08/07/2024 6 articles francais.rt.com  3min #252124

 «L'Europe a besoin de paix», estime Viktor Orban depuis Moscou

Visite surprise d'Orban à Pékin : Xi Jinping appelle à «ne pas jeter de l'huile sur le feu» entre Kiev et Moscou

Source: AFP

Une deuxième visite surprise après celle de Moscou la semaine passée : Viktor Orban, dont le pays a pris pour six mois la présidence tournante de l'Union européenne (UE), a été reçu ce 8 juillet par le président chinois Xi Jinping. Les deux dirigeants entretiennent d'excellentes relations, Xi Jinping s'étant rendu à Budapest en mai dernier.

Les positions de Pékin et Budapest semblent alignées face à la crise ukrainienne, «partageant» les mêmes idées, a fait savoir Xi Jinping ce 8 juillet.

Le président chinois a appelé à «créer les conditions» pour un «dialogue direct» entre l'Ukraine et la Russie en guerre, selon CCTV. «Ce n'est que lorsque les grandes puissances feront montre d'énergie positive, au lieu d'énergie négative, que ce conflit pourra voir apparaître, au plus vite, la lueur d'espoir d'un cessez-le-feu», a-t-il souligné. Avant d'ajouter : «Il est également important de ne pas renverser le théâtre de la guerre et de ne pas jeter de l'huile sur le feu des deux côtés.»

La Chine et la Hongrie sont toutes deux vivement critiquées par les alliés occidentaux de Kiev pour leurs positions diplomatiques en faveur d'une paix en Ukraine et leur maintien d'échanges avec le Kremlin.

Budapest veut avant tout un cessez-le-feu

Sur X (ex-Twitter), Viktor Orban a annoncé une «mission de paix 3.0». Le dirigeant hongrois, pourtant en froid avec Volodymyr Zelensky en raison de son refus de soutenir l'Ukraine, et notamment de ses retards délibérés pour valider les plans d'aide, a fait le déplacement le 2 juillet dernier à Kiev pour appeler à un «cessez-le-feu». Un appel ayant reçu une fin de non-recevoir de Volodymyr Zelensky.

Peace mission 3.0  #Beijing pic.twitter.com/DZZFv4qAEH

- Orbán Viktor (@PM_ViktorOrban)

Peace mission 3.0 #Beijing

«La Chine est une puissance clé dans la création des conditions de la paix dans la guerre Russie-Ukraine. C'est pourquoi je suis venu rencontrer le président Xi à Pékin, deux mois seulement après sa visite officielle à Budapest», a encore expliqué Viktor Orban, qualifiant son voyage de «mission de paix».

«Nous n'avons pas de plan de paix spécifique, nous sommes sûrs qu'il ne peut être élaboré qu'avec les parties au conflit, mais nous sommes également sûrs que le dialogue nécessite un cessez-le-feu, car avant cela, il est irréaliste de mener des négociations efficaces, a précisé Gergely Guillas, chef de cabinet du Premier ministre hongrois.

Orban en faiseur de paix inattendu ?

L'Ukraine maintient pour l'heure ses positions, exigeant un retrait total des troupes russes, y compris de la péninsule de Crimée, rattachée par référendum à la Fédération de Russie en 2014, et le paiement des dommages causés par le conflit depuis 2022.

Œuvrer à la paix sera la mission «la plus importante» de la présidence hongroise du Conseil de l'Union européenne, a néanmoins assuré Viktor Orban trois jours plus tard à Moscou.

Le président russe Vladimir Poutine estime de son côté que le retrait des troupes ukrainiennes des quatre régions de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporojié, est la condition préalable à une paix en Ukraine.

 francais.rt.com

 Commenter
Articles enfants plus récents en premier
10/07/2024 euro-synergies.hautetfort.com  3min #252308

 Visite surprise d'Orban à Pékin : Xi Jinping appelle à «ne pas jeter de l'huile sur le feu» entre Kiev et Moscou

La navette diplomatique d'Orbán: après Kiev et Moscou, la Chine

Par Elena Fritz

Source: pi-news.net

Le Premier ministre hongrois Orbán se rend en Chine, une visite annoncée comme "explosive" par son ministre des Affaires étrangères. Orbán discutera en Chine du plan de paix proposé par les Chinois et de la situation générale des négociations après l'échec de la conférence de paix en Suisse.

Le plan de paix de Zelensky a de facto échoué après la conférence en Suisse.

09/07/2024 strategic-culture.su  6min 🇬🇧 #252245

 Visite surprise d'Orban à Pékin : Xi Jinping appelle à «ne pas jeter de l'huile sur le feu» entre Kiev et Moscou

Orban: « China has a peace plan, America has a war policy »

The Hungarian Prime Minister visited China and is in the United States for the third and fourth stops of his peace mission.

By Zoltán KOTTÁSZ

Hungarian Prime Minister Viktor Orbán continued his peace mission with a trip to China before moving on to the United States on Monday, July 8th. After visiting Kyiv and Moscow last week, he headed to the capitals of the two global powers, who-in the prime minister's words-have the ability to influence the outcome of the Russo-Ukrainian war.