèle le Berliner Zeitung. «Ce résultat pourrait être la plus grande surprise de l'histoire des élections françaises»,  lance Sky News. «C'est un résultat étonnant, peut-être la plus grande surprise de l'histoire des élections françaises. Personne ne l'a vu venir – ni les sondeurs, ni le public, ni les politiciens», souligne le média britannique. «La montée de l'extrême droite subit un coup inattendu alors que la gauche progresse»,  fait savoir le Washington Post. Les électeurs sont aussi étonnés par ce changement des résultats.

Le RN a obtenu le plus de voix, mais moins de sièges que le NFP. Le RN et alliés  ont obtenu 10.110.090 de voix. Le Nouveau Front Populaire: 7.414.923. Ensemble: 6.572.748. LR/DVD: 2.455.269. «Le Rassemblement national est le parti qui a obtenu le plus de voix devant le Nouveau Front populaire et le camp présidentiel. Toutefois, il est arrivé en troisième position, en nombre de sièges»,  souligne Ouest-France, expliquant: «Par exemple, si un candidat récolte un grand nombre de voix, cela n'a aucune incidence dans l'hémicycle et il obtient un seul siège de député». Il n'y a pas de proportionnalité entre le nombre de voix obtenues par un parti et le nombre de sièges attribués dans l'Assemblée nationale.

Alors que le président français, Emmanuel Macron et son Premier ministre, Gabriel Attal, ont perdu les législatives, Observateur Continental  a rapporté la décision du président français de garder «pour le moment» le Premier ministre français en poste. Pour les électeurs du RN, il y a eu manipulation des résultats. Même du côté de l'extrême gauche, ces élections sont perçues comme non démocratique. Sur LCI, Manon Aubry a dénoncé une «tentative de passage en force non démocratique». Et, elle réclame de virer Gabriel Attal de son poste de Premier ministre pour y placer un Premier ministre du Nouveau Front populaire (NFP). Pour Éric Ciotti c'est  un «coup d'État démocratique» après les résultats du second tour.

«La colère qu'on a déjà sentie dans ces votes va ressortir et de manière, peut-être moins, canalisée dans la rue. Les électeurs du RN ont voulu un changement radical dans la politique en France. Au lieu d'obtenir un gouvernement politique, souhaité par les Français, c'est un gouvernement «technique» qui devrait voir le jour. «La France  semble ingouvernable» pour la plupart des observateurs.

Pierre Duval

La source originale de cet article est  Observateur continental

Copyright ©  Pierre Duval,  Observateur continental, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter