Le président algérien Abdelaziz Bouteflika démissionne

03-04-2019 22 articles francais.rt.com 4 min #154253

Source: AFP

Selon l'agence de presse officielle algérienne (APS), le chef de l'Etat algérien a annoncé officiellement au président du Conseil constitutionnel sa décision de mettre fin à son mandat en qualité de président de la République.

Le chef de l'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a présenté ce 2 avril sa démission au président du Conseil constitutionnel selon l'agence de presse officielle algérienne (APS). «Cette fois, la démission est réelle. Elle prendra officiellement effet dès sa confirmation par le Conseil constitutionnel qui doit se réunir rapidement. Mais il ne fait aucun doute que l'institution dirigée par Tayeb Belaiz validera bien le départ du chef de l'Etat», écrit le site d'information  TSA Algérie.

Lire aussi

Algérie : pour le chef de l'armée, Bouteflika n'est plus en mesure d'exercer ses fonctions

Quelques heures plus tôt, l'armée algérienne avait annoncé dans un  communiqué qu'elle soutenait «le peuple jusqu'à la satisfaction de ses revendications». Son patron, le général Ahmed Gaïd Salah, y avait notamment dénoncé «les conspirations abjectes, fomentés par une bande qui a fait de la fraude». Une allusion à peine voilée au cercle rapproché d'Abdelaziz Bouteflika.

Depuis l'officialisation, mi-février, de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à la prochaine élection présidentielle, les mouvements de protestation se sont multipliés en Algérie, provoquant ainsi le délitement du camp présidentiel. Un temps fervent soutien du locataire d'El Mouradia, le très puissant patron de l'armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, avait, le 26 mars,  appelé à acter la vacance du pouvoir.

Le lendemain, l'ancien Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, avait recommandé «la démission du président de la République [...] dans le but de faciliter la période de transition».

 Lire aussi : Algérie : l'armée «soutient le peuple jusqu'à la satisfaction de ses revendications»

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
19-04-2019 wsws.org 7 min #155049

Le régime algérien escalade la violence policière contre les manifestations qui se multiplient - World Socialist Web Site

Par Will Morrow
19 avril 2019

Le régime militaire algérien réagit à l'escalade des manifestations de masse contre l'État et la «transition» politique frauduleuse par une répression policière de plus en plus violente.

Dans un discours national télévisé mardi après-midi, le général Ahmed Gaed Salah a proféré des menaces contre les travailleurs et les jeunes qui protestent. Déclarant que «la décision de l'armée de protéger le peuple» était «irréversible», il a poursuivi: «Néanmoins, nous attendons du peuple qu'il évite le recours à la violence, qu'il préserve les biens publics et privés et qu'il ne porte pas atteinte aux intérêts des citoyens».

16-04-2019 tlaxcala-int.org 4 min #154883

Après les manifestations massives de ce vendredi : le régime algérien dans l'impasse

 Salim Mesbah سالم مصباح

Le huitième vendredi de la contestation, malgré la répression de la manifestation à Alger, a de nouveau confirmé que la population et le pouvoir ne parlent pas le même langage. Le régime veut une élection à marche forcée, le corps électoral était dans les rues pour dire son refus.

15-04-2019 investigaction.net 2 min #154811

Michel Collon : « La France n'est pas l'amie du peuple algérien »

15-04-2019 reseauinternational.net 14 min #154792

Optor s'invite dans les manifestations : Les algériens doivent être vigilants

par Algérie Toute Heure

Ramtane Lamamra, Vice-premier ministre algérien a indiqué ce mercredi que :

“Les Algériens sont tous patriotes et réfractaires à l’ingérence étrangère. Nous serons imperméables aux tentatives d’influence”.

Une approche qui est loin de faire l’unanimité dans la mesure où l’Algérie a tout le temps fait l’objet de tentatives de déstabilisation, visant le démantèlement de ses institutions et plus particulièrement l’ANP, le garant de sa sécurité et sa souveraineté.

15-04-2019 ism-france.org 3 min #154783

Algérie, Palestine : deux drapeaux, un destin commun !

Par Comité Action Palestine
«Si Israël est la fille gâtée de l'Amérique, la Palestine est la fille chérie de l'Algérie». C'est avec ces mots qu'un internaute algérien a choisi d'illustrer la séquence d'un drapeau palestinien hissé avec le drapeau algérien lors d'une manifestation.
Des résistants palestiniens brandissant un drapeau algérien pour faire face à l'armée d'occupation israélienne et d'immenses drapeaux palestiniens flottant au cœur de toute mobilisation populaire algérienne...

15-04-2019 mondialisation.ca 14 min #154779

L'offensive de détabilisation de l'Algérie semble victorieuse

La déstabilisation de l'Algérie, qu'on annonçait il y a six mois ( stratediplo.blogspot.com) et dont on constatait le lancement le mois dernier ( stratediplo.blogspot.com), est désormais bien engagée et le processus est maintenant difficilement réversible.

15-04-2019 mondialisation.ca 15 min #154778

Algérie: « El Hirak », les drapeaux, « l'argent sale », la Constitution...

Dans le « Hirak » (1), les dimensions nationale et démocratique sont indissociables. Les révolutions nationales du siècle dernier dans le monde arabe notamment (mais aussi les révolutions socialistes) s'étaient essoufflées et avaient atteint peu à peu leurs limites faute de la dimension démocratique. Des révolutions par en haut, pour le peuple mais sans le peuple, bureaucratiques et peu à peu autoritaires ou dictatoriales.

14-04-2019 reseauinternational.net 4 min #154754

Algérie : les changements intervenus à la tête des services secrets prennent de court les pays voulant exploiter la crise politique algérienne à leur profit

Les changements subits intervenus à la tête des services de renseignement algériens ont totalement désarçonné les services spéciaux des pays voulant intervenir en sous-main dans la crise politique en cours en Algérie.

La DGSE française, le MI6 britannique et le MIT (Milli Istikhbarat Taçkilati) turc se plaignent de l’opacité croissante entourant les services secrets algériens dont on ne connaît ni les acronymes réels, ni les organigrammes et encore moins les responsables.

13-04-2019 mondialisation.ca 14 min #154732

Algérie : l'unanimité pour son explosion

Les partitions des pays sont une théorie dite réaliste ou pragmatique. En introduction, l'approche de la partition de l'Irak développée par Edward P. Joseph et Michael E. O'Hanlon du The Sabban Center for Middle East Policy de la Brookings Institution [1] aisément applicable à d'autres pays.

Depuis particulièrement 2012, les Algériens ont subi toutes les infamies politiques et judiciaires.

12-04-2019 reporterre.net 7 min #154648

En Algérie, la lutte populaire est aussi une lutte environnementale

Après sept semaines de mobilisation massive et non violente de la population algérienne, le président Abdelaziz Bouteflika a démissionné le 2 avril. L'élection présidentielle a été fixée au 4 juillet. L'autrice de cette tribune explique que cette révolte prend racine dans de multiples luttes locales à portée écologique et sociale.

Luiza Toscane est militante pour le droit d'asile en France.

11-04-2019 tlaxcala-int.org 17 min #154618

Algérie : le jour d'après

 Rabha Attaf رابحة عطاف

Bo Goss, un jeune Algérien de 30 ans, toujours bien mis malgré sa méchante balafre camouflée par des Ray-Ban, et Yemma Oum X (Yox), son aînée de 20 ans qui l'a vu naître et accompagné dans ses multiples galères, commentent l'actualité algérienne, bien installés sur une terrasse des hauteurs d'Alger.

11-04-2019 mondialisation.ca 16 min #154582

Révolution du 22 février en Algérie: Les défis de la Iie République

«En politique, quand un évènement vous paraît advenir par hasard, vous pourrez être sûr qu'il a été minutieusement préparé.»

Franklin Delanoë Roosevelt, ancien président des Etats-Unis (1932-1945)

Nous vivons depuis le 22 février 2019 une époque exceptionnelle en se sens que la parole est libérée, le mur de la peur s'est fissuré. Cela rappelle les quelques mois qui ont suivi octobre 1988, où l'exubérance, des idées et l'atmosphère soixante-huitarde donnait l'illusion à l'Algérienne et à l'Algérien frondeurs de naissance, que nous étions définitivement libres.

10-04-2019 cadtm.org 18 min #154579

Algérie : un éveil politique et social

Ce qui se passe en Algérie est vraiment historique. Le peuple a remporté la première bataille dans sa lutte pour un changement radical du système. Bouteflika, président pendant les vingt dernières années, a abdiqué, contraint par plus de six semaines de manifestations et une reconfiguration des alliances au sein des classes dirigeantes, annonçant le divorce entre la présidence et le commandement des forces armées.

10-04-2019 cetri.be 5 min #154547

Algérie. Sauvegarder la Constitution face à la mobilisation populaire ?

 Hacen Ouali

L'après-Bouteflika s'avère difficile à gérer pour les rescapés de son règne. Il est tout aussi compliqué pour les acteurs politiques de l'opposition.

C'est dans ce climat extrêmement tendu que le congrès du Parlement est convoqué aujourd'hui pour acter la vacance du pouvoir. Cette réunion de l'Assemblée nationale et du Sénat est entourée de beaucoup de zones d'ombre.

08-04-2019 mondialisation.ca 78 min #154449

Huit ans après : la « printanisation » de l'Algérie

Une foule dense, une ambiance festive, des jeunes dans la fleur de l'âge, des slogans incisifs, de l'humour subtil et corrosif, le « retiré » d'une charmante ballerine posant pour la postérité [1], des jeunes qui balaient les rues après les marches, d'autres embrassant des policiers ou leur offrant des fleurs, des bouteilles d'eau distribuées aux manifestants, un couple qui esquisse un pas de danse dans une rue d'Alger [2]...

07-04-2019 tlaxcala-int.org 12 min #154412

Un second printemps arabe ?

 Abdelbari Atwan عبد الباري عطوان

Il existe des différences majeures entre la vague actuelle de manifestations et les soulèvements de 2011

Les manifestations populaires observées dans le monde arabe ces derniers mois - en Algérie, au Soudan, en Jordanie et dans la bande de Gaza - ont été décrites comme une « deuxième vague » de ce qu'on a appelé le printemps arabe, ou une version corrigée de celui-ci.

06-04-2019 legrandsoir.info 5 min #154393

Le salut est dans la Constitution et non dans son tripatouillage !

Amar DJERRAD

Après la revendication première « non au 5ème mandat » obtenue ; il y a eu « le changement du système/régime » gagné également, mais en promesse - suivi de quelques appels à la grève des commerçants qui a échoué, ainsi que d'une rumeur de « désobéissance civile » sans lendemain, voilà aujourd'hui introduit le « non à l'article 102 » de la Constitution après l'avoir exigé durant des mois par plusieurs partis et personnalités !

06-04-2019 tlaxcala-int.org 7 min #154376

Algérie : paroles d'un peuple conscient

France Culture

Par  Yassine Bouzar, avec la collaboration d'Eric Chaverou et de Nathalie Lopes

L'Algérie vient de vivre une semaine historique avec la démission sous la pression de la rue et de l'armée du Président Bouteflika. Depuis mi février dernier, des millions d'Algériens ont investi pacifiquement les rues du pays en quête de démocratie.

04-04-2019 voltairenet.org 10 min #154295

Communiqué du ministère algérien de la Défense nationale

 voltairenet.org

Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé, l'après-midi d'aujourd'hui, 02 avril 2019, une réunion au siège de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, avec les Commandants de Forces, les Commandants des Régions Militaires, le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale et les Chefs des deux Départements de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire.

 Référencé par :