Revers électoral pour Macron

27-05-2019 51 articles mondialisation.ca 3 min #156945

Photo : Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle en 2017 (Wikipedia)

Le RN arrive en tête des européennes (23,6%) suivi par la REM (22,2%) les écologistes d'EELV (13,2%), Les Républicains (8,2%), PS et LFI (6,5%)...

Les résultats du scrutin du 26 mai 2019 pour les européennes ont réservé plusieurs surprises. La première, c'est la mobilisation plus forte que prévu des électeurs puisque 52% des Français se sont déplacés dans les bureaux de vote. Près de 10% de plus que lors des précédentes consultations européennes.
La deuxième surprise vient du score important de la liste RN emmenée par Jordan Bardella (23,6%) qui dépasse donc celle du parti présidentiel emmenée par Nathalie Loiseau (22,2%).
La troisième surprise est celle de la liste des écologistes EELV qui se place en troisième position (13,2%) devançant largement Les Républicains, conduite par François-Xavier Bellamy qui subit une sévère défaite électorale.

Enfin, la quatrième grande surprise c'est le coude à coude entre La France Insoumise, emmenée par la jeune Manon Aubry et Place Publique (parti socialiste) conduite par le philosophe Raphaël Glucksmann qui plafonnent à un peu plus de 6%.
Toutes les autres listes font des scores insignifiants et devront revoir leur stratégie électorale.

« Dissoudre l'Assemblée »

« Compte tenu du désaveu démocratique que le pouvoir subit ce soir, il appartiendra au président de la République d'en tirer les conséquences a déclaré Marine Le Pen sur les plateaux de télévision. Il a mis son crédit présidentiel dans ce scrutin en en faisant un référendum sur sa politique. Il n'a pas d'autre choix que de dissoudre l'Assemblée nationale. »

Laurent Wauquiez qui reconnaît une lourde défaite de son parti reconnaît que « la reconstruction sera longue ».
Le Premier ministre, Edouard Philippe a reconnu la défaite de la majorité présidentielle. « On ne peut pas dire que l'on a gagné, a-t-il avoué. L'heure est à l'action, précise-t-il en annonçant « une nouvelle méthode et « davantage d'humain dans la politique » pour répondre à « l'acte 2 du quinquennat ».

Reste que ce scrutin est l'expression d'une France éclatée, où les mouvements sociaux de ces derniers mois auront contribué à jouer les trouble-fête dans les urnes.

La source originale de cet article est  IDJ
Copyright ©  Emilien Lacombe,  IDJ, 2019

 mondialisation.ca

 Proposer une solution
newsnet 19/05/27 10:11

alavache


Articles associés plus récents en premier
24-06-2019 cadtm.org 2 min #158206

Interview radio sur Fréquence Paris Plurielle : Quel bilan des européennes ?

Les élections européennes du 26 mai ont confirmé la droitisation du spectre politique européen a laquelle nous assistions ces dernières années. Une nouvelle composition de l'hémicycle avec montée des partis d'extrême droite et la polarisation autour des projets de repli nationaliste et réactionnaire, mais aussi la percée des verts suite aux mouvements contre le changement climatique.

21-06-2019 cadtm.org 27 min #158115

Union européenne : la fuite en avant

Le soir du 26 mai, après la publication des premiers résultats à la fermeture des bureaux de vote en Italie, Matteo Salvini, président du parti italien d'extrême droite Lega, a donné une conférence de presse particulièrement marquante. Il s'est présenté devant les caméras tenant un rosaire - un petit crucifix en métal -, et, se félicitant du résultat obtenu par son parti aux élections européennes, il a souligné que les résultats en France et au Royaume-Uni témoignaient d'un moment de changement en Europe.

16-06-2019 les-crises.fr 33 min #157865

Européennes 2019 : La triple claque. Par Guillaume Berlat

Source :  Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 03-06-2019

« Waterloo, morne plaine ». Elle devait être « la bataille des batailles ». Aujourd'hui, il ne s'agit pas de Napoléon Bonaparte avant Waterloo mais d'Emmanuel Macron, le président qui ne voulait pas être spectateur du scrutin européen du 26 mai 2019.

12-06-2019 ruptures-presse.fr 5 min #157703

L'amour se fait attendre (éditorial paru dans Ruptures n°86)

Aplomb pyramidal ou méthode Coué ? A l'issue du 26 mai, trois légendes urbaines ont été répandues en boucle par les commentateurs europhiles. Primo, les citoyens européens auraient témoigné - « enfin ! » - leur attachement à l'intégration européenne en se précipitant nombreux dans les bureaux de vote. Etrange sophisme puisque, dans plusieurs pays, la hausse de la participation électorale a nourri des forces se proclamant anti-Bruxelles.

10-06-2019 wsws.org 8 min #157573

Le parti d'extrême droite Afd remporte l'élection européenne dans l'est de l'Allemagne

Par Martin Nowak
10 juin 2019

Les électeurs de l'est de l'Allemagne ont manifesté leur forte opposition aux partis politiques établis lors de l'élection européenne du 26 mai. Si les médias ont souligné la croissance significative du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) par rapport aux européennes de 2014, celui-ci a en fait perdu des voix par rapport aux dernières élections législatives de 2017.

07-06-2019 legrandsoir.info 3 min #157494

Après le choc, les réflexions !

Jose ESPINOSA

Dix jours ont passé. Des silences sont éloquents. Les médias friands de petites phrases assassines utilisent la pétition lancée par Clémentine Autain (FI) et Elsa Faucillon (PCF) pour mener une campagne sibylline contre Mélenchon. Normal pour des "gardiens de l'ordo-libéralisme". Ce qui l'est moins, ce sont les saillies lancées par un certain nombre de dirigeants des anciens partis formant la gauche plurielle, l'union de la gauche ou tout autre avatar d'un passé qui nous a conduit dans l'impasse.

07-06-2019 les-crises.fr 5 min #157484

Européennes : le vert ne fait pas tout. Par Aurélien Bernier

Source :  Marianne, Aurélien Bernier, 29-05-2019

L'essayiste Aurélien Bernier décortique le positionnement des Verts en France et dans le reste de l'Union européenne. D'après lui, leurs ambiguïtés à l'égard du libéralisme et du libre-échange les condamnent à l'impuissance.

Avec 13,47 % des suffrages exprimés, Europe Écologie-Les Verts a réalisé un bon score aux élections européennes du 26 mai.

06-06-2019 vududroit.com 10 min #157455

Belgique minée et menacée : C'est arrivé près de chez vous

Michel Rosenzweig est un philosophe et psychanalyste belge inquiet pour son pays. Il nous dit sur quoi se fonde cette inquiétude après les élections fédérales et régionales qui se sont tenues en Belgique en même temps que les européennes.

Régis de Castelnau

Les élections européennes du 26 mai 2019 et leurs enjeux ont eu pour effet d'occulter totalement les résultats spectaculaires des élections fédérales et régionales belges qui se sont tenues le même jour.

06-06-2019 lesakerfrancophone.fr 9 min #157451

Sémantique des partis

Par Dmitry Orlov - Le 30 mai 2019 - Source  Club Orlov

Après avoir passé un bon moment à m'émerveiller des résultats des récentes élections du Parlement européen, je suis parvenu à une conclusion quant à l'orientation de tout cela. Dans le passé, le mot anglais « party » avait deux significations distinctes :

05-06-2019 mondialisation.ca 10 min #157396

Contre-analyse des dernières élections européennes

Difficile pour toute analyse des élections européennes du dernier week-end de mai d'aborder les résultats sans tomber dans le travers d'une approche aux couleurs plus nationales que strictement européennes. A suivre les médias - presse, radio, télé - tout observateur a pu s'en rendre compte. Et le plus cocasse lors de ces élections dites 'européennes' en est leur interprétation par les ténors politiques eux-mêmes.

03-06-2019 ruptures-presse.fr 2 min #157316

Première émission du Point de Ruptures - Rôle des médias, vote écolo, souveraineté bafouée, etc. : le décryptage des européennes

Votre mensuel lance une chaîne vidéo qui proposera chaque quinzaine une émission, Le point de Ruptures, balayant l'actualité européenne.

La première vient d'être mise en ligne : Etienne Chouard, Coralie Delaume et Pierre Lévy débattent du résultat des européennes, mais aussi du rôle des médias, du vote écolo des catégories aisées, de la souveraineté bafouée des peuples...

 Le Point de Ruptures N°1 : rôle des médias, vote écolo, souveraineté... Décryptage des européennes

03-06-2019 wsws.org 6 min #157264

Allemagne: Le Parti de gauche subit une perte massive de voix aux élections européennes

Par Gregor Link
3 juin 2019

Le Parti de gauche a obtenu 5,5 % des voix en Allemagne dans les élections européennes de la semaine dernière. Par rapport aux élections européennes de 2014, il a subi une perte considérable de voix dans pratiquement tous les États fédérés (lander). Cela s'applique avant tout aux États où le Parti de gauche gouverne ou dirige l'opposition au sein du parlement. Le parti a reçu des résultats pleinement mérités pour ses politiques gouvernementales très droitières.

03-06-2019 wsws.org 8 min #157261

Une guerre civile éclate au Parti travailliste britannique à la suite de la débâcle des élections européennes

Par Robert Stevens
3 juin 2019

La droite travailliste a intensifié ses efforts pour affirmer son contrôle incontesté sur le parti. Ceci, après avoir enregistré un résultat désastreux aux élections européennes, se classant troisième avec 14 pour cent, derrière le Parti du Brexit et les Libéraux démocrates favorables au maintien dans l'UE.

Le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn a soutenu le maintien du vote lors du référendum européen de 2016, conformément aux exigences des sections dominantes de la capitale britannique.

02-06-2019 legrandsoir.info 14 min #157248

Apocalypse now ? Retour sur les élections européennes 2019

Benedikt ARDEN

Les élections européennes étant maintenant derrière nous, il nous est enfin possible d'en faire le bilan. Je ne vais pas rappeler dans le détail l'ensemble des résultats de la soirée du 26 mai ( ceux-ci sont disponibles ici), mais je vais quand même en rappeler l'essentiel.

02-06-2019 les-crises.fr 4 min #157240

Ambroise de Rancourt : « On rigole devant les résultats des Européennes, c'est bien. Mais après ? »

Source :  Facebook, Ambroise de Rancourt, 29-05-2019

On rigole devant les résultats des Européennes, c'est bien. Mais après ?

Les Républicains réagissent en recréant l'UMP.

Certains Insoumis réagissent en appelant à un retour d'une ligne "de gauche".

Les socialistes zombies se réfugient dans le rêve d'un retour d'une "gauche républicaine, laïque et sociale" autour de Bernard Cazeneuve.

02-06-2019 les-crises.fr 4 min #157238

Marine Le Pen «représentante de Poutine»: quand le débat public verse dans le manichéisme. Par François-Bernard Huyghe

Source :  Le Figaro,  Paul Sugy, 17-05-2019

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Nathalie Loiseau dénonce, dans une interview au Monde, les liens entre Marine Le Pen et la Russie de Vladimir Poutine.

02-06-2019 tlaxcala-int.org 6 min #157229

Mais qu'avait donc Poutine en tête ? Un commentaire satirique sur les résultats des élections européennes en Allemagne et en Autriche

 Jens Berger

D'innombrables "experts" ayant les meilleures relations dans les "milieux de sécurité" et les "services" nous avaient prévenus : la Russie va manipuler les élections européennes pour déstabiliser l'Occident à grande échelle. Heureusement, dans la plupart des pays de l'UE, la situation est restée relativement calme grâce à l'excellent travail des services vigilants.

01-06-2019 les-crises.fr 10 min #157214

L'idiocratie triomphante, tel est le véritable résultat des européennes. Par Alexis Poulin

Source :  Huffington Post, Alexis Poulin, 28-05-2019

Drapeau en berne pour la gauche sociale. Pour que les forces populaires ne restent pas des spectateurs sidérés de la faillite écologique et démocratique, voici ce qu'il nous reste à faire.

Où sont passés les gilets jaunes?

01-06-2019 les-crises.fr 2 min #157213

Jean-Luc Mélenchon : face à la réalité ? Par Thinkerview

 Se réfère à : 1 article

 Référencé par : 1 article