Que signifient les révélations de corruption du gang de Guaido ?

16-06-2019 legrandsoir.info 3 min #157869

Romain MIGUS

A) Un journal très droitier a révélé un réseau de corruption dans l'entourage de Guaido

B) 20 minutes après la publication de l'article, le secrétaire général de l'OEA (et porte parole officieux du Pentagone), Luis Almagro, demandait une enquête.

C) Après avoir essayé de couvrir ses partenaires, le gang de Guaido a du faire volte face et se rallier mollement à la demande d'enquete

D) Ces révélations signifient que :

1) Contrairement à ce qu'affirment les portes paroles médiatiques depuis des semaines, Guaido n'est pas le leader de l'opposition. Il vient de se faire torpiller par ses adversaires politiques au sein de l'opposition. Nous l'avions écrit sur cette page et sur notre blog. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l'ensemble du système médiatique.

2) Nous avions informé de ces actes de corruption dès mars 2019, à la suite d'une dénonciation allant dans ce sens de la part du gouvernement vénézuélien. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l'ensemble du système médiatique.

2) Nous avions soutenu depuis janvier 2019 (à rebours des âneries du système médiatique dominant) que Guaido n'était qu'un fusible. Il semble bien que les USA sont en train de s'en débarrasser doucement. En ce sens, la position d'Almagro est révélatrice. Ce coup de semonce ressemble à un avertissement. Guaido devrait être écarté progressivement du devant de la scène (avant d'aller échouer dans les poubelles de l'Histoire). Cependant, s'il se méprend dans l'analyse des révélations (pourquoi ? d'où viennent-elles ?), il se pourrait que les USA usent de méthode plus soutenue pour l'écarter.

3) Primero Justicia (le parti de Borges et Capriles) a profité d'un communiqué condamnant la corruption du Gang de Guaido pour rappeler que PJ est le premier parti politique en nombre de députés. Belle manière de tirer sur la légitimité de Volonté Populaire, le parti du Gang de Guaido.

4) Les stratégies pour attaquer le Venezuela sont en train d'évoluer. Guaido n'ayant pas réussi à s'imposer dans sa mission, il vient de se faire "licencier" par ses employeurs.

5) La Colombie est un rouage essentiel dans la déstabilisation du Venezuela. Les preuves de corruption du Gang de Guaido ayant été compilées par ses services de renseignement.

6) Un autre leader médiatique devrait surgir dans les semaines ou les mois qui viennent.

Romain MIGUS

 legrandsoir.info

 Commenter