11/07/2024 reseauinternational.net  5min #252361

 Législatives : Mélenchon savoure la victoire du Nfp, Bardella fustige Macron pour avoir «jeté» la France à gauche

Le système a gagné... encore. Mais à quel prix

par Olivier Field

L'invincibilité du Système semble toujours intacte. Un appel aux urnes libérateur, qui donne un semblant de pouvoir au peuple de France, des résultats qui confortent l'impression que quelque chose a changé... et au final... perdu. Et perdus les espoirs et les envies de combativité. Une validation grandeur nature de la fameuse expérience de Martin Seligman sur l'impuissance apprise... qui démontre que subir un événement sur lequel on n'a aucun pouvoir peut condamner l'esprit humain à la résignation et à la passivité. N'est-ce pas le souhait le plus cher de cette fraction qui gère à sa guise le monde et ses richesses ?

Dans l'expérience un animal puni dans une situation et n'ayant d'échappatoire que dans une autre situation, où il subit également une même punition, finit par renoncer et se prostre dans des activités tolérées et sans effet sur son environnement. Pire ! Il n'essayera même pas de s'enfuir si une porte est ouverte... Comme nous, convaincus que l'exercice démocratique est cette punition permanente où on espère en des solutions, un intérêt pour le Bien Public et finalement la déception se matérialise avec constance... Des voies d'action, non violentes, sont ouvertes et on n'a plus l'idée de les emprunter.

Juin 2024 a envoyé un message de rébellion, transformé au 1er tour des législatives et la machine s'est mise en marche, circulez il n'y a rien à faire, rien à voir... vous avez échoué ! Bien entendu le système n'a pas lésiné sur l'utilisation de ses médias, c'est-à-dire ceux qui captent l'essentiel des ressources et de la diffusion. Ne cédez pas à l'illusion qu'une diversité minimum subsiste, seulement des jeux de rôles, bon flic, mauvais flic, rouge, noir, droite, gauche... Une harmonie merveilleuse où les vraies questions sont rarement posées et encore moins traitées, tous les avis consolidant le Système ou le justifiant par de savantes outrances... Quel beau spectacle, s'il ne faisait pas le malheur de millions de gens, les menant à la ruine, la soumission, la guerre un jour peut-être. Le Système aime se parer des plus grandes vertus telles les valeurs de la République, la Démocratie, la défense des minorités, l'inclusivité, enfin nous les connaissons tous. Puis tous les contre-pouvoirs deviennent factuellement les contreforts dudit pouvoir : la Justice, les médias, les associations d'entraide homologuées, les partis de tous bords et leurs servants aimablement entretenus par la collectivité... Tout peut alors changer pour que rien ne change.

Se prêtant au jeu, RN compris, un battage terrible a prolongé le maintien des mêmes pouvoirs tout en laissant entendre que la partie n'est pas jouée totalement, espérez peuple docile. Nous avons encore reçu la décharge punitive. Mais la prochaine fois, alors là, attention ! il est vrai que la course de vitesse engagée met des limites à la certitude de la victoire finale et totale. Il faut continuer les contraintes, les menaces, les décisions autoritaires et liberticides pour votre bien, peuple. Vous n'avez rien choisi.

Pas voulu de l'appauvrissement intellectuel, moral, industriel, agricole de la France. Vous n'avez pas réclamé que vos ressources et celles de vos pères soient plus qu'obérées par une dette sans fin et quasi intégralement improductive. Vous ne souhaitiez pas ardemment que des millions d'étrangers de culture éloignée soient invités par d'autres à s'installer et partager votre pays. Comme un Marocain serait bien incapable d'imaginer qu'en 2023, un nourrisson sur 4 au Maroc s'appellerait Christian Jean Baptiste ou Christophe, vous vous interrogez sur pourquoi en France cette évidence n'a pas cours. Quand les Français votent à 53% contre Maastricht et le chemin vers la dissolution de la Nation française dans un projet globaliste qui n'accumule guère les succès sans que l'on sache si hors de l'Union européenne, la France était condamnée à devenir un pays éteint voire moisi..., la sagesse du Système décrète que ça s'applique quand même, heureusement ! Après le grand test de l'auto-attestation pourquoi se limiter à des babioles, l'heure est grave. Auto-attestation pour «bien voter», auto-attestation pour contraindre la part des fruits de son travail et son épargne et privilégier le sacrosaint «chèque», obole égalisatrice qui répond à nos désirs profonds d'assistés sous dépendance.

Donc oui le Système sent un vent de résistance et accélère graduellement. Ne faisons pas de fiction avec le contrôle physique (bien effectif avec les confinements, auto-validés par le Système), la destruction du pouvoir d'achat, de la monnaie (l'Euro toujours plus profitable, le Système vous le dit et redit), le départ des biens collectifs et privés hors la France (la globalisation enrichit la planète, sots ! C'est une évidence qui vous permet de consommer toujours plus)... Et surtout, il n'y a pas d'alternative, aucune. Pourtant si nous retrouvions notre liberté d'information, de débat, de s'instruire, d'entreprendre, de vivre en sécurité dans une société courtoise et au tissu social fort, qui sait ? Non ! Le Système le dit clairement : Populistes, sots qui ne sont rien.

À quel prix ?

Au prix qu'il faudra pour maintenir ce Système où les bien nés profiteront, où les ressources seront contingentées pour les autres, surtout avec le dramatique changement du climat qui justifie absolument tout et n'importe quoi. Indispensable pour vous, nous, puisque les conséquences sont effroyables et démontrées quotidiennement par tel ou tel évènement que... les médias, tiens tiens, les politiques, les associations stipendiées et autres organisations gouvernementales ne cessent de valider. Il faut les croire, ils ont la légitimité, la science avec eux, indiscutable et d'ailleurs non discutée, et surtout aucun intérêt dans la partie naturellement...

Dans cette course de vitesse, le Système peut gagner... des batailles, mais comment croire que l'homme va délaisser son humanité et son besoin inné et absolu de Liberté, qui ne peut être bridée éternellement ? OLY... Ouvrons Les Yeux et ayons confiance en nous.

 reseauinternational.net

 Commenter