Accepter cookie ?
13/08/2021 15 articles francais.rt.com  3 min #193547

Afghanistan: Washington et Londres déploient des troupes pour rapatrier diplomates et ressortissants

Alors que l'Afghanistan tombe  chaque jour davantage entre les mains des Taliban et dans le chaos après 20 ans d'occupation américaine, les Etats-Unis et le Royaume Uni vont y déployer des troupes afin de rapatrier leurs ressortissants.

Le porte-parole du Pentagone John Kirby a fait savoir le 12 août que Washington allait ainsi envoyer 3 000 soldats à Kaboul pour sécuriser l'évacuation d'une partie du personnel de son ambassade. Ils rejoindront les quelque 650 soldats américains encore en Afghanistan, et 3 500 autres militaires seront envoyés au Koweït pour pouvoir être envoyés en renfort en cas de détérioration de la situation à Kaboul, selon lui.

Le redéploiement des troupes se fera notamment à l'aéroport de Kaboul. Parallèlement, Washington va accélérer l'évacuation des interprètes et autres auxiliaires afghans de l'armée américaine, qui pourraient être menacés de représailles en cas de prise du pouvoir par les Taliban, avec des vols «quotidiens», selon le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price. «L'ambassade reste ouverte... il ne s'agit pas d'une évacuation totale», a-t-il assuré, rappelant que le gouvernement américain avait commencé à rappeler une partie de son personnel de Kaboul en avril, lorsque le président Joe Biden avait annoncé que le retrait de toutes les forces internationales d'Afghanistan serait terminé avant la fin de l'été.

«L'accélération des offensives militaires des Taliban et la hausse de la violence et de l'instabilité qui en résulte à travers l'Afghanistan est très préoccupante», a-t-il toutefois estimé. «En conséquence, nous réduisons encore davantage notre présence civile à Kaboul, à la lumière de l'évolution de la situation sécuritaire», a-t-il expliqué, évoquant une évacuation d'une partie des diplomates américains «dans les prochaines semaines».

Le Royaume Uni va déployer 600 militaires

Dans la foulée de l'annonce des Etats-Unis, le gouvernement britannique a annoncé le 12 août que le Royaume-Uni allait également déployer temporairement environ 600 militaires en Afghanistan pour aider les ressortissants britanniques à quitter le pays. «J'ai autorisé le déploiement de personnels militaires supplémentaires pour soutenir la présence diplomatique à Kaboul, aider les ressortissants britanniques à quitter le pays et soutenir la relocalisation des anciens membres du personnel afghan qui ont risqué leur vie en servant à nos côtés», a déclaré le ministre britannique de la Défense Ben Wallace, cité dans un communiqué.

«La sécurité des ressortissants britanniques, du personnel militaire britannique et de l'ancien personnel afghan est notre première priorité. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer leur sécurité», a-t-il ajouté. Ce déploiement de ces troupes, qui doivent arriver à Kaboul dans les prochains jours, «s'explique par l'augmentation de la violence et la détérioration rapide de l'environnement sécuritaire dans le pays», selon le gouvernement britannique.

Londres a également annoncé la réduction du nombre de personnes travaillant à l'ambassade britannique à Kaboul «à une équipe centrale chargée de fournir des services consulaires et de délivrance de visas aux personnes devant quitter rapidement le pays».

Les Taliban ont pris ce 12 août de la troisième ville du pays, Hérat, dans une vaste offensive dans la foulée du départ des troupes étrangères dirigées par les Etats-Unis.

 Lire aussi Afghanistan : trois nouvelles capitales provinciales tombent aux mains des Taliban

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 23 articles 26/08/2021 francais.rt.com  4 min #194202

De nombreux morts près de l'aéroport de Kaboul dans une attaque revendiquée par Daesh

Dans l'après-midi du 26 août, deux explosions ont frappé les environs de l'aéroport de Kaboul. Selon la chaîne Al Jazeera qui cite des officiels taliban, il y aurait entre 13 et 20 morts dont des enfants. Selon le Pentagone 12 Américains ont été tués et 15 autres blessés.

Daesh a revendiqué l'attaque meurtrière, selon le site spécialisé Site Intelligence. Le communiqué du groupe terroriste ne mentionne qu'un seul auteur d'attaque-suicide et qu'une seule bombe, mais le Pentagone a fait état de deux attentats-suicides suivis d'une fusillade.

1 occurrence 25/08/2021 reseauinternational.net  4 min #194117

Aéroport de Kaboul : Gi's ou passeurs ?

Les soldats américains déployés à l'aéroport de Kaboul extorquent jusqu'à des milliers de dollars aux Afghans voulant quitter leur pays.

Un nouveau scandale pour les Américains ; les soldats qui sont chargés d'assurer la sécurité de l'aéroport de Kaboul extorquent entre 500 et 2 000 dollars aux Afghans qui tentent de quitter leur pays.

Après la publication des images choquantes montrant les comportements inhumains des soldats américains envers les citoyens afghans, la Maison-Blanche tente de s'acquitter à l'aide des médias mainstream.

1 occurrence 24/08/2021 dedefensa.org  10 min #194098

Les fractures béantes de la caverne

 Journal dde.crisis de Philippe Grasset

24 Août 2021 - J'aurais pu choisir comme titre, après tout : "les déchirures béantes du simulacre". (Une habitude, ça, de parfois confier au lecteur, derrière le titre choisi, l'autre titre qui aurait pu être choisi : signe de la diversité et de la profondeur extrêmes des sujets traités...

1 occurrence 21/08/2021 francais.rt.com  4 min #193952

Sous pression, Biden défend les évacuations d'Afghanistan, parmi «les plus difficiles de l'histoire»

Joseph Biden a affirmé ce 20 août que l'opération massive d'évacuation à l'aéroport de Kaboul était «l'une des plus difficiles de l'histoire», dont il ne pouvait garantir «l'issue finale», alors que des milliers de civils américains et afghans tentent de fuir le pays après le retour au pouvoir des Taliban.

Ces évacuations ont été suspendues plusieurs heures à l'aéroport de la capitale afghane, en raison de la saturation des bases américaines dans le Golfe, notamment au Qatar, pays vers lequel les évacués sont dirigés dans un premier temps, a admis un responsable du Pentagone.

1 occurrence 19/08/2021 reseauinternational.net  3 min #193841

Un jeu de faux semblants

par Strategika 51.

Anas Haqqani, le frère de Sirajuddin Haqqani, négocie avec Karzaï et Abdullah Abdullah une transition pacifique du pouvoir en Afghanistan. Ces derniers seront les médiateurs dans des négociations futures que les Taliban mèneront avec les Hazaras et les ethnies du Nord pour éviter une situation non-inclusive potentiellement dangereuse et susceptible de relancer une autre forme de guerre hybride sur ce pays meurtri par plus de quatre décennies de guerres.

1 occurrence 19/08/2021 reseauinternational.net  6 min #193837

40 000 soldats Usa/otan pris en otage à l'aéroport de Kaboul

1 occurrence 4 articles 18/08/2021 francesoir.fr  2 min #193788

La France a exfiltré dans la nuit de Kaboul 216 personnes dont 184 Afghans

© STR / AFP

La France a exfiltré dans la nuit de mardi à mercredi de Kaboul vers Abou Dhabi 216 personnes dont 184 Afghans "de la société civile en besoin de protection", a indiqué mercredi dans un communiqué son ministre des Affaires étrangères.

L'opération a permis d'évacuer aussi notamment 25 Français, soit "une grande partie des personnes, de nationalité française comme afghane, qui s'étaient réfugiées au sein du bâtiment de l'ambassade de France à Kaboul", a déclaré Jean-Yves Le Drian.

1 occurrence 2 articles 17/08/2021 reseauinternational.net  7 min #193728

Leçon pour l'Ukraine de la débâcle américaine en Afghanistan : les États-Unis vous laisseront tomber

par Christelle Néant.

Le chaos engendré par le retrait des troupes américaines d'Afghanistan et la prise de la capitale par les Taliban, sont une leçon que l'Ukraine devrait méditer : les États-Unis vous laisseront tomber, comme ils ont abandonné à leur sort tous les Afghans qui avaient travaillé avec eux.

Le retrait des troupes américaines d'Afghanistan se fait dans le chaos le plus total.

1 occurrence 16/08/2021 reseauinternational.net  3 min #193688

La fuite des diplomates américains de Kaboul réveille les souvenirs du Vietnam

par Florent Zephir.

L'Ambassade américaine à Kaboul est évacuée, alors que l'étau des Taliban se resserre sur la capitale afghane. Les images d'exfiltration en hélicoptère rappellent les déroutes de la guerre du Vietnam.

Alors que les Taliban font peu à peu  leur entrée dans Kaboul, les personnels de l'Ambassade américaine se voient forcés d'évacuer.

1 occurrence 16/08/2021 francais.rt.com  2 min #193680

«La foule était hors de contrôle» : scènes de chaos et tirs de sommation à l'aéroport de Kaboul

Plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux font état de scènes de chaos dans la nuit du 15 au 16 août et jusque dans la matinée à l'aéroport de Kaboul, en Afghanistan, avec d'immenses foules envahissant le tarmac dans l'espoir de monter à bord d'un avion pour fuir le pays à nouveau contrôlé par les Taliban.

Les soldats américains contrôlent pour l'instant l'aéroport de Kaboul, où ils encadrent des vols militaires seulement destinés à évacuer les diplomates et le personnel de leur ambassade de la capitale afghane, a expliqué un responsable à Reuters.

1 occurrence 15/08/2021 francais.rt.com  3 min #193663

La diplomatie américaine rejette tout parallèle entre les évacuations de Kaboul et de Saïgon

Certaines images, par le poids symbolique qu'elles véhiculent, marquent l'histoire. La retraite précipitée des forces armées américaines de Saïgon - aujourd'hui Hô-Chi-Minh ville - après leur défaite contre les Viet Congs est de celles-là.

Conscient de l'impact qu'ont eu ces images sur la perception de la puissance des Etats-Unis à l'international, le secrétaire d'Etat Antony Blinken, confronté à  l'évacuation d'urgence des ressortissants et du personnel diplomatique américain de Kaboul, a tenu à souligner face à la presse l'incomparabilité, selon lui, des deux situations.

1 occurrence 15/08/2021 francais.rt.com  2 min #193651

«Une énième expérience historique» : Moscou déplore le rôle des Etats-Unis en Afghanistan

Ce 15 août, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté sévèrement, dans un  message publié sur sa chaîne Telegram,  la situation en Afghanistan, où des négociations sont actuellement en cours entre l'Etat central afghan et les Taliban, qui se trouvent aux portes de Kaboul.

1 occurrence 15/08/2021 reseauinternational.net #193633

Afghanistan - Un convoi militaire en fuite pris à partie par la population à Kunar (Vidéo)

1 occurrence 14/08/2021 reseauinternational.net  5 min #193593

Les États-Unis et le Royaume-Uni envoient des troupes en Afghanistan pour évacuer leurs ressortissants

par Laurent Lagneau.

Le 30 avril dernier, la secrétaire adjointe à la Défense américaine, Kathleen Hicks, avait assuré que le retrait d'Afghanistan ne se terminerait pas comme celui du Vietnam en 1975, qui s'était soldé par l'évacuation, en quelques jours, de 7 000 personnes lors de la « chute de Saïgon ». Et de soutenir que Washington veillera à ce que le territoire afghan « ne puisse pas redevenir un refuge pour les terroristes ».

Se réfère à : 2 articles

Référencé par : 6 articles