20/03/2020 lilianeheldkhawam.com  8 min #170652

[Màj]suisse-France. La preuve de la mise en danger des populations!

Face au Covid-19, les populations ne sont pas équivalentes. Les compétences, pour ne pas parler de conscience, des dirigeants politiques non plus.

La Corée du sud par exemple a excessivement bien géré l'épidémie. Elle a pourtant été le plus grand foyer de l'épidémie après la Chine. Le 13 mars 2020, elle a fait état du plus faible nombre de nouveaux cas d'infection depuis trois semaines. Pour la première fois, le nombre de patients guéris a dépassé le 18 mars celui des nouvelles contaminations, s'élevant à 177. Au total, 110 nouveaux cas ont été recensés ce jour, portant le total des personnes contaminées dans le pays à 7 979. ( Source RFI).

La Corée du Sud, élève modèle dans la gestion de l'épidémie?

Selon le professeur Raoult, le processus de guérison d'un patient se décline en 3 étapes obligatoires.

    1. Tester
    2. Détecter
    3. Traiter

Par conséquent, si on saute l'étape 1 du test, il est impossible d'endiguer une épidémie, d'autant plus que ce virus semblerait avoir un degré de contagiosité élevé.

Voici un site qui présente une image interactive sur laquelle vous pouvez voir les statistiques pays par pays du nombre de tests réalisés vs le nombre de cas confirmés. Si le nombre de tests est équivalent parfois à un nombre d'individus, ce n'est pas toujours le cas. Cela revient à dire qu'à une personne donnée peuvent correspondre plusieurs échantillons/tests.

 ourworldindata.org

Et là c'est la stupéfaction.

Des différences énormes apparaissent entre les pays dans leur pratique du dépistage.

La France et la Suisse testent excessivement peu par rapport aux pays qui ont manifestement réussi à endiguer l'épidémie. Il semblerait qu'il y ait une corrélation claire entre ceux qui testent beaucoup et ceux qui font le service minimum. A relever que les membres de l'élite sont testés aussitôt qu'ils entrent en contact avec une personne infectée (Voir les ministres et autres députés testés mais qui sont négatifs)

La Suisse a testé 4'000 personnes pour 2'200 cas confirmés pour une population de 8,5 millions d'habitants. Cela nous fait rapport de 1,8. (Le chiffrage suisse s'arrête au 7 mars. Toutefois, cette décision de retirer l'information n'affecte en rien le rapport médiocre et hautement insuffisant de 1,8 durant les semaines décisives de l'installation de l'épidémie.)

La France, dont la population est de 67 millions, a testé 11'071 pour 6'573. Cela nous fait un rapport de 1,68.

L'Italie aussi s'est mise à tester beaucoup, mais nous ne savons pas quand elle a commencé à le faire dans le processus de propagation (149'000, pour 27'980 cas confirmés). Le rapport reste modeste avec 5,32

La Corée du sud qui a endigué l'épidémie a effectué 287'000 tests pour 8'320 personnes infectées, soit un rapport de 35 environ.

Et voilà le secret des pays où l'épidémie n'a pas pris. Il est précisément dans le rapport entre le nombre de tests effectués et les cas confirmés. La Biélorussie, 9,477 millions d'habitants par exemple présente un rapport de 16'000 tests pour 36 cas confirmés, soit 444,44

La Russie a réalisé 116'061 tests contre 93 confirmés, soit un rapport de 1'248!

Les Emirats arabes unis, dont la population est de 9,599 millions ont fait passer de 125'000 tests pour 98 cas confirmés, soit un rapport de 1'276!

Cela signifie que les Suisses et les Français dépistent moins de 2 personnes pour trouver 1 personne malade, alors que les russes, ou les émiratis testent 700 fois plus de personnes!!! Sans oublier de rappeler que certaines personnes ont pu être testées plus d'une fois

Nous pensions que les tests étaient trop chers, pas disponibles, etc. Eh bien manifestement le problème n'est pas là! Il est dans une volonté politique de ne pas dépister les habitants.

D'ailleurs, je vous écrivais récemment ceci:

« J'ai pu constater personnellement qu'une personne qui toussait et qui avait été en contact avec des personnes malades n'a pas été testée. Comme elle allait plutôt bien, et qu'elle n'avait plus de fièvre, on l'a laissée repartir chez elle, à la surprise de son médecin traitant, sans lui demander de s'isoler. Dans le cas de cette personne qui vit en Suisse, elle l'a fait spontanément.

Côté France, la femme d'une personne infectée, qui a dû être hospitalisée après 15 jours (!) de difficultés respiratoires, n'a pas semble-t-il reçu de consigne pour s'isoler.... Pourquoi? Combien d'autres ont continué de circuler, prendre les transports en commun par exemple et de contaminer leur environnement?«

 lilianeheldkhawam.com

Je ne parle même pas de pays qui, à juste titre ont très vite fermé leurs frontières, et mis en confinement durant 14 jours tout citoyen de rentrant. Je pense à Israël.

Malgré cela, on nous dit que La Suisse ne fera pas de tests à large échelle. Alors même que le Conseil fédéral est exhorté par de nombreux scientifiques à pratiquer un dépistage massif de la population, eh bien non il s'obstine à maintenir SA stratégie de ne tester que les cas symptomatiques, quitte à gérer l'épidémie tout en en sachant moins sur elle! Eh bien, ce comportement qui va à l'encontre de la pratique médicale finit par devenir suspect! Nous sommes en Suisse confrontés à une prise de pouvoir majeure et totale par 7 dirigeants politiques qui n'ont aucune compétence médicale (mis à part un Conseiller fédéral médecin, mais qui a largement oeuvré en tant que lobbyiste). Si ceci ne relève pas du totalitarisme, alors qu'est-ce que c'est?Rappelons qu'en Suisse, les chambres fédérales gangrénées, par ailleurs par les lobbyistes de Big pharma et grandes assurances, ont été suspendues!

 letemps.ch  lagruyere.ch

Nous sommes en droit au vu de ce qui précède d'accuser les autorités responsables, qui ne testent pas suffisamment leurs citoyens, de leur dénier le droit d'être protégés. Elles ont simplement laissé les populations se contaminer entre elles sans intervenir, et sans répondre aux impératifs de sécurité et de protection. Et maintenant, elles veulent les immobiliser chez elles durant des mois!

MàJ: Des médecins français viennent de porter plainte contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn pour ne pas avoir pris des mesures à temps pour endiguer l'épidémie. La même chose pourrait avoir lieu en Suisse à l'encontre de M Alain Berset, de M Daniel Koch de l'OFSP, et de toute personne du Conseil fédéral solidaire de la stratégie morbide menée à ce jour.

 leparisien.fr/politique/coronavirus-edouard-philippe-et-agnes-buzyn-vises-par-une-plainte-19-03-2020-8283960.php

Rappelons ici l'attitude criminelle à cause du manque de moyens de protection mis à disposition. Aujourd'hui, nous apprenions que le président de la Fédération des médecins de France a été testé positif au coronavirus. Jean-Paul Hamon, juge d'ailleurs honteuse la pénurie de masques.

 leparisien.fr

#COVIDー19
👉Le masque chirurgical donné aux soignants libéraux pour moyen de protection reflète la méconnaissancede ce que nous sommes
❓❓❓❓❓❓❓❓❓❓❓❓

 les-crises.fr

Pas mieux en Suisse. Récemment, c'est un médecin de l'hôpital de Neuchâtel qui lançait une alerte sur la RTS alors que le chef du département fédéral de la santé était sur le plateau. L'image de placidité proche de l'indifférence que ce dernier offrait était affligeante.

En plus du vol de masques qui semble généralisé, la Suisse doit faire face à un blocus exercé par l'Allemagne! Incroyable mais vrai. Le pays dont les richesses monétaires ont fait, et continuent, de faire le beurre du voisin germanique est soumis à un honteux embargo qui met en danger en premier lieu le personnel soignant.

 24heures.ch  20min.ch

Ces individus que l'on pourra ou devra juger un de ces jours devant un tribunal, ont opté pour une mise en quarantaine sévère (la France c'est fait, la Suisse ne devrait semble-t-il pas tarder à suivre le mouvement moutonnier), qui ne manquera pas de mettre à terre l'économie et les finances de la région. Ils sont jusqu'à preuve du contraire coupables du décès prématurés des aînés et personnes fragiles.

La mise en quarantaine sur plusieurs mois semble clairement l'objectif final pour des raisons que nous aurons l'occasion d'aborder plus tard. Ces responsables politiques non seulement n'écoutent pas les professionnels, mais en plus, ils sont incompétents puisque l'histoire a montré que la mise en quarantaine ne réglait rien (Voir la vidéo). Ils ont clairement un autre agenda que celui de l'intérêt public. (Cf Coup d'Etat planétaire)

Liliane Held-Khawam

 Coronavirus : diagnostiquons et traitons ! Premiers résultats pour la chloroquine

 lilianeheldkhawam.com

 Commenter
Se réfère à : 1 article

Référencé par : 2 articles