Accepter cookie ?
24/05/2022 10 articles reseauinternational.net  6 min #208739

Aide militaire de 40 milliards de dollars à l'Ukraine : changement de donne ?

par Larry Johnson.

Débattre avec Scott Ritter... Je vous présente ce contexte parce que je ne suis pas d'accord avec le contenu de sa dernière interview avec Sputnik. En passant, il est intéressant de noter que la critique de Scott sur la stratégie militaire russe n'est pas réduite au silence par Sputnik. Ils l'ont publiée. Montrez-moi un seul média américain qui permettrait une critique de la politique de Biden ? Il n'y en a aucun.

Scott insiste sur le fait que la décision de Biden de fournir 40 milliards de dollars à l'Ukraine est un « changement de donne ». Voici ce qu'il a  écrit en réponse aux questions de Sputnik :

« Sputnik : Le 21 mai, Biden a signé un paquet d'aide militaire de 40 milliards de dollars à l'Ukraine. La fourniture de nouvelles armes pourrait-elle changer la donne pour Kiev ?

Scott Ritter : Ce n'est pas qu'elle pourrait, elle change la donne. Cela ne signifie pas que l'Ukraine gagne la partie. Mais la Russie a commencé l'opération militaire spéciale avec un nombre limité de troupes et avec des objectifs clairement énoncés qui devaient être atteints avec ce nombre limité de troupes.

Aujourd'hui, la Russie a toujours le même nombre de troupes et les mêmes objectifs. Mais au lieu d'affronter l'armée ukrainienne telle qu'elle existait au début du conflit, elle affronte maintenant une armée ukrainienne soutenue par un ensemble d'armes qui, à lui seul, équivaut presque au budget de la défense de la Russie en un an. Je pense que le budget de la défense de la Russie en 2021 était d'environ 43 milliards de dollars.

Le paquet qui vient d'être fourni correspond presque à cela et si vous l'ajoutez à ce qui a déjà été fourni au cours des cinq premiers mois de 2022, cela représente 53 milliards de dollars. C'est près de 10 milliards de dollars de plus que ce que la Russie dépense pour la totalité de son armée en un an. Cela change la donne. Encore une fois, le paquet de 40 milliards de dollars ne comprend pas que des armes. Il s'agit en grande partie d'aide humanitaire et d'autres aides financières. Les États-Unis et l'OTAN fournissent également un soutien en matière de renseignement en temps réel aux Ukrainiens. Cela change la donne. Et les pays de l'OTAN ont maintenant fourni à l'Ukraine une profondeur stratégique qui passe par la Pologne et l'Allemagne, où des bases sont utilisées pour former les forces ukrainiennes aux nouvelles armes qui sont fournies. »

Je pense que Scott a tort. Laissez-moi vous expliquer.

L'argent peut faire tourner le monde, mais il ne produit pas par magie des troupes entraînées, enthousiastes et désireuses d'utiliser ces armes. Lorsque j'étais au bureau de lutte contre le terrorisme du département d'État américain, j'étais le directeur adjoint du programme de formation d'assistance antiterroriste (ATAP). Nous avons découvert que, quelle que soit la quantité d'argent que les États-Unis voulaient fournir à un pays spécifique, nous atteignions un point de saturation. Nous avons appris que vous atteignez un point où il n'y a plus de personnes à former ou que les bénéficiaires de la formation ne peuvent plus absorber le soutien.

Le problème actuel de l'Ukraine n'est pas un manque d'équipement. Elle avait des avions de combat, des hélicoptères, des chars, de l'artillerie et des drones. La Russie a détruit une grande partie de ce matériel et tué les soldats et les pilotes qui avaient été formés pour utiliser ces systèmes. La formation de remplaçants - des remplaçants compétents - ne peut être réalisée dans le cadre d'un séminaire d'un ou deux jours. La formation d'un pilote ou d'une équipe d'artillerie, par exemple, nécessite des semaines et, dans certaines circonstances, des mois d'instruction avant que les stagiaires ne soient prêts à partir au combat.

Comme je l'ai noté dans mon précédent post, la décision des États-Unis d'envoyer des obusiers M-155 en Ukraine est un autre geste dénué de sens. Ces canons ne peuvent être mis en position qu'en étant remorqués par un véhicule. Une fois que l'obusier est mis en place et commence à tirer, il est immédiatement vulnérable aux tirs de contre-batterie. La meilleure méthode pour contrer les tirs de contre-batterie consiste à déplacer la pièce d'artillerie vers un nouvel emplacement immédiatement après le tir. Vous ne pouvez pas faire cela avec le M-155.

Je n'ai pas encore vu la liste des équipements que ces 40 milliards de dollars sont censés acheter pour l'Ukraine, mais il ne semble pas que les États-Unis envoient leurs meilleures armes de première génération. Jusqu'à présent, nous n'avons pas vu un seul cas où l'armée ukrainienne a monté une contre-attaque avec des moyens aériens et terrestres contre les forces russes et a remporté la victoire. Lorsque le bataillon Azov a été encerclé à Azovstal, nous n'avons pas vu les Ukrainiens tenter une opération semblable à la tentative ratée du maréchal Erich von Manstein de sauver le maréchal von Paulus à Stalingrad. La réponse est simple : soit les Ukrainiens ne disposaient pas d'une telle force capable de sauver les voyous d'Azov, soit ils craignaient que la puissance aérienne et l'artillerie de la Russie n'anéantissent ou n'infligent des pertes inacceptables à une force de sauvetage. Par conséquent, Azov s'est rendu sans condition.

Scott Ritter voit dans l'entraînement des troupes ukrainiennes en Pologne et en Allemagne une variable critique qui pourrait vraiment nuire aux Russes. La formation des renforts aux nouvelles technologies pourrait changer la donne si la situation sur le terrain en Ukraine était statique. Ce n'est pas le cas. La Russie écrase les forces ukrainiennes retranchées dans le Donbass. La Russie abat tous les avions ukrainiens qui osent décoller. La Russie détruit les emplacements d'artillerie et de chars par des tirs de contre-batterie. La Russie abat régulièrement des drones. Même si ces nouveaux stagiaires obtiennent leur diplôme et sont déployés dans le maelström oriental, leur capacité à fonctionner comme une unité de combat compétente est limitée par les déficiences existantes et croissantes de l'Ukraine.

Scott affirme également que le partage des renseignements donne un avantage aux Ukrainiens. Lorsque vous fournissez des renseignements sur les mouvements, les emplacements ou les plans des troupes russes, vous supposez que les destinataires de ces renseignements seront en mesure de faire quelque chose pour nuire aux Russes. Comment cela a-t-il fonctionné à Marioupol ? Et la riposte à l'attaque de missiles russes à Desna ? À mon avis, le partage de renseignements avec l'Ukraine est un effort futile. Un geste vide qui ne changera rien sur le terrain.

Mon nouvel ami, Gonzalo Lira, comprend certainement mon argument :

videopress.com

La détérioration de la situation économique aux États-Unis et en Europe est un autre facteur clé qui sapera la politique de dépenses inconsidérées en armes inutiles en Ukraine. Au minimum, les difficultés économiques susciteront une opposition intérieure à la dépense de milliards à l'étranger, surtout si des bébés commencent à mourir par manque de lait maternisé.

Une dernière observation : la Russie ne va pas être un acteur passif attendant de voir comment le plan américain va se dérouler. La Russie a son propre plan et continuera à le poursuivre énergiquement parce qu'elle croit vraiment qu'il s'agit d'une menace existentielle.

Je serai heureux de publier la réfutation de Scott, s'il en a une, à ma critique. Scott et moi sommes d'accord sur un point - les personnes bien intentionnées peuvent avoir des discussions raisonnables sur des désaccords de fond sans se détester.

source :  Sonar 21

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter
admin [Commentaire] 2022-05-24 #11947

T. Meyssan explique que les 40 milliards vont servir à être détournés et que les armes vont être redirigées vers le somaliland


Articles enfants plus récents en premier
1 occurrence 2 articles 03/06/2022 reseauinternational.net  7 min #209475

Revirement de Biden : il envoie des systèmes de missiles à l'Ukraine, et émet un avertissement nucléaire à la Russie

par Hannibal Genséric.

Washington marche sur la corde raide en envoyant des armes offensives à l'Ukraine et en mettant en garde la Russie contre toute utilisation d'armes nucléaires en Ukraine.

Par la bouche d'un député, la Russie répond aux menaces américaines en rappelant qu'il lui suffit de lancer 4 missiles Sarmat pour détruire les États-Unis.

Joe Biden a annoncé que les États-Unis enverraient des systèmes de roquettes à moyenne portée à l'Ukraine pour aider ses forces qui luttent pour bloquer les progrès russes, dans un apparent changement d'avis.

1 occurrence 3 articles 01/06/2022 francais.rt.com  3 min #209369

Interpol craint qu'une partie des armes envoyées en Ukraine finissent dans les mains de criminels

© Mauricio Campino/U.S. Air Force via AP

Des équipements militaires à destination de l'Ukraine, dans la base aérienne de Dover, dans l'Etat américain du Delaware, le 21 janvier 2022 (image d'illustration).

1 juin 2022, 19:44

Un grand nombre d'armes envoyées en Ukraine finiront par tomber entre les mains de criminels, s'est inquiété le patron d'Interpol. Les Occidentaux continuent d'envoyer du matériel de guerre à Kiev, dans le contexte de l'opération russe en Ukraine.

1 occurrence 01/06/2022 les-crises.fr  11 min #209331

Ukraine : Biden obtient $40 milliards pour l'Ukraine. Qui en profite ? - Glenn Greenwald

Des dizaines de milliards, et bientôt beaucoup plus, s'envolent des coffres américains vers l'Ukraine alors que les Américains souffrent.

Source :  Glenn Greenwald
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Le président américain Joe Biden parle du conflit en Ukraine lors d'une visite des installations Operations de Lockheed Martins à Pike County, le 3 mai 2022 (Photo de Nicholas Kamm/AFP via Getty Images).

1 occurrence 29/05/2022 mondialisation.ca  4 min #209097

L'aide financière des Etats-Unis à l'Ukraine est une Matriochka américaine

Par  Olivier Renault

Il y a quelques jours, le président des Etats-Unis, Joe Biden, a signé une loi allouant plus de 40 milliards de dollars à l'Ukraine. Les lecteurs, auditeurs, téléspectateurs ou internetspectateurs des médias mainstream - à la lecture ou à l'écoute de cette annonce - s'imaginent que la totalité de cette somme va directement en Ukraine pour aider ce pays et sa population à affronter le conflit.

1 occurrence 28/05/2022 reseauinternational.net  6 min #209030

L'Otan : un pacte secret

par Nikolay Petrov.

Comment les partenaires de Kiev, par crainte de la Russie, ont empêché de sérieuses livraisons d'armes.

En promettant haut et fort au régime de Kiev un soutien total dans la guerre contre la Russie, les partenaires occidentaux le trompent en fait depuis longtemps. Comme l'a rapporté l'autre jour le journal allemand Die Zeit, suivi par un certain nombre d'autres médias européens, les pays de l'OTAN ont conclu un pacte secret entre eux en mars dernier pour refuser de fournir à l'Ukraine certains systèmes d'armes, notamment des chars et des avions.

1 occurrence 28/05/2022 reseauinternational.net  6 min #209028

Parlons des changements de donne en Ukraine et de l'avenir

par Larry Johnson.

Permettez-moi de vous donner les grandes lignes : les unités militaires de l'Ukraine dans le Donbass, dans la région de Lyssytchansk, sont maintenant quasiment encerclées, ce qui signifie que l'Ukraine risque de perdre au moins 15 000 soldats, à moins qu'ils ne puissent battre en retraite.

Certains experts parlent d'un  encerclement opérationnel profond :

1 occurrence 2 articles 26/05/2022 arretsurinfo.ch  5 min #208946

L'ex-dirigeant du Spd allemand désigne les causes profondes du conflit ukrainien

Publié sur  RT le 22 mai 2022

(Foto: dpa):q]

L'ancien chef du parti social-démocrate au pouvoir, Oskar Lafontaine, a attribué le conflit en Ukraine au refus de l'OTAN d'écouter Moscou.

Un vétéran de la politique allemande a déclaré que le refus de l'Occident d'écouter les préoccupations de Moscou est l'une des principales causes du conflit actuel en Ukraine.

1 occurrence 26/05/2022 dedefensa.org  14 min #208945

Polémique dissidente & insultes autour de Davos

 Bloc-Notes

Nous allons donner quelques détails sur une querelle "de dissidents" (entre dissidents), qui nous fera déboucher sur la question de la signification et de la force de l'aide US (en armements) à l'Ukraine, - c'est-à-dire un des sujets principaux d'Ukrisis ; puis, au-delà, grâce à un saut quasiment quantique, jusqu'aux séances animées de Davos où le 'World Economic Forum' n'arrête de lancer et de relancer son Re-Set.

1 occurrence 26/05/2022 reseauinternational.net  5 min #208903

La vérité sur les 40 milliards de dollars prétendument dépensés pour armer l'Ukraine

par Larry Johnson.

Je pense que Scott Ritter s'est emballé en qualifiant le projet de loi sur l'aide à l'Ukraine de 40 milliards de dollars de « changement de donne ». Une fois que vous prenez le temps d'analyser les détails, vous réalisez rapidement que les médias trompent le public américain sur la réalité des 40 milliards de dollars ostensiblement destinés à acheter des armes et à équiper l'Ukraine d'une corne d'abondance de létalité.

Se réfère à : 4 articles

Référencé par : 1 article