26/03/2020 4 articles les-crises.fr  4 min #171045

L'Inde confine totalement son 1,3 milliard d'habitants - Par Carole Dieterich

Source :  Les Echos, Carole Dieterich, 24-03-2020

« A partir de minuit, le pays tout entier sera confiné », a déclaré le Premier ministre Narendra Modi, lors d'une allocution télévisée mardi soir. « Pour sauver l'Inde, pour sauver chacun de ses citoyens, vous, votre famille... chaque rue, chaque quartier est placé en confinement », a-t-il martelé face à l'écran.

Pendant 21 jours, les Indiens seront donc assignés à résidence. Mardi en début de soirée,  le coronavirus avait infecté, officiellement, 519 personnes et avait coûté la vie à 10 autres. Des chiffres probablement en-deçà de la réalité, selon les spécialistes, notamment en raison du faible nombre de dépistages menés dans ce pays de 1,3 milliard d'habitants, particulièrement vulnérable, notamment en raison de la densité de population.

Retranchement en plusieurs étapes

L'Inde, qui avait  commencé à se barricader du reste du monde dès le début du mois a accéléré le pas la semaine dernière. Les vols internationaux n'ont plus été autorisés à se poser sur le territoire indien, puis les vols intérieurs ont été interdits. Le réseau ferroviaire du pays, l'un des plus grands au monde, ainsi que les bus reliant les Etats indiens entre eux, ont été également mis à l'arrêt. Objectif : contenir les mouvements de population qui pourraient favoriser la progression du virus.

Pas de raison de paniquer

Plusieurs Etats indiens avaient déjà annoncé un confinement total de leur population ces derniers jours.  A New Delhi, depuis lundi matin, le chant des oiseaux a remplacé le tumulte des klaxons. Les artères et venelles de cette mégalopole de 20 millions d'habitants se sont progressivement vidées... jusqu'à l'annonce du Premier ministre. Quelques minutes après la fin de son allocution, le bruit des automobilistes ayant pris le volant dans la précipitation a repris le dessus. Le tweet du Premier ministre, envoyé sur les réseaux à 21h10 en lettres capitales - « Il n'y a absolument pas de raison de paniquer » - n'y aura rien changé. De longues files se sont immédiatement formées devant les magasins d'alimentation.

Coût économique

« Il ne fait aucun doute que ce confinement aura un coût économique pour le pays, mais sauver la vie de chaque Indien est la première priorité pour moi », a estimé Narendra Modi qui a également  annoncé une allocation supplémentaire de 1,83 milliard d'euros aux services de santé. Face à l'afflux de malades, les faibles infrastructures de santé indiennes seraient très rapidement dépassées : le pays ne compte qu'un médecin pour 11.600 personnes et un lit d'hôpital pour 1.826.

allégements pour les entreprises

Plus tôt mardi,  la ministre des Finances Nirmala Sitharaman avait annoncé une série de mesures visant à alléger certaines procédures légales pour les entreprises. Les ménages indiens bénéficieront d'un délai supplémentaire pour effectuer leur déclaration de revenus. Un plan de soutien économique plus important devrait suivre sous peu. Si toute l'économie indienne risque de souffrir, les populations les plus démunies seront les plus durement touchées par ce confinement.

Source :  Les Echos, Carole Dieterich, 24-03-2020

 les-crises.fr

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
31/03/2020 mondialisation.ca  9 min #171401

Le confinement catastrophique en Inde punit les pauvres tout en sapant les efforts pour arrêter la propagation du coronavirus

Par Wasantha Rupasinghe

Le confinement soudain et désorganisé de trois semaines à l'...
Pendant des semaines, les autorités indiennes, dont Modi lui...
Mardi soir dernier, Modi et son gouvernement du Parti Bharat...
Travailleurs migrants avec leurs...
Affirmant que si des mesures radicales n'étaient pas prises ...

31/03/2020 tlaxcala-int.org  7 min #171350

Coro­na­vi­rus : La distan­cia­tion sociale, une blague cruelle pour les habi­tants des bidon­villes hima­layens

Joydeep Gupta जॉयदीप ...
Entas­sés dans de minus­cules maisons sur des bandes de quel...

Ganj Road, Shimla, Himachal Pradesh : quelle distance&n...
« À combien s'élève cette distan­cia­tion sociale dont ...
Singh prend en photo, avec son télé­phone, sa maison exiguë,...
En arrière-plan, une colline boisée où ces habi­tants d'un b...

27/03/2020 reporterre.net  8 min #171108

La pandémie place l'Inde au bord de la catastrophe

Bangalore (Inde), correspondance
Tous ceux qui connaissent l'Inde tombent des nues. Les rues ...
Ironie de l'histoire ? Les habitants de Delhi continuai...
« Jamais je n'ai vu un tel ciel en dix ans », soul...
Qu'importent les statistiques officielles - seulement 600 in...
« Les précédents coronavirus sont connus pour provoquer...
Sur les vingt villes les plus polluées du monde, quatorze so...