07/03/2024 20 articles legrandsoir.info  4 min #244301

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Rami Abou JAMOUS

Rami Abou Jamous écrit son journal pour Orient XXI. Ce fondateur de GazaPress, un bureau qui fournissait aide et traduction aux journalistes occidentaux, a dû quitter son appartement de la ville de Gaza avec sa femme et son fils Walid, deux ans et demi. Il partage maintenant un appartement de deux chambres avec une autre famille. Il raconte son quotidien et celui des Gazaouis de Rafah, coincés dans cette enclave miséreuse et surpeuplée. Cet espace lui est réservé.

Beaucoup de bombardements samedi soir à Rafah. La famille Abou Aina à Khan Younès a perdu 13 de ses membres. L'armée israélienne a encerclé la ville d'Hamad. Elle a dit qu'elle voulait libérer des prisonniers. Il y a des morts partout.

Mais aujourd'hui, je voudrais vous parler du dernier cri de ce qui se fait dans l'aide humanitaire : le parachutage. Je n'ai jamais vu ça. C'est devenu la mode ces dernières semaines : larguer quelques gouttes d'aide. Il y a eu les armées de l'air égyptienne, jordanienne, et hier c'était les Étasuniens. Je ne comprends pas pourquoi ces gens-là se comportent avec nous de cette façon. Ils veulent montrer au monde entier, et surtout à leurs populations, qu'ils sont en train d'aider Gaza. Mais en fait ils sont en train d'humilier Gaza.

Cette façon de larguer quelques gouttes d'aide humanitaire c'est comme donner à manger à des chiens. On leur jette des morceaux, et les chiens se précipitent pour les manger. Il y a une situation de famine dans le nord de la bande de Gaza, notamment dans la ville de Gaza. Les enfants sont en train de mourir de malnutrition. Deux bébés cette semaine sont décédés, qu'ils reposent en paix. Juste parce qu'ils n'avaient pas à manger. Et on vient nous larguer quelques sacs de farine et de riz... C'est de l'humiliation. Les Israéliens le savent, c'est pour ça qu'ils ont donné le feu vert. Car pour faire ça, il faut avoir leur autorisation. C'est eux qui fixent l'endroit où les avions jettent cette aide humanitaire, qui donnent les coordonnées GPS. Tout est fait par les Israéliens. Ce que je ne comprends pas, c'est que ces pays-là, au lieu d'aider de façon digne, le fassent de cette façon humiliante. On n'a pas besoin de cette aide si elle est imprégnée d'humiliation. Déjà, on est dans l'humiliation de l'occupation qui est en train de larguer des bombes partout, et là ce n'est pas de l'aide humanitaire qu'ils larguent, c'est de l'humiliation. Je ne comprends pas les pays comme le Canada qui veulent participer à ce genre d'opérations, la France qui a déjà participé à ce genre de parachutage, ou encore les États-Unis. Tous ces pays qui sont considérés comme des grandes puissances ne peuvent pas faire passer de la nourriture pour la population de Gaza, de manière digne ?

Quand les Houthis ont empêché les navires de passer par la mer Rouge, tout le monde s'est précipité pour faire passer dignement les marchandises pour Israël. Pourquoi ils ne le font pas pour Gaza ? Pourquoi les Émirats et la Jordanie ont ouvert les portes, les terminaux, pour les Israéliens et quand il s'agit des Palestiniens il faut toujours y ajouter de l'humiliation ? On est des êtres vivants. Tous ces pays apportent de l'aide et des armes à l'Ukraine ; je ne vois pas la différence entre l'Ukraine et la Palestine. On est occupés par les Israéliens, l'Ukraine est occupée par la Russie. Tout le monde se mobilise pour les Ukrainiens, et ils le font d'une façon digne. On n'a pas les yeux bleus et les cheveux blonds, mais on est des êtres humains.

Pour les États-Unis, c'est un autre dossier : ils fournissent aux Israéliens les armes les plus sophistiquées pour nous les larguer sur la tête, et en même temps, ils larguent de l'humiliation sous prétexte d'aide humanitaire. Je ne sais pas si c'est de la schizophrénie ou de l'hypocrisie aveugle dans ce monde. Arrêtez ! Il faut que ce monde-là s'arrête. Si vous voulez nous aider, faites-le de façon digne. On est déjà assez humiliés comme ça. On vit sous occupation, on a perdu nos proches, on a perdu nos maisons, notre travail. Il ne nous reste que la dignité. Et ils sont en train de nous l'enlever. Nous ne l'acceptons pas. Nous préférons mourir plutôt que d'accepter un morceau de pain au goût d'humiliation.

3 mars 2024

»»  orientxxi.info

 legrandsoir.info

 Commenter
newsnet 2024-03-07 #13993
On est occupés par les Israéliens, l'Ukraine est occupée par la Russie.

erreur


Articles enfants plus récents en premier
17/03/2024 strategic-culture.su  4 min 🇬🇧 #244992

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Gaza Genocide Exposes Fraud of Us.-led Nato's Humanitarian Wars

16/03/2024 arretsurinfo.ch  3 min #244944

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

À Gaza après les bombes arrivent les Ong

Par Manlio Dinucci

Des camions d'aide arrivent du côté palestinien du poste frontière de Kerem Shalom, dans le sud de la bande de Gaza, le 17 février 2024. (Abed Rahim Khatib)

« Biden et Netanyahu en désaccord sur Gaza » titre le New York Times. Biden ne doute pas que « Netanyahu a le droit de défendre Israël », mais dit qu'il « doit prêter une plus grande attention aux vies innocentes perdues comme conséquence des actions entreprises ».

15/03/2024 reseauinternational.net  4 min #244839

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Les mesures humanitaires à Gaza, outil de déplacement massif dans les mains d'Israël

par Press TV

Un nouveau rapport révèle que les ordres d'évacuation du régime israélien dans la bande de Gaza, au milieu de la guerre en cours dans le territoire assiégé, ont conduit à un déplacement massif de Palestiniens ainsi qu'à des «actes de génocide» contre eux.

Selon un rapport de Forensic Architecture, un groupe de recherche basé à Goldsmiths, Université de Londres, publié mercredi 13 mars, l'armée israélienne a «transformé en arme» les mesures humanitaires telles que les ordres d'évacuation et les zones de sécurité comme un outil pour pousser les civils vers les zones d'opérations militaires israéliennes actives.

14/03/2024 investigaction.net #244784

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Ziad Medoukh : « L'aide humanitaire qui arrive par parachute est une honte »

Télé Palestine

Les Palestiniens de Gaza se sentent humiliés et on les comprend. La communauté internationale est incapable de leur assurer une aide humanitaire minimale par voie terrestre. Au lieu de cela, certains pays envoient des caisses de colis par les airs, des caisses qui tombent soit en mer, soit dans les colonies israélienne ou, quand elles arrivent à Gaza, parviennent encore à détruire les rares panneaux solaires existants, ou à s'écraser sur des civils.

15 articles 11/03/2024 reseauinternational.net  6 min #244586

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Que signifie la jetée maritime «temporaire» à Gaza ?

par Nasser Kandil

Le président américain a donc annoncé le 7 mars dernier une opération humanitaire majeure, en ordonnant la construction d'une «jetée temporaire» à Gaza, afin de permettre l'arrivée d'aides massives via un couloir maritime depuis Chypre, distante d'environ 380 km, sans que cela n'implique le débarquement de soldats américains au sol.

Cela, après que les parachutages de l'aide se soient révélés coûteux, souvent inutiles en raison de l'imprécision du lieu de largage, et limités dans leur portée comme dans leur quantité.

10/03/2024 reseauinternational.net  4 min #244534

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Les bombes et la nourriture ne peuvent aller de pair

par Sabri Saïdam

Ce monde est devenu fou dans lequel on voit les États-Unis d'Amérique larguer, par l'intermédiaire de leur allié Israël, des obus et du feu sur les gens dans Gaza, en même temps qu'ils larguent de la nourriture sur les mêmes personnes [en les tuant au besoin]. Est-ce une schizophrénie complète, ou un partage des tâches ?

Comment cela peut-il être le fait de quelqu'un qui fournit à Israël des armes et dit que la guerre ne peut être arrêtée, puis qui envoie son chœur de porte-parole tous les soirs pour présenter au monde des justifications, des excuses et des arguments pour la poursuite de la guerre et justifier l'écrasement continu d'enfants et de femmes ?

09/03/2024 chroniquepalestine.com  4 min #244509

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Les bombes et la nourriture ne peuvent aller de pair

Par Sabri Saïdam

Ce monde est devenu fou dans lequel on voit les États-Unis d'Amérique larguer, par l'intermédiaire de leur allié Israël, des obus et du feu sur les gens dans Gaza, en même temps qu'ils larguent de la nourriture sur les mêmes personnes [en les tuant au besoin]. Est-ce une schizophrénie complète, ou un partage des tâches ?

Comment cela peut-il être le fait de quelqu'un qui fournit à Israël des armes et dit que la guerre ne peut être arrêtée, puis qui envoie son chœur de porte-parole tous les soirs pour présenter au monde des justifications, des excuses et des arguments pour la poursuite de la guerre et justifier l'écrasement continu d'enfants et de femmes ?

09/03/2024 arretsurinfo.ch  8 min #244491

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

« Inutile » : les Palestiniens décrient le largage aérien pour mettre fin à la famine à Gaza

Par Hala Alsafadi

Famine-Gaza, Yazan Kafarnah. X-twitter

Les Palestiniens considèrent que le largage aérien est un moyen peu sûr et insuffisant pour acheminer l'aide. Ils estiment que c'est plutôt Israël qui devrait mettre fin au blocus terrestre et permettre aux camions d'aide d'accéder en toute sécurité au territoire gazaoui

Alors qu'Israël continue de renforcer le blocus de Gaza et d'imposer des restrictions à l'entrée des camions d'aide par les points de passage terrestres, un certain nombre de pays ont eu recours à l'acheminement de l'aide par voie aérienne.

09/03/2024 voltairenet.org  3 min #244488

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Bombes et aides humanitaires des États-Unis sur Gaza

par Manlio Dinucci

Les États-Unis, qui viennent de larguer quelques centaines de milliers de repas à une population affamée sur les plages de Gaza et vont construire une île artificielle pour débarquer de l'aide humanitaire ne peuvent masquer leur responsabilité. Ce sont eux qui ont fourni, et fournissent encore, les armes utilisées par les FDI pour massacrer les civils gazaouis et détruire toute trace de leur culture.

08/03/2024 strategic-culture.su  5 min 🇬🇧 #244425

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Biden Parachutes Tv Dinners Into Gaza. Sounds Absurd? It Is

Finian Cunningham

It's a wonder the parachutes have not got a picture of a smiling Biden emblazoned on them with the slogan: "A gift from the White House".

It's a classic American public relations stunt. All show and drama signifying nothing else. President Joe Biden ordered U.S. military transport planes to airdrop food aid into Gaza purportedly to save starving people.

08/03/2024 middleeasteye.net  9 min #244417

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

« Inutile » : les Palestiniens décrient le largage aérien de l'aide humanitaire pour mettre fin à la famine à Gaza

Par Hala Alsafadi

Les Palestiniens considèrent que le largage aérien est un moyen peu sûr et insuffisant pour acheminer l'aide. Ils estiment que c'est plutôt Israël qui devrait mettre fin au blocus terrestre et permettre aux camions d'aide d'accéder en toute sécurité au territoire gazaoui

Alors qu'Israël continue de renforcer le blocus de Gaza et d'imposer des restrictions à l'entrée des camions d'aide par les points de passage terrestres, un certain nombre de pays ont eu recours à l'acheminement de l'aide par voie aérienne.

08/03/2024 mondialisation.ca  5 min #244375

« Le parachutage, c'est comme donner à manger à des chiens »

Pourquoi Israël aurait-il accepté le largage aérien de l'aide humanitaire sur Gaza ?

Par Nasser Kandil

Dans son article publié le 6 mars sous le titre « Gaza Airdrops : Propaganda and Possibilities » [*], M. Paul Larudee, co-fondateur du « Free Gaza Movement » parmi nombre d'autres initiatives menées aux États-Unis et largement commentées sur Wikipedia, rappelle l'origine de cette initiative et certains de ses objectifs dont nous résumons l'essentiel :

Se réfère à :

1 article

Référencé par :

1 article