06/07/2024 4 articles francais.rt.com  2 min #252015

 Iran : Quelle politique étrangère sous le nouveau président

Iran : le réformateur Pezeshkian remporte l'élection présidentielle

© ATTA KENARE Source: AFP

Le candidat réformateur iranien Masoud Pezeshkian, lors d'un meeting de campagne, le 3 juillet 2024 (photo d'illustration).

L'ancien ministre de la Santé (2001-2005) Massoud Pezeshkian a remporté la présidentielle iranienne. Ce médecin de formation, cinq fois élu à la députation et âgé de 69 ans a recueilli près de 16,4 millions de voix, contre 13,5 pour son adversaire, le conservateur Saïd Jalili, selon les résultats annoncés tôt ce 6 juillet par le porte-parole du service des élections du ministère de l'Intérieur, Mohsen Eslami.

UPDATE

🔴 Out of over 30,530,157 votes, Masoud Pezeshkian secured 16,384,403 votes, Saeed Jalili got 13,538,179 #IranVotes2024 pic.twitter.com/xT8s0TBZ4Y

- Iran Election 2024 (@PressTVElection)

UPDATE
🔴 Out of over 30,530,157 votes, Masoud Pezeshkian secured 16,384,403 votes, Saeed Jalili got 13,538,179#IranVotes2024

«Nous tendrons la main de l'amitié à tout le monde, nous sommes tous des habitants de ce pays, nous devrions utiliser tout le monde pour le progrès du pays», a déclaré Pezeshkian lors de sa première prise de parole depuis sa victoire, en remerciant ses sympathisants. Ce candidat de l'aile réformiste avait notamment reçu le soutien de deux anciens présidents, Mohammad Khatami et Hassan Rohani.

Dans un télégramme, dont le texte a été publié dans la matinée sur le site du Kremlin, le président russe a adressé ses «sincères félicitations» à Massoud Pezeshkian pour sa victoire électorale, lui souhaitant «du succès, une bonne santé et de la prospérité». Dans son message, Vladimir Poutine a également émis le souhait d'un renforcement des relations russo-iraniennes.

Plusieurs tentatives infructueuses

Pezeshkian, perçu comme modéré, avait déjà tenté à deux reprises de participer à la course à la présidence, en 2013 où il avait retiré sa candidature et en 2021 où celle-ci avait été rejetée par le Conseil des gardiens de la Constitution.

Contrairement à la plupart des pays, en Iran le président n'est pas le chef de l'État. Cette fonction est assurée par le Guide suprême, actuellement l'ayatollah Ali Khamenei, âgé de 85 ans et en poste depuis 35 ans. Le président est élu pour quatre ans et dirige le gouvernement ainsi que sa politique. Le poste de Premier ministre n'existe pas en Iran. Cette élection présidentielle a été organisée à la suite de la mort du président Ebrahim Raïssi dans un accident d'hélicoptère le 19 mai dernier.

 francais.rt.com

 Commenter
Articles enfants plus récents en premier
09/07/2024 chroniquepalestine.com  6 min #252226

 Iran : le réformateur Pezeshkian remporte l'élection présidentielle

L'Iran a un nouveau président

Par Abdel Bari Atwan

Que signifie l'élection de Masoud Pezeshkian pour la République islamique ?

La victoire du réformateur Masoud Pezeshkian sur le conservateur pur et dur Said Jalili au second tour des élections présidentielles iraniennes confère une grande crédibilité aux élections et à la démocratie dans laquelle elles se sont déroulées.

Elle répond au désir de réforme et d'ouverture sociale et politique du peuple iranien et devrait renforcer la politique de rapprochement avec les voisins arabes et surtout ceux du Golfe.