14/06/2020 8 articles reseauinternational.net  4 min #175381

La Belgique face à son passé colonial au Congo : Le spectre d'une mémoire sombre

par Amnay Idir.

Le débat sur la décolonisation a redoublé d'intensité en Belgique depuis les manifestations contre le racisme et les violences policières organisées dans plusieurs villes du royaume samedi et dimanche derniers.

Le mouvement de protestation contre le passé colonial du pays s'est poursuivi hier en Belgique, rapporte l'AFP. Cette manifestation intervient à quelques jours du 60e anniversaire de l'indépendance du Congo.

En effet, un groupe d'activistes a déboulonné, dans la nuit de jeudi à vendredi, une statue de Léopold II dans la commune bruxelloise d'Audhergem.

D'autres manifestants ont recouvert de peinture les plaques de l'avenue Léopold II et le buste du roi Baudouin installé devant la cathédrale, en plein cœur de la capitale, a été recouvert de peinture rouge.

Le débat sur la décolonisation a redoublé d'intensité en Belgique depuis les manifestations contre le racisme et les violences policières organisées dans plusieurs villes du royaume samedi et dimanche derniers. Un groupe baptisé « Réparons l'Histoire » exige le retrait de toutes les statues de Léopold II, accusant l'ancien souverain d'avoir « exterminé » des millions de Congolais.

Plusieurs monuments ont été depuis vandalisés à Bruxelles, Anvers, Ostende. Les statues sont recouvertes de peinture rouge pour symboliser le sang des Congolais tués pendant la période de la colonisation belge. Symbole de la colonisation, Léopold II régna de 1865 à 1909. L'actuelle République Démocratique du Congo (RDC) fut longtemps sa propriété privée. Surnommé « le roi bâtisseur », il est « un héros pour certains, mais aussi un bourreau ».

« Il a tué 10 millions de Congolais », accuse le groupe Réparons l'Histoire. Baudouin, oncle du roi Philippe, est le dernier roi des Belges à avoir évoqué Léopold II de façon positive, dans un discours en juin 1960.

Dans un entretien au groupe Sudpresse, le prince Laurent (frère du roi Philippe, 13e dans l'ordre de succession), a déclaré que le roi Léopold II n'est « jamais allé au Congo lui-même ». « Je ne vois pas comment il a pu faire souffrir des gens sur place », a-t-il ajouté.

En 1876, Léopold fixa d'abord son attention sur le bassin du Congo. Le Congrès de Berlin (1884-1885) accepta la prépondérance de Léopold dans le bassin du Congo. En 1908, ce dernier cède l'Etat libre du Congo à la Belgique qui en fait une colonie, après en avoir fait sa propriété privée.

De Lumumba à Tshisekedi

La RDC a proclamé son indépendance le 30 juin 1960. Journée qui a marqué aussi le début d'une période de troubles et d'instabilité et de violences au point où plusieurs provinces demandent leur indépendance (Katanga, Sud-Kasaï). En décembre 1960, le chef du gouvernement, Patrice Lumumba, est mis en détention. Le 17 janvier 1961, il est assassiné au Katanga.

Le 16 novembre 2001, la commission d'enquête de la Chambre belge des députés a adopté la version finale de son rapport sur l'implication de l'ancienne puissance coloniale dans l'assassinat de ce dernier. Elle démontre, après avoir eu accès à des documents officiels ou privés, jusque-là non divulgués, que le meurtre de 1961 a été prémédité et méthodiquement organisé.

Aux yeux du gouvernement belge de 1960, Lumumba était coupable d'avoir publiquement évoqué, le jour même de l'indépendance de son pays, « l'esclavage » imposé à son peuple.

Comme il constitue une menace aux intérêts économiques de Bruxelles, qui a soutenu la sécession katangaise de Moïse Tschombé. En novembre 1961, le général Mobutu s'empare du pouvoir puis fonde la RDC, qui devient, le 21 octobre 1971, la République du Zaïre. En 1991, une Conférence nationale est chargée d'organiser la transition démocratique.

De violentes émeutes, suivies de pillages, éclatent dans la capitale. La France et la Belgique prennent leurs distances avec Mobutu, et évacuent leurs ressortissants. En 1992, la Conférence nationale désigne Etienne Tshisekedi comme Premier ministre. L'année d'après, il est révoqué par Mobutu. En mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa. Le lendemain, les rebelles entrent dans la capitale.

Le Zaïre est rebaptisé République démocratique du Congo (RDC). Les activités des partis politiques sont suspendues. Laurent-Désiré Kabila s'attribue pratiquement tous les pouvoirs.

En janvier 2001, Laurent-Désiré Kabila est assassiné par l'un de ses gardes du corps. Le lendemain, la direction du gouvernement et le haut commandement militaire sont confiés au général-major Joseph Kabila, son fils. Lui succède après la présidentielle de décembre 2018 Félix Tshisekedi. Mais les pro-Kabila gardent la majorité à l'Assemblée nationale.

source :  tribune-diplomatique-internationale.com

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 07/07/2020 legrandsoir.info  3 min #176461

Les regrets du roi ne sont pas les nôtres

Dans sa lettre à l'occasion du 60ième anniversaire de l'indé...
Excuses est un mot qui ne se trouve pas dans le dictionnaire...
Mais le problème n'est pas là : regrets ou excuses, les...
Les regrets royaux ne sont pas les nôtres.
Les nôtres s'adressent aux paysans congolais, aux ouvriers, ...
Nous regrettons notre indifférence face à vos souffrances, c...

1 occurrence 06/07/2020 cadtm.org  7 min #176440

Carte blanche : « Sans dignité, il n'y a pas de liberté... »

30 juin : jour de célébration
Il y a exactement 60 ans prenait officiellement fin la domin...
En ce jour de célébration, nous transmettons la mémoire des ...
En recul ces dernières années, grâce notamment à l'action et...
Alors que nous célébrons ce jour d'émancipation, il est util...
Après une indépendance sabotée et l'offensive néocoloniale&n...

1 occurrence 02/07/2020 cadtm.org  50 min #176293

Réponse à la lettre de Philippe, roi des Belges, sur les responsabilités de la Belgique dans l'exploitation du peuple congolais

Statue de Léopold II (CC - Wikimedia)
Le 30 juin 2020, à l'occasion du soixantième anniversaire de...
Voici le passage principal de cette lettre : « A l...
Cette déclaration est totalement insuffisante car elle ne d...
Cette intervention du Roi des Belges est un des résultats de...
Cette déclaration est totalement insuffisante car elle ne dé...

1 occurrence 02/07/2020 cadtm.org  2 min #176251

Belgique - Prochain arrêt : décolonisation !

Mercredi matin au réveil, les usagers du réseau de transport...
Pourtant, chaque jour, ce sont des milliers de personnes qui...
Un groupe de militants décoloniaux se l'est néanmoins posée....
newsnet_176251_be9a8b.jpg
http://cadtm.org/Belgique-Prochain-arret-decolonisation

1 occurrence 29/06/2020 investigaction.net  7 min #176109

Belgique - Congo : de la domination coloniale à une domination par des échanges inégaux

Article de : Isabelle Minon

L'indépendance du Congo est issue d'un grand mouvement panaf...
Rétrospective : l'indépendance du Congo, un mouvement p...
L'indépendance le 30 juin 1960 du Congo est le fruit d'un gr...
Les recherches de Kwame Nkrumah l'ont conduit au constat que...
Franz Fanon a dénoncé le rôle du gouvernement belge, par ail...

1 occurrence 20/06/2020 investigaction.net  11 min #175691

3 questions à Maxime Dussart sur Léopold Ii

Article de : Grégoire Lalieu

Depuis le meurtre de George Floyd aux États-Unis, une vague ...
En Belgique, c'est sous le règne de Leopold II que le paieme...
Ces derniers jours, on voit effectivement fleurir ce discour...
Leopold II est ambitieux, voire mégalomane. Bruxelles doit d...
Si on les examine, les faits confirment cette approche ...

1 occurrence 15/06/2020 investigaction.net  4 min #175451

Le Congo, de Léopold Ii à Baudouin

Article de : Ludo De Witte

Après quelques raids nocturnes contre les effigies de Léopol...
Le champ de vision ne doit pas se limiter au seul homme appe...
Léopold n'aurait jamais pu bâtir son État libre du Congo san...
Le soutien financier des autorités belges, de la Société Gén...
Grâce à un vol de terre colossal, au cours duquel des terres...

Se réfère à : 1 article

Référencé par : 2 articles