La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

© Hector RETAMAL / AFP

L'armée chinoise a démarré le 4 août d'importantes manœuvres militaires autour de Taïwan.

4 août 2022, 08:45

La présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, a provoqué la colère de Pékin  en se rendant pour moins de 24h sur l'île de Taïwan, territoire revendiqué par la République populaire de Chine. Il s'agissait de la visite à Taipei de la plus haute responsable américaine élue en 25 ans. L'élue du parti démocrate a martelé à cette occasion que les Etats-Unis n'abandonneraient pas l'île de Taïwan, qui s'est développée indépendamment de la République populaire de Chine et se revendique République de Chine.

En réaction, Pékin a lancé à partir de ce 4 août à midi heure locale de vastes manœuvres militaires dans six zones autour de Taïwan, au niveau de routes commerciales très fréquentées. «Les exercices commencent» et se poursuivront jusqu'au 7 août à midi, selon des précisions de la télévision publique chinoise CCTV. «Pendant cette période, les navires et aéronefs concernés ne doivent pas pénétrer dans les eaux et les espaces aériens concernés», a-t-elle également fait savoir.

A Pingtan, une île chinoise située près d'une des zones où se déroulent les manœuvres, des hélicoptères militaires ont survolé le ciel en direction du détroit de Taïwan, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Pour Pékin, ces exercices - ainsi que d'autres, plus limités, démarrés ces derniers jours - sont «une mesure nécessaire et légitime» après la visite de Nancy Pelosi. «Ce sont les Etats-Unis qui sont les provocateurs, et la Chine qui est la victime. La Chine est en situation de légitime défense», a assuré à la presse Hua Chunying, une porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Ce sont les Etats-Unis qui sont les provocateurs, et la Chine qui est la victime

Les exercices visent à simuler un «blocus» de l'île et incluent «l'assaut de cibles en mer, la frappe de cibles au sol et le contrôle de l'espace aérien», a indiqué l'agence publique Chine Nouvelle.

Selon le journal chinois Global Times, qui cite des analystes militaires, les exercices seraient d'une ampleur «sans précédent» car des missiles devraient survoler Taïwan pour la première fois. «C'est la première fois que l'armée chinoise va lancer des tirs d'artillerie à munitions réelles et de longue portée au-dessus du détroit de Taïwan», souligne le quotidien.

Encerclement de Taïwan

Ces exercices auront lieu dans toute une série de zones encerclant Taïwan - parfois à seulement 20 kilomètres des côtes taïwanaises.

«Si les forces taïwanaises viennent volontairement au contact de [l'armée chinoise] et viennent à tirer accidentellement un coup de feu, [l'armée chinoise] répliquera avec vigueur et ce sera à la partie taïwanaise d'en assumer toutes les conséquences», a indiqué à l'AFP une source militaire anonyme au sein de l'armée chinoise.

Les autorités de l'île de Taïwan ont elles dénoncé ce programme, l'accusant de menacer la sécurité de l'Asie de l'Est. «Certaines des zones des manœuvres de la Chine empiètent sur []... les eaux territoriales de Taïwan», a déclaré Sun Li-fang, le porte-parole du ministère taïwanais de la Défense, fustigeant «un acte irrationnel visant à défier l'ordre international».

Le ministère taïwanais de la Défense a également indiqué que l'armée taïwanaise avait tiré une fusée éclairante dans la nuit du 3 au 4 août afin d'éloigner un drone qui survolait l'île de Kinmen, qui se trouve à seulement 10 km de la ville de Xiamen, en Chine continentale. Il n'a pas précisé de quel type de drone il s'agissait ni d'où il provenait.

L'armée taïwanaise a en outre assuré «se préparer à la guerre sans chercher la guerre».

Issue d'un parti indépendantiste, l'actuelle présidente taïwanaise Tsai Ing-wen refuse, contrairement au gouvernement précédent, de reconnaître que l'île et le continent font partie «d'une même Chine».

Or, les visites de responsables et parlementaires étrangers se sont multipliées ces dernières années, renforçant les tensions entre Pékin d'une part, Taipei et les Etats-Unis de l'autre. En réponse, la Chine du président Xi Jinping, qui se veut intraitable sur les questions de souveraineté, cherche à isoler diplomatiquement Taïwan et exerce une pression militaire croissante sur l'île.

 francais.rt.com

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
1 occurrence 16/08/2022 francais.rt.com  12 min #213876

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Tensions autour de Taïwan : retrouvez l'entretien à Rt France de l'ambassadeur de Chine en France

«Au bout de ces provocations, ça sera la guerre», lance Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France

16 août 2022, 19:00

«C'est une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine», a notamment déclaré Lu Shaye sur le plateau de RT France ce 16 août, revenant sur la  visite sous haute tension de la présidente de la chambre basse américaine Nancy Pelosi à Taïwan le 2 août.

1 occurrence 16/08/2022 reseauinternational.net  3 min #213835

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

La Chine relance ses manœuvres militaires autour de Taïwan

La Chine a annoncé ce 15 août avoir organisé de nouveaux exercices militaires autour de Taïwan, où cinq parlementaires américains sont actuellement en visite, deux semaines après la venue de Nancy Pelosi qui a déclenché la colère de Pékin.

« L'Armée populaire de libération a organisé une patrouille de préparation au combat interarmées et des exercices de combat dans la mer et l'espace aérien autour de Taïwan », a indiqué le Commandement Est de l'armée chinoise.

1 occurrence 14/08/2022 reseauinternational.net  4 min #213751

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Les missiles de Xi ratatinent l'Us Air Force

Sur fond de l'escalade des tensions entre Washington et Pékin sur Taïwan, un expert américain des questions militaires a déclaré que les Chinois sont en mesure de détruire 900 chasseurs US en peu de temps.

Alors que la Chine menait de vastes exercices militaires au large de Taïwan la semaine dernière, un groupe d'experts américains de la défense à Washington s'est concentré sur sa propre simulation d'une éventuelle - mais pour l'instant tout à fait hypothétique - guerre américano-chinoise sur l'île.

1 occurrence 12/08/2022 reseauinternational.net  10 min #213647

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Sommes-nous plus proches d'une guerre à Taïwan ?

par Robert Bibeau.

Pourquoi le centre du conflit impérialiste se déplace-t-il à Taïwan ?

Moins de six mois avant le déclenchement de la guerre en Ukraine, tout semblait indiquer que les États-Unis se préparaient à concentrer toute leur capacité de pression contre la Chine autour de Taïwan.

D'une part, Taïwan est à la  pointe de l'industrie des puces et des semi-conducteurs et les États-Unis se sont ouvertement engagés à  couper les chaînes d'approvisionnement chinoises afin de freiner son développement technologique et commercial.

1 occurrence 09/08/2022 francesoir.fr  2 min #213512

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Taïwan mène à son tour des manœuvres militaires et accuse la Chine de préparer une invasion

FranceSoir

Le ministre taïwanais des Affaires étrangères Joseph Wu a dénoncé mardi la velléité de la Chine d'utiliser ses exercices militaires en guise de prétexte pour « préparer » une invasion et « altérer le statu quo » dans la région Asie-Pacifique,  rapporte France info.

1 occurrence 09/08/2022 reseauinternational.net  9 min #213478

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

L'Armée populaire de libération (Apl) prolonge les exercices d'encerclement de Taïwan ; les exercices ne s'arrêteront pas avant la réunification

par Liu Xuanzun.

L'APL prolonge les exercices d'encerclement de Taïwan par une guerre anti-sous-marine et présente une capacité inégalée (APL) de déni de zone ; les exercices ne s'arrêteront pas avant la réunification.

L'Armée populaire de libération (APL) chinoise a poursuivi lundi ses exercices militaires et ses activités d'entraînement autour de l'île de Taïwan, marquant ainsi une prolongation du calendrier précédemment annoncé.

1 occurrence 08/08/2022 francesoir.fr  3 min #213448

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Taïwan: la Chine continue ses exercices militaires autour de l'île

FranceSoir

La Chine a démarré jeudi, au lendemain du départ de Taïpei de Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, des manœuvres « à tir réel » dans six larges zones tout autour de Taïwan. Des exercices militaires qui devaient prendre fin dimanche midi. Mais l'armée chinoise a annoncé lundi 8 août leur poursuite à proximité de l'île.

1 occurrence 08/08/2022 legrandsoir.info  10 min #213439

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Taiwan Fait Partie De La Chine

Simon KORNER

L'île de Taïwan fait partie de la Chine. Une Chine signifie exactement ce qu'elle dit : qu'il n'y a qu'un seul pays appelé Chine, y compris Taïwan. C'est un principe convenu par l'ONU et 181 pays dans le monde, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Europe, le Japon et l'Australie.

Seuls quatorze pays ont accordé une reconnaissance diplomatique à Taïwan - contre quinze après que les Îles Salomon ont établi des liens plus étroits avec la Chine cette année.

1 occurrence 08/08/2022 mondialisation.ca  5 min #213408

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

La Chine débute les exercices militaires autour de Taïwan

Par  Mikhail Gamandiy-Egorov

La République populaire de Chine a débuté d'importants exercices militaires autour de l'île de Taïwan. Ces exercices représentent l'une des réponses à la récente visite d'une responsable US à Taipei, considérée comme une ligne rouge par les autorités chinoises.

L'Armée populaire de libération - nom officiel des Forces armées de la République populaire de Chine - mènera d'importants exercices militaires et des activités d'entrainement, y compris des exercices à balles réelles, dont les coordonnées ont été  annoncés dans un communiqué publié par l'agence de presse Xinhua.

1 occurrence 06/08/2022 reseauinternational.net  3 min #213325

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Escalade de la réaction chinoise

par Strategika 51.

La petite tournée asiatique de Nancy Pelosi et notamment son passage à Taïwan, est considéré par la Chine comme un point en rupture justifiant un réajustement de la politique étrangère chinoise et une révision en profondeur des relations bilatérales avec Washington.

Outre une série de manœuvres militaires simulant à munitions réelles un blocus total de l'île sécessionniste ainsi que la disparition de ce qui était appelé la ligne médiane du détroit de Formose avec le passage de missiles chinois au-dessus de l'île (y compris à Taipeï), Beijing a annoncé le 5 août 2022 une série de mesures en représailles aux provocations de Washington :

1 occurrence 06/08/2022 reseauinternational.net  8 min #213324

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

La Chine met en place des contre-mesures « sans précédent » à la suite de l'escapade de madame Pelosi dans l'île de Taïwan

La Chine a annoncé vendredi huit contre-mesures en réponse à la visite particulièrement provocatrice de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, sur l'île de Taïwan. Elle a notamment annulé le dialogue entre les commandements militaires régionaux, les discussions sur la coordination de la politique de défense, le mécanisme de consultation militaire sur la sécurité maritime ; elle a également suspendu la coopération sur le rapatriement de l'immigration clandestine, la lutte contre la drogue et le changement climatique.

1 occurrence 06/08/2022 legrandsoir.info  7 min #213298

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

La Chine resserre le nœud coulant autour du cou de Taiwan

Sergueï Savchuk.

Ces deux derniers jours, il ne semblait y avoir aucune autre nouvelle dans le monde que la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis. L'avion de Nancy Pelosi a éclipsé à la fois les combats en Ukraine et la crise financière et énergétique mondiale. La représentante de l'establishment américain a finalement visité l'île, tandis que la Chine s'est contentée d'une succession de déclarations politiques sévères.

1 occurrence 05/08/2022 reseauinternational.net  6 min #213265

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

La Chine resserre le nœud coulant autour du cou de Taiwan

par Sergueï Savchuk.

Ces deux derniers jours, il ne semblait y avoir aucune autre nouvelle dans le monde que la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis. L'avion de Nancy Pelosi a éclipsé à la fois les combats en Ukraine et la crise financière et énergétique mondiale. La représentante de l'establishment américain a finalement visité l'île, tandis que la Chine s'est contentée d'une succession de déclarations politiques sévères.

1 occurrence 05/08/2022 reseauinternational.net  2 min #213259

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Taïwan : le Df-15 chinois frappe

La Chine a tiré deux missiles hypersoniques contre Taïwan. Il y a quelques heures, les forces de l'Armée populaire de libération de Chine (APL) ont lancé des frappes à coup de deux missiles hypersoniques DF-15 dans les eaux du détroit de Taïwan.

Les frappes ont été lancées à une distance d'environ 850 kilomètres, frappes au cours desquelles les missiles ont survolé l'île.

1 occurrence 05/08/2022 reseauinternational.net  3 min #213258

 La Chine a lancé des manœuvres militaires autour de Taïwan, après la visite critiquée de Pelosi

Manœuvres chinoises à Taïwan : répétition d'un potentiel « blocus » aux répercussions mondiales

Avec les manœuvres autour de Taïwan, la Chine montre sa capacité à isoler l'île, mais aussi à bloquer des routes maritimes essentielles pour le commerce mondial. Ces exercices perturbent aussi les liaisons aériennes internationales avec Taïwan.

Les manœuvres militaires menées par la Chine autour de Taïwan, les plus importantes de son histoire, sont destinées à simuler un « blocus » de Taïwan, et incluent « des tirs d'artillerie à munitions réelles et de longue portée », ainsi que des missiles devant survoler l'île pour la première fois, selon « plusieurs médias d'État » chinois cités par l'AFP.

Référencé par :

2 articles

Référencé par :

2 articles

Se réfère à :

1 article