En Vidéo Voici venu le temps de la ruée vers l'eau

« Arte » consacre une soirée à la financiarisation de l'eau, le nouvel « or bleu » avec son documentaire « Main basse sur l'eau », diffusé le 17 décembre à 20 h 50.

  • Présentation du documentaire par la chaîne :

Après l'or et le pétrole, voici venu le temps de la ruée vers l'eau. Les populations augmentent, l'agriculture s'étend, ajoutez à cela, la pollution et le réchauffement climatique... Partout sur le globe, la demande en eau explose. En 2050, au moins une personne sur quatre vivra dans un pays affecté par des pénuries d'eau récurrentes... De quoi attiser les convoitises des géants de la finance qui ont décidé de s'attaquer à ce secteur en y investissant des milliards d'euros. Après Goldman Sachs et HSBC,  Jérôme Fritel enquête dans les coulisses du marché de l'eau.

Jérôme Fritel :

En raison du réchauffement climatique et des sécheresses de plus en plus régulières, l'offre tend à se raréfier tandis que la demande augmente. La population mondiale se développe et les classes moyennes des pays émergents, en Chine ou en Inde, consomment davantage. Par conséquent, les Nations unies estiment que la demande en eau va croître de 50 % d'ici à 2030 et que 40 % de la population mondiale souffrira de pénuries. Pour des marchés financiers régulés par la loi de l'offre et de la demande, l'eau est donc logiquement en train de devenir la ressource le plus convoitée de la planète, car il y en aura de moins en moins et sans doute pas pour tout le monde. »

Retrouvez l'interview complète du réalisateur  ici et visionnez le documentaire  ici.

Disponible sur arte.tv du 11 décembre 2019 au 14 juin 2020.

  • Main basse sur l'eau, un documentaire de Jérôme Fritel, écrit avec Patrice des Mazery. Coproduction : ARTE France, Magneto Presse, 2019 - 1h27.

 reporterre.net

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
1 occurrence 06/01/2020 les-crises.fr  2 min #167039

 En Vidéo Voici venu le temps de la ruée vers l'eau

Main basse sur l'eau : la bataille de l'or bleu | Arte

Main basse sur l'eau : la bataille de l'or bleu | ARTE

Le prometteur marché de l'eau s'annonce comme le prochain casino mondial. Les géants de la finance se battent déjà pour s'emparer de ce nouvel "or bleu". Enquête glaçante sur la prochaine bulle spéculative.

Réchauffement climatique, pollution, pression démographique, extension des surfaces agricoles : partout dans le monde, la demande en eau explose et l'offre se raréfie. En 2050, une personne sur quatre vivra dans un pays affecté par des pénuries.

1 occurrence 19/12/2019 logic.ovh  23 min mis à jour le 20/12/2019 #166309

 En Vidéo Voici venu le temps de la ruée vers l'eau

Le marché de l'eau

Commentaire et analyse du documentaire "Main basse sur l'eau", diffusé sur  Arte.

L'eau douce est une denrée rare sur Terre, qui souffre principalement d'une pollution par les détergents et les pesticides (les machines à laver et l'agriculture). Ce documentaire évoque la rareté de l'eau sous l'angle des réponses apportées par le système capitaliste, basé sur le principe de propriété privée, à la question du bon usage du peu d'eau potable qu'il reste, sans se soucier une seconde de la pollution, qui contribue à sa rareté et donc à la problématique de le rareté.

1 occurrence 19/12/2019 insolentiae.com  4 min #166268

 En Vidéo Voici venu le temps de la ruée vers l'eau

« L'eau aussi sera privatisée. L'exemple effrayant de l'Australie ! » L'édito de Charles Sannat

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le capitalisme c'est le respect de la propriété privée par opposition au collectivisme et donc au communisme.

Cette définition du capitalisme est son acceptation la plus restreinte.

Elle permet de définir autant de capitalismes que ce que l'on souhaite en intégrant autant de règles et de contre-pouvoirs.

Il n'y a pas un capitalisme et la forme de capitalisme qui est la nôtre aujourd'hui n'a pas toujours été ainsi et ne sera pas toujours ainsi.

Référencé par :

2 articles