18/08/2021 lesakerfrancophone.fr  5 min #193797

Afghanistan. Notes sur la conférence de presse donnée par les talibans

Par  Moon of Alabama - Le 17 août 2021

Voici mes notes prises lors de la conférence de presse des talibans qui vient de s'achever (vidéo, survoix en pachtoune + anglais) aujourd'hui, tenue par le porte-parole des talibans, Zabihullah.

  • La conférence commence par une récitation du Coran félicitant les vainqueurs et une autre prônant l'unité.
  • Nous avions le droit légitime de libérer le pays.
  • Nous pardonnons à tous ceux qui ont combattu contre nous.
  • Nous ne voulons pas d'ennemis externes ou internes.
  • Nous voulons un gouvernement fort, islamique et inclusif.
  • Pas de victimes talibanes à Kaboul.
  • Assurer la sécurité à Kaboul.
  • Assurer la sécurité des ambassades.
  • Nous ne voulons ni chaos ni désagréments à Kaboul.
  • Confirme que les talibans ne sont entrés à Kaboul que pour assurer la sécurité dans les rues. Des émeutiers, des voleurs voulaient utiliser le nom des Talibans pour fouiller les maisons, etc.
  • Assurer la sécurité de tous les pays voisins.
  • Assurer à la communauté internationale qu'aucun pays ne sera attaqué à partir du sol afghan.
  • Droits des femmes respectés, dans le cadre de la charia. Éducation, travail, etc. autorisés.
  • Nous construirons des infrastructures pour l'économie afghane.
  • Demande à la communauté internationale d'y contribuer.
  • Assure l'activité des médias. Ils peuvent continuer à faire des reportages. Mais rien de contraire aux valeurs islamiques. Doivent être impartiaux. Ils auront le droit de critiquer le travail des talibans afin que ceux-ci puissent s'améliorer.
  • Les médias ne doivent pas travailler contre les valeurs nationales ou l'unité de la nation.

--- Questions des journalistes :

Question d'Aljazeerah: A propos des femmes ?

Talibans : Les femmes sont un élément clé de la société. Nous travaillerons avec elles. Dans le cadre de l'Islam.

Question : Au sujet de la sécurité des entrepreneurs, des traducteurs qui ont travaillé pour les États-Unis, des autres, etc.

Talibans : Nous assurons que tous ont été graciés. Pas de vengeance. Nous ne voulons pas qu'ils partent. Nous avons besoin de leurs talents. Personne ne sera interrogé ou verra sa maison fouillée.

Tous les soldats qui ont combattu contre nous sont graciés.

Question de Tolonews : Graciés ?

Talibans : Tout le monde est gracié. Les talibans ont fait du mal à cause de la guerre. Ils assurent que cela n'arrivera plus.

Question : A propos des émeutes, des rapports de voleurs ?

Talibans : Nous avons dû intervenir à Kaboul pour arrêter cela. Nous désarmerons ces personnes. Nous allons rétablir les services.

Questions : ?

Talibans : Des négociations ont eu lieu à Doha pendant 18 mois. Mais le gouvernement précédent les a sabotées et prévoyait une autre guerre de six mois.

Nous avons demandé à tout le monde de ne pas entrer dans la maison des autres. Le gouvernement sera bientôt formé et les choses seront alors claires.

Q : ?

Talibans : Il y aura une différence entre ce que les talibans ont fait il y a 24 ans au gouvernement et ce qu'il fera à l'avenir. Ils sont plus développés maintenant.

Q : a. La formation du gouvernement ? b. Les frontières ?

Talibans : a. En cours. b. Les frontières sont sécurisées. La contrebande est interdite.

Q : ?

Talibans : Nous n'avons pas eu un seul cas de meurtre dans les provinces depuis que nous gouvernons. Actuellement, un seul cas d'enlèvement. Ceux-ci vont cesser aussi.

Q : Les stupéfiants ?

Talibans : Nous ferons en sorte que les stupéfiants cessent. Beaucoup de nos jeunes consomment des stupéfiants. A partir de maintenant, l'Afghanistan sera sans narcotiques. Une aide internationale sera nécessaire pour les cultures alternatives.

Q : ?

Talibans : Nous aurons un gouvernement fort basé sur les valeurs islamiques. Nous sommes toujours en consultation à ce sujet. Il sera inclusif. Les femmes pourront travailler.

Q : Des combattants étrangers en Afghanistan ?

Talibans : Le sol afghan ne sera pas utilisé contre d'autres pays. Les personnes qui veulent faire cela ne seront pas autorisées sur notre sol.

Q : Les femmes peuvent-elles encore travailler dans les médias ?

Talibans : Tout le monde pourra travailler. Le nouveau gouvernement publiera des lois réglementant divers domaines.

Q : Des contacts avec Abdullah, Hekmatyar, Karzai ?

Talibans : Je communique avec eux. Ceux qui veulent servir la nation ne seront pas ignorés. Le gouvernement sera inclusif.

Q : Les relations internationales ?

Talibans : Nous voulons avoir de bonnes relations avec tout le monde.

Fin de la conférence de presse.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

Note du Saker Francophone   Quant à l'affirmation Talibans=méchants terroristes dont nous inondent actuellement les médias grand public, nous vous renvoyons à cet article de Korybko que nous avons publié il y a quatre ans :  « Une Psy-Op sur l'alliance Taliban-Daech exposée comme un complot anti-CPEC ». Il y est dit : "Une raison plus immédiate et tactique pour ce canular est qu'il fournit une « légitimité » à l'effort américain pour intensifier ses attaques contre les talibans par des frappes aériennes et prétendument un soutien héliporté à l'armée afghane au motif que le groupe est prétendument maintenant une « filiale de Daech »" De la nous passons à  cet article de Sputnik news dont le titre dit tout : "Biden a reconnu que la guerre américaine en Afghanistan n'est pas vraiment terminée - elle va devenir une guerre pas drones interposés, comme en Somalie." Le calvaire de l'Afghanistan n'est hélas pas terminé.

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter