09/07/2024 reseauinternational.net  3 min #252215

 Visite surprise d'Orban à Pékin : Xi Jinping appelle à «ne pas jeter de l'huile sur le feu» entre Kiev et Moscou

Orbán est arrivé en Chine pour une «mission de paix»

par Observateur Continental

Le premier ministre hongrois Viktor Orbán considère la Chine comme un pays clé qui pourrait créer les conditions pour des négociations entre la Russie et l'Ukraine.

«La Chine est une puissance clé dans la création des conditions de la paix dans la guerre Russie-Ukraine. C'est pourquoi je suis venu rencontrer le président Xi à Pékin, deux mois seulement après sa visite officielle à Budapest», 𝕏 a publié sur X Viktor Orbán.

«Mission de paix 3.0», a-t-il plus tôt publié sur X avec une photo le montrant ce lundi matin à l'arrivée à l'aéroport de Pékin où il a été reçu par le vice-ministre des Affaires étrangères et porte-parole en chef Hua Chunying.

«Le président Xi Jinping vient de rencontrer le Premier ministre hongrois, Viktor Orban. Le président Xi a félicité la Hongrie pour son accession à la présidence de l'UE et a souligné l'influence stratégique et mondiale des relations sino-européennes», a publié sur X Hua Chunying.

«La Chine et l'UE doivent continuer à développer leurs relations de manière stable et saine et travailler ensemble pour relever les défis mondiaux. Ils doivent se considérer mutuellement comme des partenaires et faire de la coopération l'élément déterminant de leurs relations, promouvoir l'ouverture bilatérale, renforcer la coordination internationale et contribuer à la paix, à la stabilité, au développement et à la prospérité dans le monde», a-t-elle continué.

«Le président Xi et le Premier ministre hongrois, ont eu des échanges approfondis sur la crise ukrainienne», a-t-elle souligné, adjoignant : «Le président Xi a félicité le Premier ministre Orbán pour ses efforts visant à rechercher une solution politique».

«Il a souligné qu'un cessez-le-feu rapide et un règlement politique de la crise étaient dans l'intérêt de tous. La priorité est désormais de veiller à ce qu'il n'y ait aucune expansion du champ de bataille, aucune escalade des combats et aucune provocation de la part d'aucune partie, et d'œuvrer à une désescalade le plus rapidement possible», stipule la porte-parole de Xi.

«La communauté internationale devrait fournir les conditions et le soutien nécessaires à la reprise du dialogue direct et des négociations entre les deux parties. Ce n'est que lorsque tous les grands pays joueront un rôle positif plutôt que négatif qu'une perspective rapide de cessez-le-feu pourra émerger», rajoute-t-elle.

«La Chine, à sa manière, promeut activement les pourparlers de paix et encourage et soutient tous les efforts propices à un règlement pacifique», tient-elle à dire.

«La Chine et la Hongrie partagent les mêmes propositions fondamentales et travaillent dans la même direction. La Chine restera en contact avec la Hongrie et les parties concernées», conclut Hua Chunying.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, en visite à Pékin,  a déclaré qu'il se rendrait ensuite à Washington. «Prochain arrêt: Washington», a-t-il écrit sur sa page Instagram.

Le 5 juillet, Viktor Orbán  a discuté avec le président russe Vladimir Poutine à Moscou des moyens possibles visant à régler le conflit en Ukraine et à commencer des négociations de paix. Le 2 juillet, il s'était rendu à Kiev pour rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

source :  Observateur Continental

 reseauinternational.net

 Commenter