21/11/2020 francais.rt.com  2 min #181948

«Bétail du système pharmaco-financier» : le «scandale» du remdesivir sous l'œil des critiques

Scandale en vue ? L'OMS a annoncé déconseiller l'usage contre le Covid du remdesivir, du géant pharmaceutique Gilead, dont la Commission européenne a commandé 500 000 doses. Stéphane Gayet et Gilbert Collard en discutent sur RT France.

«Cette question du remdesivir est un véritable scandale», s'est offusqué ce 20 novembre Stéphane Gayet, infectiologue au CHRU de Strasbourg (Bas-Rhin), invité à débattre sur RT France avec Gilbert Collard, député européen RN.

Les deux invités sont revenus sur la récente annonce de l'OMS selon laquelle cet antiviral développé par le géant pharmaceutique Gilead était déconseillé dans le cadre du traitement pour le Covid-19. Une annonce qui tombe mal pour la Commission européenne, qui en avait pourtant commandé 500 000 doses pour un  contrat portant sur environ un milliard d'euros.

Rappelant que ce médicament «30 fois plus cher que l'hydroxychloroquine», a démontré son inefficacité dans le cadre de traitements contre différentes pathologie, Stéphane Gayet estime que le remdesivir a «dû bénéficier d'appuis» pour arriver sur le marché.

«Le laboratoire Gilead essaye à tout prix, parce qu'il a beaucoup investi dans cette molécule, de lui trouver un débouché», s'indigne l'infectiologue, soulignant que toutes les études sur cet antiviral ont montré un «très faible service rendu» contre le Covid, en plus de sa toxicité pour plusieurs organes.

 «Un scandale innommable» : Stéphane Gayet et Gilbert Collard reviennent sur l’affaire du remdesivir
Auteur: RT France

De son côté, Gilbert Collard se demande : «Pourquoi achète-t-on un traitement dont on sait maintenant qu'il n'est pas efficace ?» Estimant que cette affaire «contribue à créer un climat, non pas complotiste, mais d'inquiétude, d'incertitude», l'eurodéputé RN s'étonne de la «promotion supersonique» du remdesivir en parallèle des précautions prises contre l'hydroxychloroquine. L'homme politique tempête : «On est le bétail d'un système pharmaco-financier qui a décidé de rentabiliser nos vies.»

 Lire aussi Après l'accord à un milliard d'euros entre l'UE et Gilead, l'OMS pointe les dangers du remdesivir

 francais.rt.com

 Commenter