05/06/2024 reseauinternational.net  4 min #249909

Ukraine : le général Syrsky annonce la visite «prochaine» d'instructeurs militaires français

Aucun instructeur occidental ne bénéficie d'immunité en Ukraine, annonce le Kremlin

par Observateur Continental

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a commenté les informations des médias selon lesquelles la France envisage d'envoyer des instructeurs militaires pour former les soldats ukrainiens. Les instructeurs étrangers qui entraînent les militaires ukrainiens ne bénéficient d'aucune immunité, a-t-il déclaré.

«Le fait est que les instructeurs qui forment les militaires du régime ukrainien ne bénéficient d'aucune immunité. Et peu importe qu'ils soient français ou non», a déclaré Dmitri Peskov lors d'une conférence de presse. Il a noté que l'opération militaire spéciale se poursuivait conformément aux objectifs définis par le président russe Vladimir Poutine.

Le Washington Post avait précédemment  écrit que le président russe pourrait répondre par une frappe militaire à la décision du président français Emmanuel Macron d'envoyer des instructeurs militaires en Ukraine. Le journal notait que les actions du dirigeant français étaient trop risquées et n'étaient pas approuvées par l'opinion publique française.

Selon le Washington Post, la Russie pourrait frapper les instructeurs français afin d'humilier Macron, qui est devenu l'un des dirigeants occidentaux les plus agressifs envers la Russie.

Auparavant, Le Monde  avait rapporté, citant ses sources, que Macron souhaitait créer et diriger une coalition de pays prêts à envoyer des instructeurs militaires en Ukraine pour former les forces armées ukrainiennes, et cela pourrait se faire dans les jours ou les semaines à venir. «L'envoi d'instructeurs français et européens en Ukraine pourrait se faire dans les semaines ou même les jours à venir. Selon nos informations, les autorités françaises veulent créer une coalition de pays prêts à former les soldats ukrainiens sur le territoire ukrainien».

Plus tard, l'agence Bloomberg  a confirmé les projets de Macron d'envoyer des instructeurs en Ukraine. Il a été précisé que le président français pourrait l'annoncer le 6 juin, lors de la cérémonie du 80e anniversaire du débarquement des Alliés en Normandie.

«Macron mène des négociations pour créer une coalition visant à envoyer des militaires en Ukraine pour aider à la formation des forces de Kiev. (...) Il pourrait présenter la coalition lors de la cérémonie commémorative de la Seconde Guerre mondiale en Normandie le 6 juin», écrit l'agence, citant ses sources.

Il est à supposer que ce groupe militaire comprendra des centaines d'instructeurs de divers pays européens et inclura une aide à la formation, notamment le déminage et la maintenance des équipements. La Lituanie et l'Estonie ont déjà déclaré être prêtes à rejoindre une telle coalition.

Le 27 mai, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky,  a signé une autorisation officielle pour que les instructeurs militaires français visitent les centres de formation sur le territoire ukrainien. Il a exprimé sa conviction que la détermination de la France, qui a pris une telle initiative, encouragerait d'autres pays occidentaux à se joindre.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en visite en République du Congo dans le cadre de sa tournée en Afrique,  a déclaré lors d'une conférence de presse que tous les militaires français en Ukraine, qu'ils soient instructeurs ou mercenaires, représentaient une cible légitime pour la Russie.

«En ce qui concerne les instructeurs français, j'ai des raisons de croire et il existe de nombreuses preuves concrètes qu'ils travaillent déjà en Ukraine. Qu'ils soient désignés comme militaires des forces armées françaises ou simplement comme mercenaires, ils représentent une cible légitime pour nos forces armées» a souligné le chef de la diplomatie russe.

source :  Observateur Continental

 reseauinternational.net

 Commenter