Golfe d'Oman : deux navires pétroliers auraient été attaqués, la marine américaine a reçu des Sos

13-06-2019 20 articles francais.rt.com 7 min #157750

© Hamad I Mohammed Source: Reuters

La cinquième flotte américaine a reçu des appels de détresse après que deux pétroliers auraient été attaqués dans le Golfe d'Oman. Les deux navires auraient été évacués. Les prix du pétrole ont bondi à la suite de cette annonce.

Au moins un pétrolier aurait été touché par des torpilles au large des Emirats arabes unis dans le golfe d'Oman ce 13 juin. Deux navires pétroliers auraient été évacués et leurs équipages seraient en sécurité, selon l'agence Reuters qui cite TradeWinds, le plus grand service mondial d'informations sur les transports maritimes. De même source, ces pétroliers sont le Front Altair des îles Marshall et le Kokuka Courageous qui bat pavillon panaméen. Selon une déclaration des autorités maritimes d'Oslo, le Front Altair, pétrolier propriété du groupe norvégien Frontline, a été «attaqué» au moyen de trois explosions constatées à bord. Ce tanker de 110 000 tonnes est actuellement en flammes selon les informations de l'AFP et des secours sont sur place.

La compagnie BSM Ship Management de Singapour a également fait savoir qu'un de ses navires, le Kokuka Courageous, avait été la cible d'un «incident de sécurité» et que les 21 membres d'équipage avaient abandonné le bateau.

Les prix du pétrole ont bondi de 4% en conséquence des informations relatives à ce que le Royaume-uni a qualifié d'«incident». La cinquième Flotte américaine a pour sa part fait état de deux «appels de détresse», tôt dans la journée du 13 juin, émanant de deux pétroliers dans le Golfe d'Oman qui auraient été la cible d'une «attaque». Dans un communiqué, cette flotte basée à Bahreïn a déclaré : «Nous sommes au courant d'une attaque signalée contre des pétroliers dans le Golfe d'Oman. Des Forces Navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts.»

 Lire aussi : Londres craint qu'un conflit n'éclate «par accident» dans le Golfe arabo-persique

L'Iran a fait savoir, via son agence de presse officielle, avoir porté secours à 44 marins.

#Iran Assisting Affected Oil Tankers in #Oman Sea; 44 Sailors Rescued
Iran Assisting Affected Oil Tankers in Oman Sea; 44 Sailors Rescued - Society/Culture news - Tasnim News Agency
TEHRAN (Tasnim) – Hormozgan Maritime Search and Rescue Centre in Southern Iran has managed to evacuate the crew of two large oil tankers hit by two successive blasts in the Sea of Oman on Thursday morning, an informed source said.
 voir

Ni les Emirats arabes unis, ni Oman n'ont réagi dans l'immédiat. La marine britannique a annoncé que le Royaume-uni et ses partenaires menaient actuellement une enquête sur cet «incident». Selon les informations de Reuters, une source a évoqué une une «attaque extérieure» qui aurait impliqué une mine magnétique en ce qui concerne le pétrolier Kokuka Courageous. Cette même source a fait savoir que la totalité de l'équipage de ce bateau avait été prise en charge par le navire Coastal Ace et que le Kokuka Courageous était «à la dérive sans personnel à bord».

Synthèse d’actualité (2/8)#Oman #Iran #USA 2 pétroliers en feu à cause d’une attaque selon la Marine US en mer d'Oman, près des côtes iraniennes. Dès l'annonce de l'incident, le cours du brut a grimpé, dû au contexte de tensions Iran/USA qui avait conduit au sabotage de navires.

Une autre source citée par Reuters a fait savoir que le Front Altair avait déclaré un feu à bord provoqué par une «attaque en surface» et que l'équipage avait été pris en charge par le navire Hyundai Dubai.

Détails à suivre...

 Lire aussi : Exercices militaires : Washington mène des simulations de frappes aux portes de l'Iran

 francais.rt.com

 Proposer une solution
newsnet 19/06/13 11:23

oh putain en fait ils déguisent un incident juste pour faire remonter les prix, maintenant que daesh ne peut plus le faire, quitte à créer une pollution majeure


Articles associés plus récents en premier
18-06-2019 lesakerfrancophone.fr 11 min #157968

L'imbroglio trumpesque...

...L'Iran va dépasser certaines limites de l'accord nucléaire. L'UE sous pression pour remplir ses engagements

Par  Moon of Alabama - Le 17 juin 2019

Le conflit que le président américain Donald Trump a déclenché en reniant l'accord nucléaire passé avec l'Iran s'intensifie sur plusieurs fronts.

18-06-2019 reseauinternational.net 11 min #157941

L'Iran au centre de l'énigme eurasienne

par Pepe Escobar

Le président Rouhani qualifie le dirigeant américain Donald Trump de « menace sérieuse pour la stabilité régionale et mondiale » et offre un traitement préférentiel aux sociétés de l'Organisation de Coopération de Shangai qui investissent dans son pays.

Alors que les chiens de guerre sont en état d'alerte, quelque chose d'extraordinaire s'est produit au 19ème sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) à la fin de la semaine dernière à Bichkek, au Kirghizstan.

18-06-2019 reseauinternational.net 4 min #157939

Analyse d'un général français des récentes attaques de pétroliers en Mer d'Oman

Par le Général Dominique Delawarde

En réponse à de nombreuses questions qui me sont posées sur les pétroliers attaqués à Fujaîrah ou en mer d'OMAN, je vous adresse ci-après mon analyse personnelle sous forme d'une réponse à l'un de mes interlocuteurs.

Il se trouve que je connais bien toutes les parties en cause dans cette affaire pour les avoir côtoyées et même fréquentées durant de longues périodes (US, UK, FR, Israël, Emirats, Iran).

18-06-2019 voltairenet.org 5 min #157925

L'Iran tétanisé

La montée des tensions dans le Golfe est un jeu dangereux qui peut déraper à tout instant. Les sabotages non revendiqués de tankers peuvent être le fait de presque toutes les parties, y compris des États-Unis habitués des opérations sous faux drapeau. Cependant une analyse rationnelle montre que Téhéran n'est pas du tout aujourd'hui dans cette disposition d'esprit. Dans un  autre article, Manlio Dinucci explique l'incident en le replaçant dans le cadre de la politique énergétique globale de Washington.

18-06-2019 ism-france.org 4 min #157924

L'art de la guerre - Qui sont les incendiaires de pétroliers

Par Manlio Dinucci
Tandis que les États-Unis préparent une nouvelle escalade au Moyen-Orient, en accusant l'Iran d'attaquer les pétroliers dans le golfe d'Oman, le vice-premier ministre Matteo Salvini rencontre à Washington le secrétaire d'État Mike Pompeo, un des artisans de cette stratégie, en l'assurant que "l'Italie veut redevenir dans le continent européen le premier partenaire de la plus grande démocratie occidentale".

18-06-2019 wsws.org 7 min #157921

Le secrétaire d'État américain déclare qu'une «réponse militaire» à l'Iran est «en cours d'examen»

Par Peter Symonds
18 juin 2019

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a continué hier de proférer les menaces belliqueuses de l'Administration Trump contre l'Iran. Il a déclaré dans un entretien accordé à l'émission de CBS Face the Nation que les États-Unis «envisageaient une gamme complète d'options». À la question de savoir s'il s'agissait d'une «réponse militaire», il a répondu «bien entendu».

17-06-2019 lesakerfrancophone.fr 17 min #157912

Iran : retour de flamme pour Trump...

Ou comment la campagne « pression maximale » de Trump contre l'Iran se retourne maintenant contre lui

Par  Moon of Alabama − Le 16 juin 2019

Il n'y a aucune preuve que l'Iran ait été à l'origine de l'attaque vendredi contre des pétroliers dans le golfe d'Oman.

17-06-2019 mondialisation.ca 16 min #157904

Le duo Trump-Bolton est semblable au duo Bush-Cheney: Des va-t-en-guerre qui recourent à des mensonges pour déclencher des guerres illégales.

[Opérations sous faux pavillon] : « Les pouvoirs en place savent que pour créer un climat propice à la guerre, il est nécessaire de créer au sein de la population de la haine, de la peur ou de la méfiance envers autrui, que ces autres appartiennent à un certain groupe de personnes, à une religion en particulier ou à un autre pays. »

James Morcan (1978-), écrivain australien né en Nouvelle-Zélande.

17-06-2019 strategic-culture.org 18 min #157900

Us Gov Narrative Blaming Iran for Oil Tanker Attacks Falls Apart in Hours

The Trump administration's claims Iran attacked oil tankers in the Gulf of Oman were quickly debunked, with the ship's crew saying it "was hit by a flying object." But the US disrupted important Iranian diplomatic efforts at the Shanghai Cooperation Organization summit in Bishkek, Kyrgyzstan.

Ben NORTON

The Donald  Trump administration's evidence-less accusations against Iran have fallen apart within a matter of hours.

17-06-2019 reseauinternational.net 9 min #157894

Le Golfe est confronté à un scénario de guerre à petite échelle: pas de solution évidente

par Elijah J. Magnier: @ejmalrai

Les attaques qui se déroulent dans le Golfe et ses eaux contre les ports, les pipelines d'approvisionnement en énergie et les pétroliers ont pris la proportion d'une guerre à petite échelle ; Mais la guerre ne prendra de l'importance que si l'Iran ou les États-Unis commettent de nouvelles erreurs ou causent de nouvelles frictions. Une décision ou un évènement suspect ou mal interprété pourrait entraîner une guerre plus large au Moyen-Orient, surtout que les armées et leurs alliés sont en état d'alerte.

17-06-2019 reseauinternational.net 4 min #157893
armes
Iran

Pétroliers: l'énigmatique arme du crime?

Alors que les Américains ont du mal à vendre leur version des faits concernant la double attaque qui a visé les deux supers pétroliers en mer d'Oman, de nouvelles informations fort embarrassantes, apparaissent sur la toile.

Ces informations tendent à tirer au clair la nature des « objets » qui auraient provoqué les deux explosions à bord des super pétroliers. L'Amérique accuse le Corps des gardiens de la Révolution islamique d'avoir miné les bâtiments et d'avoir été si naïfs de s'exposer aux caméras des forces américaines.

17-06-2019 wsws.org 10 min #157885

Trump remet une couche de mensonges sur l'Iran

Par Bill Van Auken
17 juin 2019

Le président américain Donald Trump a intensifié les menaces de guerre contre l'Iran vendredi, insistant sur le fait que Téhéran était responsable des dommages causés à deux pétroliers dans le golfe d'Oman la veille et promettant des représailles américaines pour tout acte iranien visant à fermer le détroit stratégique d'Ormuz.

Trump a fondé ses remarques ignorantes et belliqueuses sur une vidéo floue en noir et blanc publiée jeudi soir par le commandement central américain (CENTCOM), qui dirige les interventions militaires américaines dans tout le Moyen-Orient.

16-06-2019 reseauinternational.net 12 min #157861

L'Iran peut être le Némésis de Trump

par M.K. Bhadrakumar

Quelle coïncidence qu'un  document divulgué de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) ait révélé que l'attaque aux armes chimiques à Douma, en Syrie, en avril 2018, avait vraisemblablement été mise en scène. Dans le langage de la sécurité, il s'agissait d'une opération sous faux drapeaux - gérée avec ruse pour créer l'alibi d'une « intervention humanitaire » de l'Occident en Syrie.

16-06-2019 reseauinternational.net 2 min #157860
Iran

Attaques mystérieuses dans le Golfe Arabo-Persique: l'Armateur Nippon écarte l'hypothèse d'une mine navale et évoque des « objets volants »

Le propriétaire nippon du "Kokuka Courageous", l'un des deux navires Tankers ciblés par une mystérieuse attaque à l'entrée du détroit d'Hormuz a implicitement démenti la version avancée par Washington selon laquelle le navire aurait été endommagé par une mine navale.

L'armateur nippon Yutaka Katada, patron de Kokuka Sangyo, a affirmé, vendredi 14 juin 2019, que l'équipage du navire aurait aperçu des objets volants très peu de temps avant la survenue de l'incident durant lequel le méthanier a été frappé à deux reprises consécutives sur son côté droit (tribord).

15-06-2019 strategic-culture.org 22 min #157849

Seven Reasons to Be Highly Skeptical of the Gulf of Oman Incident

Caitlin JOHNSTONE

In a move that surprised exactly zero people, Secretary of State Mike Pompeo has  wasted no time scrambling to blame Iran for  damage done to two sea vessels in the Gulf of Oman on Thursday, citing exactly zero evidence.

"This assessment is based on intelligence, the weapons used, the level of expertise needed to execute the operation, recent similar Iranian attacks on shipping, and the fact that no proxy group operating in the area has the resources and proficiency to act with such a high-degree of sophistication," Pompeo told the press in  a statement.

15-06-2019 reseauinternational.net 15 min #157829

L'Iran a décidé d'exercer une pression maximale sur Trump - Voici comment il va s'y prendre

par Moon of Alabama

Il y a treize mois, les États-Unis ont lancé une guerre économique totale contre l'Iran.  Ils exigent sa capitulation. Maintenant, l'Iran a décidé de répondre de la même manière. Il mènera une campagne de pression maximale sur les intérêts économiques étatusniens jusqu'à ce que l'administration Trump admette sa défaite.

15-06-2019 wsws.org 8 min #157813

Washington organise une provocation contre l'Iran dans le golfe Persique

Par Bill Van Auken
15 juin 2019

L'ignare secrétaire d'État de l'administration Trump, Mike Pompeo, a fait une présentation aux médias jeudi après-midi, dans laquelle il a affirmé que l'Iran était responsable d'attaques contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman près du détroit stratégique d'Ormuz. Ces accusations comportent la menace d'une guerre qui transformerait une grande partie de l'Eurasie en un champ de bataille.

14-06-2019 dedefensa.org 10 min #157807

Des ronds dans l'eau du Golfe

Depuis que tout ce qui concerne l'Iran et ses alentours est l'objet de tensions diverses, depuis que l'équipe de super-faucons Bolton-Pompeo est à la manœuvre, on évoque par périodes le précédent de l'Irak et le phénomène d'une "préparation à la guerre" par les moyens de communication massifs habituels, les déclarations belliqueuses, des mouvements de forces (d'ailleurs assez réduites par rapport à l'enjeu militaire, aussi bien que par rapport au précédent de la préparation à la guerre contre l'Irak).

13-06-2019 2 articles lesakerfrancophone.fr 6 min #157760

Qui en profite ?...

...Les attaques d'aujourd'hui contre des pétroliers dans le golfe d'Oman ne sont pas dans l'intérêt de l'Iran

Par  Moon of Alabama − Le 13 juin 2019

Tôt ce matin, vers 6 heures UTC, dans le golfe d'Oman, deux pétroliers ont été attaqués par des armes de surface.

 Se réfère à : 1 article