Le gouvernement indien révoque l'autonomie constitutionnelle du Cachemire

05-08-2019 21 articles francais.rt.com 3 min #160012

Malgré les protestations de l'opposition, les autorités indiennes, conformément à une promesse de campagne du Premier ministre Narendra Modi, ont annoncé la révocation de l'article 370 de la Constitution, qui garantissait l'autonomie du Cachemire.

Le gouvernement indien a annoncé le 5 août la révocation de l'autonomie constitutionnelle du Cachemire. Cette décision pourrait s'annoncer explosive pour cette région en proie à une insurrection séparatiste.

A la demande du président Ram Nath Kovind, le ministre de l'Intérieur Amit Shah a ainsi annoncé au Parlement l'abolition, par décret présidentiel, du statut spécial de l'Etat du Jammu-et-Cachemire qui était garanti par la Constitution indienne. L'annonce a suscité les protestations de l'opposition.

Le décret présidentiel «entre en vigueur immédiatement», remplaçant aussitôt les articles constitutionnels relatifs au Jammu-et-Cachemire, en particulier l'article 370, selon un texte diffusé par le gouvernement.

Lire aussi

Le Pakistan annonce avoir abattu deux avions indiens au lendemain d'un bombardement de New Delhi

L'article 370 de la Constitution indienne conférait un statut spécial au Jammu-et-Cachemire et autorisait le gouvernement central de New Delhi à légiférer seulement en matière de défense, affaires étrangères et communications dans la région, le reste relevant de l'assemblée législative locale.

Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a également présenté au Parlement un projet de loi visant à diviser le Jammu-et-Cachemire. Le Ladakh, sa partie orientale à majorité bouddhiste, en sera séparé.

Le Jammu-et-Cachemire restant, qui comprendra les plaines à majorité hindoue de Jammu au sud et la vallée de Srinagar à majorité musulmane dans le nord, va perdre le statut d'Etat fédéré, pour celui de «territoire de l'Union». Cela signifie que la région sera sous l'administration directe de New Delhi et bénéficiera de moins d'autonomie.

La révocation de l'autonomie du Cachemire était une vieille promesse de campagne des nationalistes hindous du Premier ministre Narendra Modi, qui a été triomphalement réélu au printemps pour un deuxième mandat.

Les rassemblements étaient interdits et les communications totalement coupées le 5 août dans la vallée de Srinagar, où seuls les militaires et paramilitaires déployés en nombre pouvaient être dans la rue.

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
23-08-2019 mondialisation.ca 11 min #160693

Le silence assourdissant de la Russie sur les menaces anti-chinoises de l'Inde

Beaucoup d'encre a coulé quant à la ré-affirmation par la Russie que le Cachemire constitue une affaire bilatérale entre l'Inde et le Cachemire, mais pratiquement personne ne commente le fait que Moscou se montre tout à fait silencieuse quant à la position officielle de la Chine, qui veut que les décisions unilatérales de l'Inde posent un problème à sa souveraineté. La Russie n'a pas non plus réagi à la déclaration incendiaire du ministre de l'intérieur indien, Amit Shah, début août, selon qui des gens « peuvent mourir » du fait des différends de son pays avec la région d'Aksai Chin, administrée par la Chine.

23-08-2019 chroniquepalestine.com 14 min #160657

Cachemire : une lutte de longue haleine pour l'indépendance

Manifestation à Srinagar contre le coup de force du gouvernement indien - Photo : réseaux sociaux

Tamoghna Halder - La décision de l'Inde de révoquer l'article 370 n'est qu'un chapitre de plus dans la longue histoire d'oppression impériale au Cachemire.

Le 5 août, le gouvernement du parti nationaliste hindou Bharatiya Janata (BJP), a publié un décret que l'on attendait pas annulant l'autonomie accordée à l'État du Jammu-Kashmir en échange de son adhésion à l'union indienne après l'indépendance de 1947.

22-08-2019 reseauinternational.net 7 min #160624

Daesh poursuit curieusement le même objectif stratégique que l'Inde en Afghanistan

par Andrew Korybko.

Le groupe terroriste le plus notoire au monde a revendiqué un attentat-suicide à la bombe au Pakistan qui a tué le frère cadet du chef taliban et menacé de faire dérailler les pourparlers de paix de l'organisation avec les États-Unis, qui s'inscrivent curieusement dans le même objectif stratégique que l'Inde poursuit en Afghanistan.

Daesh  a revendiqué un attentat-suicide à la bombe perpétré samedi dans une mosquée pakistanaise qui a tué le frère cadet du chef taliban, faisant brièvement craindre en conséquence que l'organisation ne se retire de ses pourparlers de paix en cours avec les États-Unis.

20-08-2019 reseauinternational.net 7 min #160536

L'Inde n'a rien appris, rien oublié dans le Golfe

par M.K. Bhadrakumar.

Les médias ont commencé à signaler récemment que le Premier Ministre Narendra Modi prévoit de se rendre à nouveau dans la région du Golfe Persique, cette fois aux Émirats Arabes Unis et à Bahreïn. Espérons que la tournée ait une raison d'être malgré son timing atroce - alors que les eaux du Détroit d'Ormuz sont si agitées et que les hommes d'État du monde entier se tiennent à distance.

20-08-2019 wsws.org 9 min #160528

L'Inde et le Pakistan échangent des tirs d'artillerie et des menaces dans le conflit de Cachemire

Par Keith Jones
20 août 2019

Les tensions entre les États rivaux d'Asie du Sud dotés d'armes nucléaires se sont exacerbées ces derniers jours. L'Inde et le Pakistan s'accusent mutuellement de se préparer à attaquer, et leurs forces militaires échangent des tirs d'artillerie mortels à travers la ligne de contrôle (LoC) qui sépare les parties du Cachemire contrôlées par l'Inde et le Pakistan.

Samedi, New Delhi a déclaré qu'un de ses soldats s'est fait tuer dans ce qu'elle a appelé un échange d'artillerie transfrontalier non provoqué, lancé par le Pakistan.

19-08-2019 lesakerfrancophone.fr 8 min #160508

Pourquoi les activistes s'intéressent beaucoup aux Rohingyas, et guère aux Cachemiris

Par Andrew Korybko − Le 13 août 2019 − Source  eurasiafuture.com

Il est tout à fait curieux que la communauté d'activistes internationaux s'intéresse beaucoup plus aux Rohingyas qu'aux Cachemiris, alors que ces deux peuples constituent des minorités musulmanes confrontées à des menaces d'épuration ethnique très ressemblantes ; cela indique que le deux poids, deux mesures pratiqué par ces activistes remonte plus haut qu'il n'y paraît.

19-08-2019 wsws.org 9 min #160495

Deux semaines de confinement sans précédent du Cachemire par l'Inde

Par K. Ratnayake
19 août 2019

Cela fait deux semaines que la région contestée du Cachemire indien subit un blocage sans précédent qui est appliqué par des dizaines de milliers de soldats et de paramilitaires indiens, ainsi que par la police locale. Ses 13 millions d'habitants sont soumis à d'importantes restrictions à leurs déplacements et toute utilisation de l'Internet, du téléphone portable et du téléphone fixe a été suspendue.

19-08-2019 wsws.org 8 min #160493

État de siège au Cachemire: Un avertissement pour la classe ouvrière internationale

Par Bill Van Auken
19 août 2019

Treize millions de personnes dans le Jammu-et-Cachemire (J&C) sous contrôle indien ont passé les 13 derniers jours sous un régime de répression extraordinaire et de punition collective aux mains du gouvernement du parti Bharatiya Janata (BJP), le parti suprémaciste hindou de l'Inde. Ces actions n'ont que peu de précédents, mais qui sont tous historiquement infâmes.

16-08-2019 francais.rt.com 9 min #160410

Cachemire : des milliers de manifestants pro-Pakistan défilent devant l'ambassade d'Inde à Londres

Dénonçant la révocation par New Delhi de l'autonomie de la partie indienne du Cachemire, plusieurs milliers de manifestants arborant des drapeaux pakistanais ont exprimé leur colère devant l'ambassade d'Inde à Londres, le 15 août.

Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de Londres le 15 août, afin de protester contre  la levée de l'autonomie de la région du Cachemire par les autorités indiennes.

15-08-2019 reseauinternational.net 11 min #160380

Le récit de l'Inde sur le Jammu-et-Cachemire est hyperbolique

par M.K. Bhadrakumar.

Des éditoriaux ont été publiés aujourd'hui ( ici et  ici) dans deux grands journaux de Delhi, exhortant le gouvernement à présenter un récit diplomatique crédible et attrayant sur les développements du Jammu-et-Cachemire (J&K).

14-08-2019 les-crises.fr 6 min #160341

Le Pakistan face au défi du monde post occidental et de l'Eurasie. Par René Naba

Source : René Naba, 31-07-2019

«Le Pakistan face au défi du monde post occidental et de l'Eurasie», le dernier ouvrage de René Naba (Editions Golias).

René Naba fera la présentation de son dernier ouvrage «Le Pakistan face au défi du monde post-occidental et de l'Eurasie (Editions Golias) :

14-08-2019 reseauinternational.net 9 min #160332

Israël derrière les attaques de l'Inde contre le Pakistan

par Robert Fisk.

Quand j'ai entendu le premier rapport de la nouvelle, j'ai supposé que c'était un raid aérien israélien sur Gaza. Ou la Syrie. Des frappes aériennes dans un « camp terroriste » ont été les premiers mots. Un « centre de commandement et de contrôle » détruit, de nombreux « terroristes » tués. L'armée ripostait contre une « attaque terroriste » contre ses troupes, nous a-t-on dit.

13-08-2019 reseauinternational.net 11 min #160301

La Chine soutient l'ouverture du dossier du Cachemire au Conseil de Sécurité des Nations Unies

par M.K. Bhadrakumar.

La « visite spéciale et d'urgence » du Ministre pakistanais des Affaires Étrangères, Shah Mahmood Qureshi, à Pékin, le vendredi 9 août, a permis à la Chine d'exprimer ouvertement son soutien à la proposition d'Islamabad de soulever la question du Cachemire devant le Conseil de Sécurité de l'ONU (CSNU).

D'après des témoignages pakistanais et chinois, les résultats de la rencontre entre le conseiller d'État chinois et Ministre des Affaires Étrangères Wang Yi et Qureshi traduisent un changement de position « pro-Pakistanais » important en ce qui concerne la situation de J&K, qui était initialement plus ou moins neutre.

13-08-2019 reseauinternational.net 19 min #160300

Cachemire : La guerre, c'est la continuation de la politique par d'autre moyens...

C'est sans doute la bombe géopolitique de l'été... Et la question qui vient aussitôt à l'esprit, c'est pourquoi maintenant ? alors qu'aucune menace terroriste imminente ou autre (quoi qu'en dise New Delhi) ne vise particulièrement l'Inde et ses intérêts. Un ambassadeur européen en poste en Asie le dit plus clairement : « En dépit de tout complotisme, c'est bien les Etats-Unis qui ont décidé d'allumer tous les feux possibles contre la Chine qui ose leur résister commercialement.

12-08-2019 wsws.org 15 min #160263

L'assaut de New Delhi sur le Cachemire et la lutte contre la réaction communautariste, l'impérialisme et la guerre

Par Keith Jones
12 août 2019

Lundi dernier, le gouvernement indien du parti suprémaciste hindou le Bharatiya Janata Party (BJP) a illégalement abrogé le statut spécial de semi-autonomie du Jammu-et-Cachemire (J & K), la partie sous contrôle indien de la région du Cachemire qui est l'enjeu des sept décennies de rivalité militaro-stratégique entre l'Inde et le Pakistan, tous deux dotés de l'arme nucléaire.

08-08-2019 lesakerfrancophone.fr 8 min #160126

Inde : le vaisseau de Modi heurte l'iceberg du Cachemire

Par M.K. Bhadrakumar − Le 26 juillet 2019 − Source  Strategic Culture

Après la dissolution de l'ancienne Union soviétique, l'ajustement de l'Inde, après la guerre froide, à la politique étrangère reposait sur l'idée selon laquelle Delhi devrait s'en tenir au principe proverbial « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire » pour ce qui concerne les États-Unis.

08-08-2019 reseauinternational.net 3 min #160110

De violents affrontements entre les forces indiennes et pakistanaises au Cachemire (Sputniknews)

Les troupes indiennes et pakistanaises déployées le long de la ligne de contrôle au Cachemire ont échangé des tirs nourris, selon des médias locaux citant des sources militaires indiennes.

La violation présumée du cessez-le-feu a eu lieu dans le secteur de Sunderbani, le long de la ligne de contrôle, vers 22 h 15 (heure locale), les forces pakistanaises tirant avec des armes légères et utilisant des mortiers, selon une source militaire indienne.

07-08-2019 francais.rt.com 3 min #160095

La tension monte entre l'Inde et le Pakistan après la révocation de l'autonomie du Cachemire

Un manifestant est mort lors d'un rassemblement contre la décision du gouvernement indien de lever l'autonomie du Cachemire. Les autorités encadrent fortement les déplacements et les moyens de communication dans cette région en proie au séparatisme.

Un manifestant a perdu la vie dans la ville de Srinagar, au Cachemire indien, selon une source policière citée le 7 août par l'AFP. Pris en chasse par la police, il aurait sauté dans une rivière.

07-08-2019 lesakerfrancophone.fr 9 min #160072

L'Inde va finir par regretter l'annexion faite aujourd'hui de la province de Jammu-et-Cachemire

Par  Moon of Alabama - Le 5 aout 2019

Le gouvernement formé par la droite nationaliste Hindutva et dirigé par le président Narendra Damodardas Modi vient de révoquer l'autonomie du Jammu-et-Cachemire.

 Référencé par : 1 article