26/12/2019 10 articles reseauinternational.net  4 min #166615

Le dossier libyen en question

par Chaabane Bensaci.

Erdogan à Tunis pour une visite de travail de 24 heures.

La situation en Libye où les forces du général à la retraite Khalifa Haftar ont arraisonné, voici quelques jours, un navire turc pour « contrôler » son équipage et sa marchandise, est en train d'évoluer lentement mais dangereusement.

Les ingérences étrangères, loin de s'estomper comme le réclame la communauté internationale depuis plusieurs mois, ne font que prendre de l'ampleur ainsi que l'indique le récent appel du Premier ministre Fayez al Serraj adressé aux cinq pays amis dont la Turquie pour intensifier la coopération sécuritaire avec Tripoli.

Ankara n'a pas fait mystère de son intention de répondre à cette lettre d'al Serraj avec l'envoi de renforts militaires destinés à barrer la route de la capitale aux forces de l'Armée nationale libyenne autoproclamée du général Haftar. C'est ainsi que le président turc, Recep Tayyip Erdogan est arrivé, hier, à Tunis pour une visite de travail d'une journée, annoncé par la présidence tunisienne. La conseillère à la présidence tunisienne, chargée de la communication, Rachida Ennaifer a déclaré que le président Kaïs Saïed a accueilli son homologue turc à l'aéroport Tunis-Carthage, sans apporter une quelconque indication sur l'objet de cette visite ni sur les sujets à l'ordre du jour des entretiens entre les deux chefs d'État.

Mais des sources locales ont indiqué que cette visite est relative au dossier libyen, sachant que le président Erdogan a rencontré à deux reprises le Premier ministre al Serraj à Ankara, notamment lors de la signature d'un protocole d'accord sur la délimitation des zones maritimes en Méditerranée et qu'il a évoqué avec lui l'envoi d'un contingent pour appuyer les forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA) qu'il préside, reconnu par la communauté internationale mais combattu par les autorités de l'Est dont Khalifa Haftar est le bras armé. Fayez al Serraj s'est rendu dernièrement à Tunis où il a rencontré le président tunisien Kaïs Saïed et nul doute que les deux hommes ont évoqué ces questions qui préoccupent les pays voisins de la Libye, à savoir l'Algérie et la Tunisie. L'évolution de la crise est d'ailleurs suivie attentivement par Alger et Tunis et le président Abdelmadjid Tebboune a rappelé, dans son discours d'investiture que « l'Algérie n'acceptera jamais d'être tenue à l'écart » des solutions préconisées dans le dossier libyen.

Il est significatif que le président Recep Tayyip Erdogan soit accompagné, durant cette visite impromptue à Tunis, par les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Mevlut Cavusoglu et Hulusi Akar, le chef des services de renseignement, Hakan Fidan, le chef du département de la communication de la présidence, Fahrettin Altun et le porte-parole de la présidence Ibrahim Calin. Et le fait que son passage par Tunis intervienne au lendemain d'une rencontre entre le président Kaïs Saïed et les représentants du « Conseil suprême des tribus et des villes libyennes » revêt une signification toute particulière, sachant que la rencontre de lundi dernier a été sanctionnée par une « Déclaration de Tunis pour la paix » appelant les Libyens à «s'asseoir à la table de dialogue», et à «une solution libyenne» pour sortir d'un conflit qui meurtrit le pays depuis plus de huit ans.

Cette « Déclaration de Tunis », rendue publique après la rencontre au Palais de Carthage, a exhorté tous les Libyens à « s'asseoir à la table de dialogue dans le but de parvenir à une formule de compromis pour sortir de la crise libyenne actuelle, dans le cadre de l'accord politique libyen et le respect de la légitimité internationale, en passant de cette légitimité à la légitimité libyenne, qui repose sur la légitimité populaire », selon l'agence TAP. Et elle affirme que « la solution en Libye ne sera que libyenne, sans exclure ni marginaliser aucune partie, quelles que soient ses affiliations politiques ou idéologiques, ou la région à laquelle elle appartient, sous le toit d'un système civil, dans un Etat libyen unifié, et en soutenant les efforts de réconciliation nationale globale », indique la même source.

Enfin, le document prône « la préparation d'une conférence libyenne fondatrice qui comprend toutes les composantes du spectre politique et social, pour adopter une loi de réconciliation nationale complète et organiser des élections législatives, présidentielles et locales libres et équitables ». Tels sont les axes proposés et affirmés constamment par le groupe des pays voisins dont l'objectif est d'arrêter l'effusion de sang et de réconcilier tous les Libyens, sur la base du respect de la souveraineté et de l'intégrité du pays.

source :  lexpressiondz.com

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 9 articles 12/01/2020 francais.rt.com  4 min #167351

Libye : cessez-le-feu entre Haftar et le Gna, Poutine appelle à la tenue d'une conférence de paix

La Libye se dirige-t-elle vers une période de paix durable&n...
Après plusieurs mois de combat pour prendre le contr&...
Le 12 janvier, Fayez al-Sarraj, le dirigeant du Gouvernement...
© HO, FETHI BELAID / Tunis...
A gauche, Fayez al-Sarraj et à droite, Khalifa Haftar
Vers une détente du conflit libyen ?
Le 8 janvier, deux des acteurs internationaux clés à la réso...

1 occurrence 02/01/2020 francais.rt.com  2 min #166873

Le Parlement turc autorise un déploiement armé en Libye

Ce 2 janvier, le Parlement turc a approuvé une motion permet...
La probabilité d'une intervention militaire turque en Libye ...
Le vote intervient une semaine après la déclaration de Recep...
«Nous pourrons ainsi répondre favorablement à l'invitation d...
Le Parlement turc avait déjà approuvé le 21 décembre un acco...
Un pays déjà miné par une guerre fratricide
Déstabilisée par l'intervention de l'OTAN en 2011, à laquell...

1 occurrence 01/01/2020 reseauinternational.net  4 min #166829

Libye: Ankara déterminée à intervenir en Libye en y envoyant des centaines de rebelles syriens à Tripoli

La Turquie a apparemment trouvé un expédient assez commode p...
Un drone détruit en Libye
Des médias évoquent la présence d'un peu plus de 500 combatt...
En d'autres termes, un pays de l'Otan utilise les moyens aér...
C'est un peu le remake de ce qui c'est passé en Syrie du Nor...
D'Alep à Tripoli, la chair à canon est la même
Sur le terrain, ces nouveaux mercenaires disent qu'ils sont ...

1 occurrence 31/12/2019 reseauinternational.net  2 min #166794

La migration de jihadistes depuis la Syrie vers la Libye a commencé

Conformément à l'accord négocié entre les présidents tunisie...
C'est un juste retour de balancier quand on se souvient que ...
Selon Middle East Eye, La division Sultan Murad et les briga...

La division Sultan Mourad est composée de Turkmènes syriens....
La Turquie a proposé à de nombreux autres groupes de jihadis...
Les jihadistes envoyés en Libye sont censés équilibrer les f...

1 occurrence 28/12/2019 lesakerfrancophone.fr  10 min #166707

L'intervention militaire de la Turquie en Libye pourrait aider la Syrie

Par Moon of Alabama − Le 2...
L'intervention turque en Libye pourrait se transformer en un...
La Turquie prend actuellement des mesures sérieuses pour dép...
La Turquie présentera un projet de loi visant à envoyer des ...
Reuters a noté qu'il n'y a pas de trace publique de «l'invit...
Il n'était pas clair de déterminer à quelle invitation spéci...
L'Égypte, les Émirats arabes unis, la Russie et plusieurs pa...

1 occurrence 28/12/2019 reseauinternational.net  3 min #166691

Crise en Libye: l'Algérie réunit en urgence son Haut Conseil de Sécurité

L'Algérie vient de réunir son Haut Conseil de Sécurité pour ...
L'ordre du jour réel de cette réunion n'a pas été divulgué e...
Le même communiqué officiel précise qu'à la lumière de l'exa...
Le nouveau Chef d'état-major des Armées, le général-major Sa...
La Tunisie a fortement démenti hier, des informations parues...
En Turquie, le président turc Tayep Reçep Erdogan a évoqué l...

1 occurrence 28/12/2019 wsws.org  7 min #166681

Erdogan s'engage à envoyer des troupes turques en Libye

Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé jeudi qu'Ankara ...
L'envoi d'unités militaires turques dans ce pays d'Afrique d...
Le GNA, dirigé par le Premier ministre Fayez al-Sarraj, est ...
«Comme il y a une invitation [de la Libye] en ce moment, nou...
L'«invitation» de la Libye n'avait pas encore été rendue pub...
Le projet d'envoi de troupes turques en Libye menace d'inten...
Haftar, un ancien général du gouvernement libyen de Mouammar...

1 occurrence 26/12/2019 mondialisation.ca  12 min #166637

Tunisie Libye, un destin commun

Au terme d'une campagne électorale à rebondissements les Tun...
C'est une ratatouille tunisienne souvent délectable mais par...
Le Président Saïd, un arbitre discret
Ce parlement monocaméral mal élu au scrutin proportionnel, c...

Alors qu'on s'attendait à un déferlement de félicitations po...

1 occurrence 26/12/2019 francais.rt.com  4 min #166636

Erdogan fait un premier pas vers l'envoi de troupes turques en Libye en soutien à Tripoli

Des troupes turques vont-elles bientôt débarquer en Libye po...
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce 26 décem...
«Nous allons présenter la motion pour l'envoi de soldats en ...
Syrie : la Turquie annonce ...
«Nous soutiendrons par tous les moyens le gouvernement de Tr...
En réaction, le ministre libyen de l'Intérieur du GNA, Fathi...
Le maréchal Haftar a «fourni à des forces étrangères des bas...