15/04/2024 4 articles reseauinternational.net  3 min #246821

Chronique de la résistance : l'Iran s'impose et change « la donne »

Média public israélien : Netanyahou reporte l'invasion de la ville de Rafah

par Said Amori

Le Premier ministre israélien avait auparavant affirmé qu'une date avait été fixée pour l'invasion de la ville, située dans la partie sud de la bande de Gaza.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a décidé de reporter l'opération au sol contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à la suite de l'attaque de représailles sans précédent lancée par l'Iran contre Israël, a rapporté, dimanche, la Société de radiodiffusion publique du pays (KAN).

Israël mène une offensive militaire meurtrière contre la bande de Gaza depuis l'attaque transfrontalière lancée, le 7 octobre, par le mouvement de résistance palestinien, Hamas ; attaque au cours de laquelle quelque 1200 Israéliens auraient été tués, selon les autorités de Tel-Aviv.

Depuis lors, 33 729 Palestiniens, principalement des femmes et des enfants, ont été tués à Gaza et quelque 76 371 autres ont été blessés, selon le dernier bilan communiqué par les autorités sanitaires palestiniennes.

Affirmant qu'il s'agit du «dernier bastion du Hamas», Netanyahou insistait pour envahir Rafah, où environ 1,4 million de Palestiniens déplacés ont trouvé refuge pour échapper aux attaques israéliennes.

Malgré la levée de boucliers de la communauté internationale face à ce plan d'invasion, le Premier ministre israélien a déclaré, la semaine dernière, que la date de l'offensive avait été fixée.

«Aujourd'hui, j'ai reçu un rapport détaillé sur les pourparlers du Caire. Nous travaillons sans relâche pour atteindre nos objectifs, au premier rang desquels la libération de tous nos prisonniers et la victoire complète contre le Hamas», affirmait alors Netanyahou.

Et d'ajouter : «Cette victoire exige que nous entrions dans Rafah et que nous éliminions les bataillons terroristes qui s'y trouvent. Cela se fera - une date a été fixée».

Selon la société de radiodiffusion publique, le report de l'opération au sol a été décidé après consultation de l'appareil de sécurité israélien.

Plus tôt dans la journée de dimanche, le ministre des finances Bezalel Smotrich avait appelé à envahir Rafah et à imposer un contrôle sur l'ensemble de la bande de Gaza.

Ce report intervient après que l'Iran a lancé quelque 300 missiles et drones en direction d'Israël, tard samedi soir. Tel-Aviv a affirmé avoir intercepté la plupart d'entre eux.

Cette attaque sans précédent fait suite à une attaque au missile lancée, le 1er avril, contre la section consulaire de l'ambassade d'Iran à Damas, qui a coûté la vie à plusieurs officiers supérieurs iraniens.

source :  Agence Anadolu

 reseauinternational.net

 Commenter

Référencé par :

3 articles