Accepter cookie ?
16/08/2021 30 articles lesakerfrancophone.fr  12 min #193693

Afghanistan. Les talibans entrent dans Kaboul

Par  Moon of Alabama - Le 15 août 2021

Toutes les villes sont désormais aux mains des Talibans, ainsi que tous les postes frontières. Le président Ashraf Ghani a démissionné.

Réparer les États défaillants : Un cadre pour reconstruire un monde fracturé - Edition anglaise par Ashraf Ghani

Un nouveau gouvernement provisoire sera annoncé dès l'arrivée du mollah Abdul Ghani Baradar à Kaboul. Les États-Unis évacuent frénétiquement leur ambassade.

 Remarques du président Biden sur le retrait des forces américaines en Afghanistan - 6 juillet 2021

La prise de contrôle de l'Afghanistan par les Talibans est-elle désormais inévitable ? LE PRÉSIDENT : Non, ce n'est pas le cas. Pourquoi ? LE PRÉSIDENT : Parce que vous - les troupes afghanes ont 300 000 hommes bien équipés - aussi bien équipés que n'importe quelle armée dans le monde - et une force aérienne contre quelque chose comme 75 000 talibans. Ce n'est pas inévitable.... M. le Président, pouvez-vous développer cette question, s'il vous plaît ? Pouvez-vous développer votre réponse, s'il vous plaît - pourquoi vous n'en croyez pas les Talibans capables ? LE PRÉSIDENT : C'est une - c'est une question stupide. Est-ce que je crois les Talibans capables ? Non. Mais je fais confiance à la capacité de l'armée afghane, qui est mieux entraînée, mieux équipée et plus compétente en termes de conduite de la guerre.... Monsieur le Président, certains anciens combattants vietnamiens voient des échos de leur expérience dans ce retrait d'Afghanistan. Voyez-vous des parallèles entre ce retrait et ce qui s'est passé au Vietnam, certaines personnes se sentant... ? LE PRÉSIDENT : Aucun. Aucun. Ce que vous avez eu, c'est que des brigades entières ont franchi les portes de notre ambassade - six, si je ne me trompe pas. Les Talibans ne sont pas le sud - l'armée nord-vietnamienne. Ils ne sont pas - ils ne sont pas comparables en termes de capacité. Il n'y aura aucune circonstance où vous verrez des gens être enlevés du toit d'une ambassade aux - des États-Unis depuis l'Afghanistan. Ce n'est pas du tout comparable.

Ce n'est pas du tout comparable. Il s'agit d'un type d'hélicoptère totalement différent.

 Les talibans entrent dans Kaboul et attendent un « transfert pacifique » du pouvoir - 15 août 2021

newsnet_193693_39e48f.jpg§

KABOUL, Afghanistan (AP) - Des combattants talibans sont entrés dimanche dans la périphérie de la capitale afghane et ont déclaré qu'ils attendaient un "transfert pacifique" de la ville après avoir promis de ne pas la prendre par la force, mais les habitants paniqués se sont précipités vers les sorties, les travailleurs fuyant les bureaux du gouvernement et les hélicoptères atterrissant à l'ambassade des États-Unis. Au cours d'une offensive nationale qui a duré un peu plus d'une semaine, les Talibans ont vaincu, coopté ou fait fuir les forces de sécurité afghanes de larges pans du pays, même après que ces dernières ont bénéficié d'un certain soutien aérien de l'armée américaine. Dimanche, ils ont atteint Kaboul.

-

Gregg Carlstrom glcarlstrom -  6:22 AM - Aug 15, 2021 C'est incroyable que toutes les personnes impliquées dans le fiasco de l'après-11 septembre n'aient pas démissionné, n'aient pas fait d'excuses publiques, n'aient pas fait seppuku, quelque chose. Il y a plus de responsabilité pour un franchisé de McDonald's que pour l'établissement de la politique étrangère/sécurité nationale.

-

Moon of Alabama MoonofA -  5:37 UTC - Aug 15, 2021 Quel est l'accord secret que les États-Unis ont conclu avec les Talibans ?

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

Note du Saker Francophone   Les événements étant allés très vite, voici le texte de la veille annonçant la folle avancée des Talibans.

Afghanistan. Les talibans font une nouvelle offre de paix et autres informations

Par Moon of Alabama - Le 14 août 2021

Plus d'informations sur l'Afghanistan, où l'histoire se déroule désormais à une vitesse rarement vue auparavant.

La situation actuelle :

Au moins trois autres capitales de province sont désormais sous le contrôle des talibans. Au total, 21 des 34 provinces sont désormais aux mains des talibans. La plupart des autres sont contestées.

  • 14 août - Sharana (Paktika)
  • 14 août - Asasabad (Kunar)
  • 14 août - Gardez (Paktia)

J'ai modifié la carte du Long War Journal d'hier pour refléter les changements confirmés dans le sud-est et l'est.

13 août
14 août

L'Afghan Analyst Network vient de publier un rapport détaillé sur le développement de Paktia au cours des dernières années. Il explique le plan d'action opérationnel des talibans :

 L'effet domino à Paktia et la chute de Zurmat : Une étude de cas sur l'encerclement des villes afghanes par les talibans

Un texte de Bilal Sarawary, originaire de Kunar,  documente les récents mouvements dans cette région.

L'offre de paix des Talibans

Hier, les talibans ont ouvert une nouvelle voie vers de véritables négociations.

Pour en comprendre toute la signification, il faut un peu de contexte historique.

Le parti Jamiat-e-Islami a été fondé en 1972 par Burhanuddin Rabbani. Son objectif était de former un État afghan fondé sur l'islam. Ahmad Shah Massoud et Gulbuddin Hekmatyar ont été les premiers adeptes de Rabbani, alors étudiants à l'université de Kaboul.

En 1976, Hekmatyar se sépare du Jamiat pour fonder son propre parti : Hezb-e Islami. Les membres du Jamiat étaient pour la plupart d'origine tadjike, tandis que ceux du Hezb étaient pour la plupart pachtounes. Le Jamiat a suivi une approche gradualiste pour prendre le contrôle de l'État. Le Hezb-i-Islami a adopté une position militante sans compromis. Il a obtenu le soutien des Frères musulmans, de l'Arabie saoudite et du Pakistan.

Pendant l'invasion soviétique, les deux groupes se sont battus contre l'occupant. Après la retraite soviétique, les deux groupes ont commencé à se battre entre eux ainsi que contre le gouvernement. Après la chute du gouvernement communiste en 1992, le Jamiat a pris Kaboul et a installé son propre gouvernement. Le Hezb, rejoint plus tard par le guerrier ouzbek Dostum, a attaqué Kaboul avec des milliers de roquettes. En 1994, le Pakistan a cessé de financer le Hezb et a commencé à soutenir les Talibans.

En 1995, les Talibans sont apparus et ont chassé les deux groupes de Kaboul. L'alliance Hezb-Dostum se désagrège alors. Dostum rejoint le Jamiat dans l'Alliance du Nord. Le Hezb finit par se ranger du côté des Talibans.

Alors que les combats se poursuivent, les Talibans dominent jusqu'en novembre 2001, date à laquelle les États-Unis soutiennent l'Alliance du Nord pour occuper le pays. Les seigneurs de guerre du Jamiat ont depuis conservé la plupart des postes dans les différents gouvernements mandataires des États-Unis à Kaboul.

L'un des chefs de guerre du Jamiat est Tadjik Ismail Khan, originaire de Herat, près de la frontière iranienne. Khan était le gouverneur de Herat lorsque les talibans ont pris la ville et la province la semaine dernière et l'ont arrêté.

En d'autres temps, on aurait pu s'attendre à ce que les Talibans tuent Ismail Khan. Mais cela ne s'est pas produit. Au lieu de cela, Ismail Khan a reçu un appel téléphonique d'Amir Khan Motaqay, un haut dirigeant taliban :

بدري ۳۱۳ badri313_army -  15:48 UTC - Aug 13, 2021 C'est un appel très historique. Essentiellement, le représentant de la TB salue Ismail Khan et lui demande de demander aux autres membres de Jamiat-i-Islami comme Atta, Salahuddin, Ahmad Massoud, Qanuni Saib de faire un accord de réconciliation avec la TB afin que nous puissions avoir la paix après 40 ans et ne donner aucune raison aux étrangers de s'impliquer dans les affaires de l'Afghanistan. Ou même que les forces internes commencent à être mécontentes. Il mentionne également le fait que la TB a pour politique de ne pas insulter les personnalités. Dans l'ensemble, il lui a parlé sur un ton respectueux. Inshallah, cela mène à la paix. Bilal Karimi(بلال کریمي) BilalKarimi21 - Aug 13 Le contact téléphonique de Muttaqi Sahib avec Ismail Khan  pscp.tv...

Le fait que l'appel téléphonique ait été publié prouve qu'il s'agit d'une offre et d'une demande officielle des talibans.

Selon des informations non confirmées, Ismail Khan se rend aujourd'hui à Kaboul pour convaincre les autres membres du Jamiat d'accepter de faire la paix avec les talibans et de former un gouvernement avec eux.

La seule condition des talibans, pour autant que l'on sache, est de destituer le président Ashraf Ghani et ses plus proches partisans. Tout le monde, y compris les États-Unis, est maintenant prêt à soutenir cette condition. Ghani a été un obstacle lors des négociations au Qatar. Universitaire et ancien bureaucrate de la Banque mondiale, il a passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis et ne bénéficie que de peu de soutien en Afghanistan.

On s'attendait à ce que Ghani démissionne aujourd'hui, mais dans une déclaration télévisée faite plus tôt dans la journée, il a seulement promis de rallier les défenses de Kaboul. Comme il ne veut pas reconnaître la gravité de la situation militaire, quelqu'un pourrait bien l'aider à quitter son poste.

Après le départ de Ghani, les deux plus grandes factions d'Afghanistan, toutes deux issues de mouvements islamiques, pourraient former un gouvernement et élaborer un nouveau cadre pour l'État afghan.

Cela doit avoir été, depuis le début, le grand plan derrière les mouvements actuels des talibans. Leur succès militaire met suffisamment de pression sur l'autre partie pour qu'elle accepte.

Autres nouvelles d'Afghanistan

Le « renseignement » américain est une vaste blague. Ces tweets ont été envoyés à seulement six heures d'intervalle.

Aron Lund aronlund -  14:21 UTC - 13 août 2021 Les estimations des services de renseignement américains concernant le moment où Kaboul pourrait être envahie sont maintenant réduites à 30-90 jours, rapportent barbarastarrcnn, kylieatwood, et jmhansler. Selon mon estimation en tant qu'analyste professionnel des estimations, cela laisse encore du temps pour deux ou trois révisions à la baisse. CNN :  Les services de renseignement avertissent que la capitale afghane pourrait être coupée du monde et s'effondrer dans les mois à venir.
Shashank Joshi shashj -  20:16 UTC - 13 août 2021 L'ambassade américaine en est au stade de la préparation des documents à brûler. "Une source diplomatique a déclaré à CNN qu'une évaluation des services de renseignement indique que Kaboul pourrait être isolée par les talibans dans la semaine, voire dans les 72 prochaines heures." CNN :  L'ambassade américaine en Afghanistan demande au personnel de détruire les documents sensibles.

Mais ne désespérez pas. Quelqu'un n'a pas eu le mémo. L'aide est donc en cours.

Daybook DaybookJobs -  14:01 UTC - 13 août 2021 Opportunité d'emploi ! L'ambassade des États-Unis à Kaboul, en Afghanistan, recherche un assistant chargé de l'engagement auprès du public. Le titulaire du poste travaille dans un environnement politique extrêmement sensible dans lequel une insurrection en cours ajoute à l'urgence d'une couverture médiatique précise. Emploi :  Assistant(e) à l'engagement auprès du public à l'ambassade des États-Unis à Kaboul, Afghanistan

- L'armée afghane comptait sept corps d'armée. Cinq se sont maintenant rendus aux talibans ou se sont dispersés. Seuls deux, à Kaboul et à Mazar-i-Sharif, sont encore opérationnels. Aucun d'entre eux ne se porte bien.

Babak Taghvaee - Μπάπακ Τακβαίε - بابک تقوایی BabakTaghvaee -  11:00 UTC - 14 août 2021 #BREAKING : Ceci vient de se produire à #MaidanShahr, au sud-ouest de #Kaboul, il y a quelques minutes. #L'armée nationale afghane avait envoyé ses forces d'opérations spéciales de Zabul pour sécuriser la ville mais elles se sont rendues aux Talibans avec leurs véhicules blindés M1117 ! Les #Talibans les utiliseront pour attaquer #Kabul lundi ! vidéo
Paktﻯawal Paktyaw4l -  10:57 UTC - 14 août 2021 Les forces du seigneur de guerre Ata & Dostum dans le nord viennent de subir un coup dur, leur commandant Ali Sarwar a fini dans une embuscade après une heure de négociations, ses hommes ont livré un combat de courte durée, beaucoup de victimes maintenant. Certains d'entre eux ont atteint Mazar-Sharif, la plupart ont été tués, y compris le commandant.

Les défenses de Mazar-i-Sharif ont été brisées. La ville est attaquée.

- Le professeur Paul Robinson sur la façon dont on en est arrivé là :

 Après 20 ans et des milliards de dollars, la défaite américaine en Afghanistan est pire que l'échec soviétique comment cela est-il arrivé ?

Moon of Alabama

Note du Saker Francophone La situation évolue à  toute vitesse. Le gouvernement Ghani est tombé. L'ambassade américaine est évacuée en urgence.

Le chef suprême des Talibans d'Afghanistan, le Mollah Abdelghani Baradar, est entré dans le palais présidentiel à Kaboul. Même Wikipédia vient d'ouvrir une page dédiée à 15h ce dimanche 15 Août. Vous pouvez aussi suivre l'avancée des événements sur  dedefensa, dont l'auteur Philippe Grasset suivi déjà, en son temps, en direct la chute de Saigon.

]]raduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 14/09/2021 lesakerfrancophone.fr  6 min #195108

Des jours étranges en perspective

Par James Howard Kunstler - Le 16 Août 2021 - Source  kunstler.com

Je suppose que nous avons dû apprendre à nos dépens que l'Afghanistan n'est pas comme le Nebraska. Laissons les autres être cruels à ce sujet (et il y en a beaucoup en ce moment, ailleurs). Le dernier prétendu hégémon qui a essayé d'occuper l'endroit avant nous était l'Union soviétique, qui a découvert douloureusement que l'Afghanistan ne ressemblait pas beaucoup à son Oblast de Kemerovo non plus, et peu après avoir retiré ses troupes en 1989, l'Union soviétique a commencé à s'effondrer - ce qui pousse à se demander : Dans quelle mesure les États-Unis de 2021 ressemblent-ils à l'Union soviétique de ces années-là ?

1 occurrence 24/08/2021 chroniquepalestine.com  5 min #194090

Le mouvement Hamas félicite les talibans pour leur victoire

1 occurrence 22/08/2021 francais.rt.com  3 min #193974

L'Ue juge «impossible» d'évacuer les alliés afghans d'ici fin août et critique les Américains

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne estime qu'il est «impossible» pour l'Europe d'évacuer tous ses alliés afghans de Kaboul d'ici la fin août. La cause ? Pour Josep Borrell, les mesures de sécurité appliquées par les troupes américaines à l'aéroport de la ville empêchent les évacuations européennes.

«Le problème est l'accès à l'aéroport. Les mesures de contrôle et de sécurité des Américains sont très fortes.

1 occurrence 21/08/2021 strategic-culture.org  12 min 🇬🇧 #193966

How and Why the Taliban Won

Eric Zuesse

Between America's founding and the present time, America has switched from doing war against military occupiers, to doing war as military occupiers, Eric Zuesse writes.

The prominent philosopher Slavoj Zizek  stated the question well at RT, on August 17th:

The Taliban's 80,000 troops have retaken Afghanistan with cities falling like dominos while the 300,000-strong government forces, better equipped and trained, mostly melted and surrendered with no will to fight.

1 occurrence 21/08/2021 arretsurinfo.ch  8 min #193956

Effondrement afghan: les Usa, une Urss 2.0 ?

20 ans pour remplacer les talibans par les talibans

Comme on pouvait s'y attendre, la chute de Kaboul a provoqué des torrents de commentaires. Chacun, à partir de son lieu d'énonciation idéologique ou politique, y allant de ses explications et souvent de ses justifications. De façon très schématique il y a deux thèses en présence. Tout d'abord, disent les uns c'est une défaite militaire politique et symbolique considérable pour les États-Unis à l'égal de celle subie le 30 avril 1975 avec la débandade de Saïgon.

1 occurrence 21/08/2021 reseauinternational.net #193945

Les Taliban à la recherche des collaborateurs de la Cia

par Thierry Meyssan.

Les Taliban ont trouvé la liste complète des collaborateurs de la CIA, les fonctionnaires de la Khost Protection Force (KPF) et de la Direction nationale de la Sécurité (NDS). Ils ont établi des barrages devant tous les points d'accès aux deux aéroports et tentent d'arrêter les fuyards.

Selon des témoignages que nous avons recueillis, les Taliban laissent passer les Forces spéciales britanniques et françaises qui sont allées chercher leurs ressortissants dans la ville.

1 occurrence 21/08/2021 investigaction.net #193924

Michel Midi - Kaboul: un tournant dans l'Histoire

Afghanistan : 20 ans de désinformation massive, et ça continue aujourd'hui. Pourquoi les USA se fichent du sort des femmes. Et de Ben Laden aussi. L'invasion de l'Afghanistan n'avait rien à voir avec le 11/9. Ce que nous apprennent Brzezinski et Kissinger et quelques autres stratèges US. Liens cachés entre les États-Unis et le terrorisme. Le déclin, voir la chute, de l'empire américain (et français aussi), une bonne chose ? Panorama des rapports de force en Asie, Afrique, Amérique latine et au Moyen-Orient.

1 occurrence 20/08/2021 lesakerfrancophone.fr  9 min #193904

Afghanistan. Quelle est la suite ? Un gouvernement provisoire et une nouvelle constitution

Par  Moon of Alabama - Le 18 août 2021

Les dirigeants talibans continuent d'arriver à Kaboul.

Anas Haqqani  est le fils de Jalaluddin Haqqani et le frère cadet de Sirajuddin Haqqani, le chef du réseau Haqqani. Il faisait partie de l'équipe de talibans qui négociaient au Qatar.

1 occurrence 19/08/2021 francais.rt.com  6 min #193870

Sans Banque centrale, ni aide étrangère, les Taliban vont avoir du mal à financer l'économie du pays

«J'écris ceci pour clarifier l'emplacement des réserves internationales de la DAB [Banque centrale d'Afghanistan]... parce qu'on m'a rapporté que les Taliban avaient demandé au personnel de la DAB l'emplacement des actifs», écrivait sur son compte twitter dès le 16 août Ajmal Ahmady, le gouverneur de la Banque centrale du pays.

Selon ses informations, ces réserves ne se trouvent pas physiquement dans les coffres mais placées dans des «actifs sûrs et liquides [facilement négociables]» et s'élèvent à environ 9,3 milliards de dollars [8 milliards d'euros] répartis entre bons du Trésor des Etats-Unis (3,4 milliards), placements gérés par la Banque mondiale (2,4 milliards), ou (1,2 milliard) et 2,3 milliards de dollars sur différents comptes de trésorerie auprès d'institutions, dont la Banque des règlements internationaux.

1 occurrence 19/08/2021 francesoir.fr  3 min #193844

Afghanistan : les talibans ont saisi des données biométriques militaires américaines

© NARINDER NANU / AFP/Archives

Des dispositifs de collecte et d'identification biométriques ont été saisis la semaine dernière lors de l'offensive des talibans, rapporte un article de  The Intercept. Ces données pourraient aider à identifier les Afghans qui ont aidé les forces de la coalition.

1 occurrence 9 articles 19/08/2021 reseauinternational.net  14 min #193842

Réflexions sur les événements en Afghanistan

par M.K. Bhadrakumar.

1. Effondrement de l'armée afghane

Les médias sociaux ont rapporté qu'à la résidence de Kaboul du conseiller à la Sécurité nationale afghan Hamdullah Mohib, qui a fui précipitamment au Tadjikistan samedi avec le président Ashraf Ghani, trois 4×4 Toyota Landcruiser ont été trouvés remplis de billets de dollars américains.

Mohib était le roi de l'ombre de l'Afghanistan.

1 occurrence 19/08/2021 reseauinternational.net  15 min #193839

7 mensonges à propos de l'Afghanistan

🇬🇧

par Thierry Meyssan.

En couvrant la chute de Kaboul, les médias occidentaux répètent sans réfléchir sept mensonges de la propagande occidentale. En se trompant sur l'histoire de l'Afghanistan, ils masquent les crimes commis dans ce pays et rendent impossible de prévoir le destin que Washington lui a écrit. Et si les Taliban n'étaient pas les plus méchants...

Les présidents français, Emmanuel Macron, et états-unien, Joe Biden, se sont adressés solennellement à leurs nations à propos de la prise de Kaboul par les Taliban, le 15 août 2021.

1 occurrence 18/08/2021 mondialisation.ca  6 min #193807

Talibans, un groupe terroriste ou une machine de guerre ultramoderne?

Par  Alexandre Lemoine

Ces derniers mois, l'Afghanistan occupe une place centrale dans toute l'actualité militaro-politique. Ce qui est loin d'être un hasard car le sort de ce pays impacte la répartition stratégique des forces sur tout le continent.

Bien évidemment, l'acteur central de la crise afghane, le groupe terroriste tristement célèbre des talibans, est suivi de près.

1 occurrence 18/08/2021 lesakerfrancophone.fr  5 min #193797

Afghanistan. Notes sur la conférence de presse donnée par les talibans

Par  Moon of Alabama - Le 17 août 2021

Voici mes notes prises lors de la conférence de presse des talibans qui vient de s'achever (vidéo , survoix en pachtoune + anglais) aujourd'hui, tenue par le porte-parole des talibans, Zabihullah.

La conférence commence par une récitation du Coran félicitant les vainqueurs et une autre prônant l'unité.

1 occurrence 18/08/2021 legrandsoir.info  4 min #193793

Débandade à Kaboul

Bruno GUIGUE

Plutôt dérisoires, ces commentaires journalistiques qui reprochent à Joe Biden de se comporter comme Donald Trump, qui accusent Washington de renoncer à son hégémonie planétaire, et se livrent à une narration suggérant que les USA n'en ont pas fait assez, un peu comme ces bellicistes qui, durant la guerre du Vietnam, ne comprenant rien à rien, réclamaient davantage de troupes au sol et davantage de bombes sur le Nord-Vietnam.

1 occurrence 18/08/2021 reseauinternational.net  3 min #193777

Afghanistan encore

par Patrick Reymond.

Donc, l'empire, avec son attirail inutile, vient de prendre une gamelle. Ne vous en faites pas trop pour le matériel US, ce sera vite de la ferraille.

Il nécessitait une telle maintenance, que ce sera vendu par les Taliban à des gens capables de s'en servir, très vite, ou tombera en ruine.

L'incompétence militaire a atteint ici ses limites, et le nouvel ordre économique mondial (occidental) a du plomb dans l'aile.

1 occurrence 17/08/2021 dedefensa.org  12 min #193761

Un jour-taliban dans la vie de l'Afghanistan

 Journal dde.crisis de Philippe Grasset

17 août 2021 - Le calme a donc succédé à la tempête. Des divers signes contradictoires qu'on avait pu observer chez les talibans, se sont affirmés les plus apaisants. Certes, l'héroïsme occidental reste sur ses gardes et l'un ou l'autre journal "d'opinion" (je veux dire 'L'Opinion', en l'occurrence et par exemple) dit, sans vraiment expliquer la logique opérationnelle à laquelle il se réfère, que les talibans sont moins puissants que la conquête-éclair de Kaboul ne le laisse croire [aux naïfs, me dis-je].

1 occurrence 17/08/2021 legrandsoir.info  14 min #193747

Afghanistan, une chronologie

Justin Podur

Voici une longue série de "tweets" (d'où leur brièveté) publiés par Justin Podur qui présente un rappel historique incontournable pour comprendre l'Afghanistan.

Ce fil commence par une opération de changement de régime impérialiste typique. En 1839. Oui, la même année où la Grande-Bretagne commettait les atrocités de la guerre de l'opium en Chine, elle a également envahi l'Afghanistan.

1 occurrence 17/08/2021 francais.rt.com  3 min #193739

Les Taliban déclarent une «amnistie générale» pour tous les fonctionnaires d'Etat