Une attaque contre Rafah pourrait être l'étincelle qui déclenchera la grande explosion

Toute violation des frontières par Israël «mettra en péril le traité de paix avec l'Égypte»

par Sputnik Afrique

Les frappes et une éventuelle offensive de l'armée israéliennes contre Rafah risque de saper le traité de paix de 1979 entre l'Égypte et Israël, estime auprès de Sputnik Mohammed Rady, membre de la Chambre des représentants égyptienne.

Les opérations menées par Israël à proximité de la frontière égyptienne font monter la tension et  présentent un danger pour le traité de paix de 1979, a déclaré à Sputnik Mohammed Rady, secrétaire de la Commission de la défense et de la sécurité de la Chambre des représentants égyptienne.

« L'Égypte s'en tient au traité de paix signé avec Israël, mais s'il y a une violation par la partie israélienne, cela [...] mettra en péril le traité de paix», a-t-il indiqué.

Commentant l'envoi de renforts militaires égyptiens à la frontière, il a estimé que c'était «normal à la lumière des changements en cours».

«L'État égyptien a le droit de défendre ses frontières conformément aux règles, chartes et accords internationaux», a-t-il insisté.

Et de noter qu'Israël s'était «toujours comporté de manière agressive et criminelle et qu'il ne se souciait donc pas particulièrement de l'opinion de la communauté internationale et du droit international».

Opérations israéliennes à Rafah

Tsahal avait précédemment déclaré avoir frappé des sites dans le quartier d'Al-Shabura, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Selon le ministère palestinien de la Santé publique, au moins 67 personnes ont été tuées. De nombreux corps sont toujours ensevelis sous les décombres.

Selon le Jerusalem Post, l'armée israélienne pourrait lancer une offensive sur Rafah où se trouveraient quatre bataillons du Hamas. Israël avait jusque-là évité d'envoyer des troupes terrestres à Rafah pour ne pas irriter l'Égypte.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères avait confirmé le 11 février que Le Caire rejetait les déclarations des dirigeants israéliens concernant l'intention de Tsahal de lancer une opération militaire à Rafah. L'Égypte avait appelé à conjuguer les efforts internationaux et régionaux pour empêcher une attaque contre cette ville.

source :  Sputnik Afrique

 reseauinternational.net

 Commenter