Accepter cookie ?
28/09/2021 4 articles reseauinternational.net  3 min #195722

Guerre économique : Les citoyens vont payer

Augmentation du prix du gaz

Une nouvelle  hausse des prix a eu lieu pour les ménages consommateurs de  gaz. Le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel vendu par  Engie a augmenté de 8,7% (soit 7,9% TTC) au 1er septembre, du fait notamment de la hausse des cours mondiaux.

Cette hausse, dans la tendance des derniers mois, sera de 2,7% pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, de 5,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9% pour les foyers se chauffant au gaz, précise la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE)  dans un communiqué.

Le marché du GNL très tendu

« Cette hausse d'une ampleur inédite est observée dans tous les pays européens et asiatiques. Elle s'explique par la reprise économique mondiale observée depuis plusieurs mois et par la forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial ».

Nouvelle commande

Airbus sauvé par les États-Unis !

Si l'on se fie aux prix catalogue qui avaient cours avant la crise sanitaire, le  nouveau contrat portant sur 30 avions A321neo et officialisé par Airbus pèse plus de 3 milliards de dollars. Il a été paraphé par la compagnie américaine Delta Air Lines, qui a déjà une commande en cours de 125 monocouloirs du même modèle auprès de l'avionneur européen.

« L'ajout de ces avions renforce l'engagement de Delta à remplacer les flottes plus anciennes par des jets plus durables, et plus efficaces, et à offrir la meilleure expérience client du secteur », explique dans un communiqué Mahendra Nair, le vice-président de la compagnie.

Assemblés essentiellement aux États-Unis

« Alors que l'industrie semble sortir de la pandémie, Delta fait preuve d'un leadership responsable et exprime désormais un fort vote de confiance envers l'A321neo », se félicite de son côté Christian Scherer, le directeur commercial et directeur international d'Airbus.

Les avions de Delta, de motorisation américaine, seront en grande partie assemblés à Mobile, dans l'Alabama, où Airbus a un site de fabrication.

À fin juillet, avant cette annonce, l'avionneur avait passé 167 commandes depuis le début de l'année, mais aussi enregistré 134 annulations.

Avec  le vol de notre contrat de sous-marins avec l'Australie, la politique hégémonique américaine a décidément toutes les cartes en mains pour continuer de nous asservir économiquement et donc politiquement.


source :  geopolitique-profonde.com

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 30/09/2021 francesoir.fr #195845

France: l'inflation accélère encore à 2,1% sur un an en septembre

© Aurore MESENGE / AFP/Archives

Les prix à la consommation en France ont augmenté de 2,1% sur un an au mois de septembre, après 1,9% en août, selon une estimation provisoire publiée jeudi par l'Insee.

La hausse des prix a été tirée par les services (+1,5%) et l'énergie (+14,4%), tandis que celle des produits manufacturés (+0,4%) et dans une moindre mesure de l'aliment

1 occurrence 30/09/2021 francesoir.fr  2 min #195844

Electricité: la prochaine hausse du prix « aux alentours de 12% » , selon Pompili

© Ludovic MARIN / AFP/Archives

Les tarifs réglementés de l'électricité devraient connaître une nouvelle hausse "aux alentours de 12%" en début d'année prochaine, a indiqué jeudi la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Pour l'électricité, "nous nous attendons à une hausse aux alentours de 12%. Mais de la même manière (que pour la hausse des prix du gaz, ndlr), nous travaillons à ce que nos concitoyens ne soient pas trop impactés", a-t-elle dit sur CNews, alors que le Premier ministre doit dévoiler en soirée des mesures d'aides aux consommateurs pour faire face à l'augmentation des prix de l'énergie.

1 occurrence 8 articles 28/09/2021 francais.rt.com  3 min #195731

Nouvelle hausse de 12,6% des tarifs réglementés du gaz dès le 1er octobre

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont une nouvelle fois bondir de 12,6% TTC au 1er octobre,  dans le sillage de la hausse des cours sur le marché, a annoncé le 27 septembre le régulateur. «Cette évolution résulte de la hausse, historique, des prix du gaz sur le marché mondial qui se répercute sur les coûts d'approvisionnement du fournisseur de gaz Engie», explique la Commission de régulation de l'énergie (CRE).